Archive pour amaury

Photothèque : montage à partir de deux photos anciennes

Le fr. Jean-Michel de Tarragon op, directeur de notre photothèque, avait numérisé en 2016 deux photos-papiers du fonds du Patriarcat latin. Chose rare, il était précisé que les deux photos avaient été prises le même jour et au même endroit, à Battir, un village arabe situé en Cisjordanie et construit sur le site de l’ancienne ville de Betar, à environ 5 km à l’ouest de Bethléem, en Judée. La photo montre deux Palestiniennes assises au sol et en train de fabriquer la pâte d’un fromage laban (blanc), en 1929.
 
 

Les voyant traitées sous PhotoShop par Serge Nègre, photographe professionnel et fondateur du musée de photographie de Labruguiere devenu collaborateur régulier de la Photothèque de l’École, le fr. de Tarragon a eu l’idée de lui demander d’en faire un « panneau » en les collant toutes deux dans un seul et même fichier, en fausse couleur sépia. En voilà le résultat.

Qumrân, l’École consultée sur de nouvelles fouilles

Lundi 13 mars, une équipe du musée de l’École biblique : fr. Jean Baptiste Humbert op., fr. Dominique Marie Cabaret op. et Alexandra de Varax, volontaire spécialisée en numismatique, se sont rendus à Qumrân sur la fouille de l’Università della Svizzera italiana, université suisse de Lugano. Les archéologues, italien Marcello Fidanzio et israélien Dan Bahat, connu notamment pour son chantier dans le tunnel du mur occidental de Jérusalem ont entrepris depuis une semaine une nouvelle fouille dans la grotte 11Q.

Le père Roland de Vaux de l’École biblique et archéologique de Jérusalem, inventeur de cette grotte située au nord du site, y avait découvert dans les années 1950 des jarres contenant des manuscrits dont celui du Lévitique ainsi que le rouleau du Temple.

L’équipe suisse, constituée d’une dizaine de personnes, archéologues, spéléologue, photographe ont commencé le tamisage du sol de la chambre intérieure où avaient été retrouvées les jarres. Ils ont pu ainsi trouver des fibres de tissus colorés et des bouts de cuir qui servirent probablement à nouer les manuscrits. Le père Humbert, son habituel cigare au coin de la bouche s’est faufilé le premier dans la grotte, habitué du terrain ! En dehors de la grotte, une partie de l’équipe déblaye ce qui pourrait être un éventuel accès par l’extérieur.

Le directeur de cette nouvelle fouille, à laquelle l’École ne prend pas part, a tenu à recevoir l’avis de nos archéologues sur le matériel mis au jour et cette nouvelle chambre. L’avenir nous dira si des éléments pourraient être révélés par ces quelques mètres carrés pourtant déjà longuement fouillés…

 

 

Alexandra de Varax

 

La photothèque et Sa Béatitude le Patriarche arménien

 
Le 17 février, le fr. Jean-Michel de Tarragon, responsable de la photothèque de l’École biblique (et donc d’une collection unique de photos anciennes) a obtenu de Sa Béatitude le Patriarche des Arméniens apostoliques, orthodoxes, le prêt de 33 verres stéréoscopiques, repérés l’année précédente lors d’un café pris dans le bureau de S.B. au Patriarcat.

 
Les verres sont des positifs stéréoscopiques, de 8,5 x 17 cm. Ils représentent Jérusalem et les environs de Bethléem et surtout… ils sont anciens ! Antérieurs à la fondation du couvent Saint-Etienne et de l’École biblique, et à ce titre de précieux documents. La Porte de Damas est dans un état antérieur à notre plus vieux cliché dominicain, celui du P. Lagrange l’année de son arrivée, printemps 1890. Celle du portail d’entrée du fortin turc qui garde les piscines de Salomon, vers Ortas, nous était inconnue et est nouvelle dans notre collection. Le photographe est inconnu ; il se peut que la collection soit d’ailleurs de plusieurs sources. Il y a peut-être du Félix Bonfils. Les légendes sont parfois en français, ou en arabe, ou en arménien.
 
Vue la rareté de ce lot, sa numérisation en haute définition (RAW 16 bits Tiff) a été envoyée à Paris pour traitement par le laboratoire La Chambre noire, dans le XIe. Nous attendons avec impatience ce traitement professionnel.
 
fr. Jean-Michel de Tarragon