Leçon publique – Marco Napolitano

Le 23 mai, Marco Napolitano a prononcé sa lectio coram devant le conseil académique et les étudiants de l’École. La conférence portait sur la « La Préface de Luc : une vue de son contexte et quelques recherches récentes » ; le père Napolitano a prouvé avec efficacité sa maîtrise d’un important corpus de recherche, ainsi que sa capacité à engager des questions de sens et de méthode de façon originale et rigoureuse. Surtout attentif aux données lexicales et à la dynamique de l’établissement d’un « pacte de lecture » par Luc, le discours fut éclairé d’une touche italienne et d’analogies allant des « Pins de Rome » de Respighi aux premières lignes de Pinocchio, afin d’aider à approcher le contenu familier dans Luc 1: 1-4.

Le cœur de la présentation se fondait sur deux propositions majeures. D’abord, après avoir identifié trois grandes écoles d’interprétation de la préface de Luc, le Révérend Napolitano a contesté l’hypothèse classique de nombreux érudits opposant le kérygme et l’histoire, soulignant la fusion de ces idées chez Luc et l’importance particulière de la recherche philologique. Deuxièmement, en réponse à cette conclusion générale, il avance l’hypothèse d’une stratégie lucanienne spécifique d’ « ambiguïté délibérée », selon laquelle les termes clés de la préface portent à la fois des significations historiographiques et spécifiquement chrétiennes. Une illustration clé de cette idée fut tirée de son travail exégétique écrit, soumis à un jury de lecteurs avant d’être admis à la lectio. Dans cette étude, le Révérend Napolitano arguait spécifiquement que le verbe παρακολουθέω porte l’important sens de disciple – un type de disciple existentiel – et ne doit pas être réduit au champ sémantique de la « recherche », comme le supposent la plupart des traductions et des études sur ce texte. D’autres exemples de significations doubles de ce type ont également été suggérés.

Le temps des questions fut intéressant et animé, la question des « témoins oculaires » ayant été longuement discutée. Après une courte délibération, le conseil fut heureux d’annoncer son vote enthousiaste et positif pour accepter le révérend Napolitano comme candidat officiel au doctorat.