Appel à candidature – Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

L’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres offre chaque année deux bourses pour venir étudier à  l’École biblique et archéologique française de Jérusalem.

L’appel à candidature vient d’être ouvert pour l’année 2019-2020. Les candidatures doivent être déposées au plus tard le 31 mai 2019.

Vous pouvez télécharger la lettre d’appel à candidatures, ainsi que la lettre Syrie-Palestine.

Conférence d’Israel Finkelstein

Prof. Israel Finkelstein, Department of Archaeology, Tel Aviv University, member of the Israeli Academy of Sciences and Humanities, a donné une conférence à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem le 3 janvier sur le thème suivant :

La conférence peut être écoutée en cliquant sur ce lien.

Vidéo – Jesus Christ as the Alpha and the Omega

Conférence donnée par  Richard Bauckham, University of St. Andrews, Emérite, dans le cadre des Lagrange Lectures.

Suivie d’une réponse par fr. Olivier-Thomas Venard, o.p.

Jesus Christ as the Alpha and the Omega

“Bible in Jerusalem” 2019

La rencontre annuelle des Frères biblistes dominicains, connu sous le nom de “Bible in Jerusalem”, a eu lieu cette année, du 2 au 5 janvier, à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem. Une fois encore, ce rendez-vous de jeunes frères universitaires a inclus trois aspects importants : les présentations de nos recherches, la visite d’un site archéologique comportant une signification biblique et une session de travail sur un passage des Écritures choisi en utilisant les outils exégétiques de l’EBAF, La Bible en ses Traditions. Nous avons accueilli des anciens et des nouveaux visages pour ce temps fraternel de prière et d’études.

Conférence d’Israel Finkelstein

Les présentations de recherche concernaient Deut. 20:1-9, le livre des Juges ; le Cycle de Jacob, Isaïe 6:2 et 2 Macc 7, jusqu’à Jean 15, et la signification du terme ecclesia dans les Actes. Le passage des Écritures choisi pour la session de travail était un extrait du livre de Jonas. Nous avons considéré sa prière depuis le ventre de la baleine (Jon 2) sous différentes perspectives, y compris les “pieuses distractions”, comme l’Oratorio sacré Jonas de Giacomo Carissimi.

Nous avons eu cette année la chance d’écouter deux archéologues israéliens de renom. Israel Finkelstein, de l’université de Tel Aviv, a donné une conférence sur ses fouilles récentes sur les plateaux du Neguev. Pour notre excursion à Khirbet Qeiyafa et Lachish, nous étions accompagnés de Yosef Garfinkel, de l’université hébraïque de Jérusalem, qui a récemment terminé ses fouilles sur ces sites.

Comme toujours, nous avons reçu un accueil chaleureux de la part de nos frères du Couvent St Étienne et de l’École biblique. Ces rencontres sont pour nous une opportunité unique de mettre en pratique la vision du père Lagrange, en étudiant la Bible sur sa propre Terre.

Un nouveau départ pour Diana !

Après 28 ans de travail à l’École biblique, Diana Kahla est partie à la retraite au mois de décembre.

Tout a commencé en 1990, quand une des employées de l’École est partie en vacances ; Diana l’a remplacée pour faire les photocopies, puis elle est revenue un mois l’année suivante, avant d’être embauchée en 1992.

Diana a commencé à la réception, avant de partager son temps entre la réception et la bibliothèque, ou elle a fini par passer tout son temps. En effet, si la bibliothèque est toujours propre et rangée, c’est parce que nos bibliothécaires étaient accompagnés de Diana qui portait un intérêt personnel à retrouver un livre manquant, refaire des fantômes, créer la cote d’un livre et même à faire la décoration de Noël !

« Par sa fiabilité, sa rigueur et son exactitude, Diana manquera beaucoup à la bibliothèque. Et puis surtout, elle faisait partie de la famille… » nous dit Fr. Pawel o.p., responsable de la bibliothèque.

Diana quitte donc l’École biblique pour une retraite bien méritée, pendant laquelle elle pourra se reposer… et revenir à la bibliothèque pour lire !

Chère Diana, merci pour votre travail et votre amitié !

Un nouveau départ pour Diana !

Après 28 ans de travail à l’École biblique, Diana Kahla est partie à la retraite au mois de décembre.

Tout a commencé en 1990, quand une des employées de l’École est partie en vacances ; Diana l’a remplacée pour faire les photocopies, puis elle est revenue un mois l’année suivante, avant d’être embauchée en 1992.

Diana a commencé à la réception, avant de partager son temps entre la réception et la bibliothèque, ou elle a fini par passer tout son temps. En effet, si la bibliothèque est toujours propre et rangée, c’est parce que nos bibliothécaires étaient accompagnés de Diana qui portait un intérêt personnel à retrouver un livre manquant, refaire des fantômes, créer la cote d’un livre et même à faire la décoration de Noël !

« Par sa fiabilité, sa rigueur et son exactitude, Diana manquera beaucoup à la bibliothèque. Et puis surtout, elle faisait partie de la famille… » nous dit Fr. Pawel o.p., responsable de la bibliothèque.

Diana quitte donc l’École biblique pour une retraite bien méritée, pendant laquelle elle pourra se reposer… et revenir à la bibliothèque pour lire !

Chère Diana, merci pour votre travail et votre amitié !

Fête de Saint Étienne

Le 26 décembre dernier, comme tous les ans, toute les membres du Couvent Saint Etienne s’est réunie pour fêter la grande fête de St Étienne protomartyr. St Étienne, après avoir reconnu en Jésus le Messie, sera choisi pour assister les apôtres. Condamné à mort pour blasphème, il sera lapidé vers l’an 30.

Cette fête prend une dimension particulièrement importante à l’École, dont la basilique a été construite sur le lieu même de la mort du premier martyr chrétien. Par ailleurs, elle revêtait une importance notoire, quelques jours après la célébration de béatification des 19 martyrs algériens à Oran.

La messe consulaire, présidée par le prieur, fr. Martin Staszak, a été célébrée en présence du consul général de France, M. Pierre Cochard, au milieu des décorations de Noël de la basilique. Embellie par les voix du chœur monté spécialement pour l’occasion, la célébration a été suivie de rafraichissements dans la salle de conférence, puis d’un déjeuner festif, préparé par les sœurs et le cuisiner, et servi par les dominicains eux-mêmes pour l’ensemble des résidents et quelques invités.

VIDÉO – LE PÈRE GERMER-DURAND, ASSOMPTIONNISTE, UN PIONNIER DE L’ARCHÉOLOGIE BIBLIQUE

Conférence donnée par le Père Jean-Daniel Gullung, assomptionniste à St Pierre en Gallicante, dans le cadre des conférences du jeudi.

Le Père Joseph Germer-Durand (1845-1917), assomptionniste – Un pionnier de l’archéologie biblique