Chronologie – Histoire de nos chantiers

Dès sa fondation (1890), l’École biblique est contemporaine des premières fouilles archéologiques en Palestine. Elle a assisté au développement des programmes scientifiques et à l’élaboration des disciplines de recherche sur le terrain.

Le père Joseph-Marie Lagrange, le fondateur qui a voulu lire la Bible dans le pays qui l’avait vu naître, avait conçu sa méthode de critique historique en posant le Texte sur le contexte archéologique, et plus largement avec l’orientalisme comme arrière-fond. Sa première préoccupation fut de découvrir le pays pour le mieux comprendre.

Pionniers : les pères LagrangeSéjourné, puis Jaussen et Savignac, accompagnés des jeunes Vincent et Abel.
Principales dates : (Pour découvrir la liste exhaustive, cliquer ici)

***

Du père Lagrange au père De Vaux 

Le temps des explorations et des prospections : 1880-1920

1885-1892 : Terrain de l’École biblique (mise au jour des vestiges de la basilique byzantine Saint Étienne, en vue de sa restauration)
1897 : Mâdabâ (examen de la Carte de Mâdabâ)
1907, 1909 et 1911 : Arabie du Nord, au Hedjaz (exploration, moisson archéologique et épigraphique avec couverture photographique des sites nabatéens par Jaussen et Savignac, en lien avec l’Académie des Inscriptions).
1911 : Jérusalem, Canal de Siloé et souterrains (couverture photographique et relevés systématiques pour le compte de la mission anglaise)
1914 : Palmyre (mission épigraphique et photographique pour l’Académie des Inscriptions)

Nouvelle vague d’arrivants : De Vaux, Benoit, Tonneau, Barrois et Carrière

* Premières fouilles ponctuelles et modestes : 1930-1940

***

Du père De Vaux à nos jours 

* Le père De Vaux devenu directeur, les fouilles prennent plus d’ampleur :

1946-1960 : Tell el-Farʽah (9 campagnes de fouilles)
1951-1956 : Khirbet Qumrân (exploration des grottes à partir de 1951, puis 4 campagnes de fouilles sur le site)
1971-1980 : Tell Keisan (en Galilée, fouilles stratigraphiques, huit campagnes)
1981-1991 : Khirbet al-Samra (en Jordanie, fouilles stratigraphiques et dégagement urbain)
1986 : Mafraq (en Jordanie)
1988-1989 ; 1991 et 1994 : Ammân, la Citadelle (en Jordanie)
1993-1998 : Jordanie du Nord (exploration des sites du Bronze ancien, avec équipe espagnole)

* En ce moment, l’École travaille encore sur plusieurs sites en cours de publication :

1995-1997 ; 1999 ; 2003-2005 ; 2012 : Gaza (sites de Blakhiyah, d’Abassan el-Kabir, de Mkheitim (Jabaliyah), et de Nusayrât (St Hilarion), fouilles systématiques et/ou fouilles de sauvetage)
2008-2009 : Tombeau des Rois (Jérusalem, fouilles de sauvetage)
2010-2011 : Crypte de l’église St Jean-Baptiste (Jérusalem, fouilles de sauvetage, sous l’égide de l’UNESCO)
2011 : Mont des Oliviers (Jérusalem, autour de la basilique de l’Éléona, fouilles de sauvetage)

***

Pour découvrir la liste exhaustive, cliquer ici.