Rapport d’Activités 2015-2016

1.L’année académique 2015-2016 a été marquée pour l’École biblique et archéologique française de Jérusalem par un réel effort de renouveau, grâce à l’engagement du grand Chancelier de l’École, le frère Bruno Cadoré, Maître de l’Ordre des frères prêcheurs.

Les années récentes avaient connu le passsage à la retraite de plusieurs professeurs et un non renouvellement suffisant du corps professoral, source d’un malaise interne qu’il était urgent de dépasser. L’audit conduit au cours de l’hiver 2011-2012 avait tracé les grandes lignes des actions à conduire pour redynamiser l’EBAF mais les moyens, en particulier humains, manquaient pour les mettre en œuvre.

– Renouvellement important du corps professoral :

Le premier changement à noter au cours de l’année académique 2015-2016 est l’entrée au conseil académique de l’École de huit (8) nouveaux chargés de cours, ayant tous leur doctorat dans une discipline utile à notre programme. Six d’entre eux sont dominicains : deux sont arrivés cette année ; quatre étaient déjà là l’an dernier ad experimentum et ont vu confirmée leur assignation à Jérusalem. S’y ajoutent un religieux spécialiste de Qumran qui a un doctorat de l’École biblique et une enseignante laïque. Ce renouveau qui est très international a été, en partie, possible grâce à l’adoption de contrats à durée limitée (5 ans renouvelables) qui ne privent pas les provinces dominicaines de leurs propres biblistes et ne contraignent pas ceux qui sont nommés à Jérusalem à y rester pour la vie, car cela n’a pas que des avantages. Trois enseignants supplémentaires, en cours de thèse, ont été nommés assistants, ce qui a permis de clarifier leur statut. Aujourd’hui, malgré quelques lacunes (archéologie, assyriologie), le corps enseignant de l’École biblique a donc retrouvé un niveau satisfaisant. Cet apport significatif a permis de nous rapprocher des exigences de la Congrégation pour l’Éducation catholique et de répondre au questionnaire sur le nombre et les qualifications du corps enseignant. La prochaine étape sera le renforcement, dès que possible, du nombre de professeurs ordinaires ou extraordinaires, nombre encore trop limité. Cela se fera selon les exigences académiques en vigueur (publications, etc.). J’envisage de mettre en place un responsable de l’évaluation et de la qualité de manière à nous rapprocher autant que possible des standards universitaires actuels.

– Insistance sur la co-responsabilité :

Le deuxième axe de travail des derniers mois a consisté à mettre en place entre enseignants des groupes de travail chargés d’examiner et de suivre les diverses activités de l’École : publications, bibliothèque, archéologie, comité éditorial de la BEST, site web, projet académique. Outre le penchant à l’individualisme de beaucoup de chercheurs et des savants, l’École biblique a souffert au cours des années passées d’un manque de consensus sur ses objectifs et la manière de les atteindre. Ce manque de consensus s’est parfois transformé en dissensions dommageables à la vie et à l’image de l’institution. La première chose à faire dans ce cas est d’avoir un lieu approprié pour en parler. Ces groupes de travail associent presque tous les enseignants, chacun selon son domaine de spécialité ou ses centres d’intérêt. Ils se réunissent à des rythmes variés, mais d’une manière assez soutenue. Un séminaire d’évaluation et de prospective est prévu début juin 2016, après la fin des cours, pour mettre en commun les idées et suggestions issues de ces groupes de travail et ébaucher des plans concertés pour l’avenir. Outre le côté « boîte à idées », ces groupes ont l’intérêt de favoriser la co-responsabilité. Dans le même ordre d’idée, une réunion mensuelle avec les délégués des étudiants permet de mieux préparer les conseils de l’École et de traiter les questions non académiques qui ont aussi leur importance.

– Les publications de l’EBAF :

Au sein du modératoire réuni chaque semaine et du conseil académique réuni une fois par mois on s’est par ailleurs efforcé de discuter les options à prendre, par exemple le changement d’éditeur de la Revue biblique et des collections associées (Cahiers de la Revue biblique et Études bibliques). La méthode a permis un choix serein sur une question qui était loin au départ de faire l’unanimité. Un gros travail est en cours pour mettre au net le dossier des échanges de revue, laissé en déshérence pendant des années. Grâce à l’éditeur Peeters, nous serons désormais davantage présents dans les grandes conférences bibliques internationales comme SBL, CBA, etc.

– Evolutions de la vie académique :

L’École biblique est une des trois institutions académiques habilitées par la Congrégation pour l’Education catholique à délivrer le doctorat en Écritures Saintes. Au cours des derniers mois, nous avons réfléchi sur la manière de mieux acompagner la dizaine de doctorants actuellement présents à l’EBAF, en renforçant le tutorat personnalisé. Un séminaire de méthodologie de la recherche va être mis en place à partir de la rentrée d’octobre 2016 afin de mieux accompagner ces étudiants. L’EBAF attire actuellement un nombre important d’auditeurs libres, de chercheurs de passage, mais pas assez d’étudiants réguliers, comme le montrent les chiffres donnés plus loin. Une réflexion est en cours au sein du groupe de travail « projet académique » et sera reprise durant le conseil scientifique d’avril puis le séminaire d’évaluation de fin d’année. Pour l’heure, les pistes évoquées sont : renforcement du tutorat pour mieux répondre aux attentes des doctorants et étudiants préparant la licence biblique, exploration de pistes nouvelles comme l’offre d’un master en lien avec un partenaire extérieur, mise en place de summer schools. Il nous faut, à l’évidence, mettre en œuvre un projet académique plus attractif, dans un contexte où l’offre de formation est nombreuse et cloisonnée (Studium biblicum franciscanum, Studium theologicum salesianum, Dormition abbey, Institut biblique pontifical à Jérusalem, etc.).

2. Nous collaborons déjà avec le Studium biblicum franciscanum mais devons élargir la collaboration avec d’autres institutions de Jérusalem dont l’activité se rapproche de la nôtre, comme par exemple l’Université hébraïque.

– La recherche à l’École biblique :

L’année 2015-2016 a vu aussi un développement soutenu du programme de recherches La Bible en ses traditions. Plusieurs équipes travaillent à travers le monde et divers contributeurs ont passé plusieurs mois à l’EBAF pour avancer leur travail. Plusieurs stagiaires de très bon niveau (agrégés, doctorants) ont passé un semestre complet à l’EBAF, travaillant à plein temps sur le projet ; un comité éditorial comprenant des professeurs de l’EBAF s’est réuni régulièrement et une journée d’études s’est tenue en décembre 2015 à l’Ecole normale supérieure de Paris, mobilisant divers collaborateurs. Il en est rendu compte plus bas de manière détaillée. Ce rythme soutenu devrait déboucher prochainement sur la mise en ligne d’une partie des travaux et de premières publications, dès qu’un accord sera trouvé avec les éditions du Cerf, qui ont le copyright du texte de la Bible de Jérusalem.

La recherche à l’EBAF déborde largement, bien sûr, le groupe des chercheurs BEST, même si ceux-ci sont les plus visibles en raison de leur jeunesse et de leur dyanmisme. Les enseignants continuent à publier, à participer à des colloques, etc. Il semble enfin urgent, néanmoins, de redonner à l’École une visibilité internationale grâce, par exemple, à l’organisation de conférences ou de collaborations de haut niveau pour lesquelles nous avons aujourd’hui davantage de ressources humaines. Un des nouveaux enseignants explore des pistes dans cette direction. Le programme de recherche BEST et plusieurs publications sur Qumran qui sont en vue nous y préparent. Mais il faudra aller plus loin. Un séminaire d’évaluation et de prospective doit se tenir en deux temps au cours de l’été – début juin et fin septembre – afin de déterminer et d’acter quelques orientations stratégiques pour les années à venir. Il apparaît, par exemple, que les études qumraniennes restent un des domaines de prédilection de beaucoup de chercheurs étrangers qui nous fréquentent. Nous devrions en tirer quelques conclusions.

Ceci suppose une amélioration de nos capacités d’accueil et aussi des ressources financières supplémentaires. Nos ressources actuelles sont insuffisantes et surtout précaires. Le fundraising étant pour une part une affaire de communication, un volontaire professionnel nous rejoindra à partir de septembre 2016 pour nous aider à être plus professionnels dans ce domaine. La bibliothèque de l’EBAF reste très appréciée mais est actuellement en sous-effectif au plan du catalogage. Ce poste est exigeant, en raison du dépouillement systématique des ouvrages et des revues assurée par l’équipe de la bibliothèque. Notons, néanmoins, que la bibliothèque de l’EBAF va entrer à partir du printemps dans un réseau méditerranéen des bibliothèques francophones du Levant, réseau mis en place par la Bibliothèque nationale de France (Bnf) qui pilote l’opération. Le but est de promouvoir la sauvegarde, la numérisation, la diffusion et la valorisation du patrimoine culturel, pour le rendre à terme disponible sur le portail numérique Gallica.

– L’avenir du département d’archéologie :

De grands défis nous attendent. Entre autres, le renforcement du département d’archéologie. La relève espérée du fr. Jean-Baptiste Humbert o.p. n’ayant pas abouti, nous avons demandé au fr. Dominique-Marie Cabaret o.p., qui assure le cours de topographie de la Palestine et du Levant, de préparer un doctorat en archéologie, ce qu’il fait actuellement sous

3. La direction du professeur François Villeneuve de la Sorbonne. Parallèllement, Jean-Baptiste Humbert a terminé un gros ouvrage longtemps attendu sur l’archéologie de Qumran, dont la publication chez Vandenhoeck & Ruprecht est prévue au cours de l’été 2016. Les fouilles du Colegio del Pilar doivent être publiées à l’automne et d’autres dossiers sont en cours de préparation. Ces dossiers complexes nécessitent une multiplicité de collaborateurs (céramologues, numismates, etc.) que l’EBAF n’a pas les moyens de financer. L’obligation de recourir à des collaborateurs occasionnels explique, pour une part, le retard de nos publications archéologiques. Mais il est clair que ce département ne retrouvera son dynamisme que lorsqu’il aura une équipe préparée plus étoffée. Ceci doit être une priorité dans les prochaines années. Au cours des années récentes, peu de fouilles importantes ont été entreprises, mais le potentiel de dossiers à publier reste considérable et peut être à l’avenir une belle opportunité pour attirer des chercheurs à l’EBAF.

D’autres chantiers nous attendent, brièvement évoqués dans ce rapport. L’année écoulée a vu arriver un renfort significatif de l’équipe et se mettre en route une dynamique interne positive qui contribue à redonner confiance aux membres de l’EBAF et à ses partenaires. Mon souhait est que la nouvelle équipe des enseignants chercheurs puisse prendre avec cohérence et enthousiasme la relève de nos prédécesseurs dans la très belle aventure commencée il y a 125 ans et que nous avons célébrée à l’automne dernier.

Il me reste à remercier mes prédécesseurs, en particulier Marcel Sigrist, qui, avec Olivier-Thomas Venard et Marc Leroy, a porté le poids de cette institution pendant des années de disette. Et plus encore le Maître de l’Ordre et son socius pour la vie intellectuelle qui m’ont fait une confiance que j’aimerais ne pas décevoir et nous ont donné les moyens humains d’une vraie relance de l’EBAF. Merci aussi aux membres de l’École, en particulier le prieur de la communauté, fr. Martin Staszak, et l’administrateur de l’Ecole, fr. Stanislaw Gurgul, qui m’apportent encore un soutien très précieux, aux côtés d’Olivier-Thomas Venard et Marc Leroy, reconduits dans leur charge respective de vice-directeur et secrétaire des études. Merci au conseil scientifique dont les avis et suggestions nous sont précieux.

Jean Jacques Pérennès, o.p. Directeur

4.5.6. Suite aux conclusions de l’audit de l’École biblique conduit à la demande du Maître de l’Ordre,

7. Grand chancelier, durant l’hiver 2011-2012, le directeur de l’EBAF est assisté dans sa tâche par un modératoire composé du vice-directeur, du secrétaire des études et de l’administrateur de l’EBAF.

Depuis la rentrée académique d’octobre 2015, le modératoire est ainsi composé :

Directeur : fr. Jean Jacques Pérennès, op, nommé le 1er octobre 2015

Vice-directeur : fr. Olivier-Thomas Venard, op, nommé pour un second mandat le 1er décembre

2015

Secrétaire des études : fr. Marc Leroy, op, nommé pour un second mandat le 1er décembre 2015

Administrateur : fr. Stanislaw Gurgul, op, nommé le 15 octobre 2015

Pour assurer un meilleur fonctionnement de nos institutions, le directeur de l’EBAF invite le prieur du

couvent Saint-Etienne, fr. Martin Staszak, à prendre part à la réunion hebdomadaire du modératoire.

L’année 2015-2016 a vu un renouvellement considérable du corps enseignant qui comprend

actuellement 4 professeurs titulaires, 8 chargés de cours, et 3 assistants. Durant la phase d’assignation de cette nouvelle équipe, l’EBAF a néanmoins dû faire appel au cours de l’année écoulée à un nombre assez important de professeurs invités, qui, pour plusieurs, sont des chercheurs impliqués dans le programme de recherche La Bible en ses traditions. Tel ou tel professeur émérite continue à assurer

soit un cours, soit une direction de thèse.

Professeurs titulaires

CHRISTOPHE RICO, docteur en linguistique grecque (Paris IV-Sorbonne), Professeur agrégé de Grammaire,
Professeur habilité à diriger des recherches (Strasbourg)
Professeur ordinaire de grec et de sémantique

MARC LEROY, o.p., SSL (PCB), STL (Lyon)
Professeur extraordinaire d’Ancien Testament et d’hébreu biblique
Secrétaire des études
Secrétaire-archiviste du comité éditorial du projet scientifique La Bible en ses Traditions Rédacteur des Nouvelles de Jérusalem
Directeur de la Revue Biblique
Membre du groupe de travail sur le projet académique
Membre du groupe de travail sur les publications

GREGORY TATUM, o.p., SSL (Biblicum), docteur en Nouveau Testament et les origines chrétiennes (Duke University, Durham)
Professeur extraordinaire de Nouveau Testament

OLIVIER-THOMAS VENARD, o.p., SSB (PCB), STD (Toulouse), Docteur ès lettres (Paris IV-Sorbonne) Professeur extraordinaire de Nouveau Testament

Chargés de cours

PAUL-MARIE FIDÈLE CHANGO, o.p., SSD (EBAF) Livres sapientiaux

ANTHONY GIAMBRONE, o.p., PhD (University of Notre-Dame), SSL (PCB), STL (Catholic University of America), M. Div (Pontifical Faculty of the Immaculate Conception), M.A. (Mt. St. Mary’s of the West Seminary)
Nouveau Testament

JOSEPH LÊ MINH THÔNG, o.p., STD (Lyon) Membre du groupe de travail sur les publications Nouveau Testament

BIEKE MAHIEU, docteur en histoire (Leuven) Histoire

DOMINIC MENDONCA, o.p., SSL (Biblicum), STD (Munich) Nouveau Testament.

ŁUKASZ POPKO, Ancien Testament NICOLÒ RIZZOLO,

MARTIN STASZAK, o.p., SSL, STD (Munich) Ancien Testament

Assistants

DOMINIQUE-MARIE CABARET, o.p., Doctorant en archéologie (Paris I Panthéon-Sorbonne), STD (Fribourg)
Herméneutique théologique

ROSEMARY LE BOHEC, doctorante en histoire des mondes antiques (Paris IV-Sorbonne) Archéologie, Histoire

JORGE FRANCISCO VARGAS, o.p., PhL (Institut Thomas d’Aquin, Mexique), STL (Université Pontificale, Mexique), SSB (PCB)
Langues sémitiques (hébreu, ougaritique)

Bibliothécaire

PAWEL TRZOPEK, o.p., SSB (PCB), STL (Lublin)
Professeur invité au Studium Ordinis Praedicatorum (Cracovie)

o.p., STL (UPJPII, Cracovie), SSD (EBAF) Professeur régulier au Studium Ordinis Praedicatorum (Cracovie)

r.c.i., SSL (Biblicum), PhL (Lateranum), STL (Lateranum), SSD (EBAF)

Manuscrits de la mer Morte ; épigraphie sémitique

Enseignants émérites en résidence à l’École

FRANCOLINO JOSE GONÇALVES, o.p., SSL (PCB), docteur en philologie et histoire orientales (Louvain- la-Neuve), docteur en histoire ancienne (Lisbonne), Membre de la PCB.
Ancien Testament.

JEAN-BAPTISTE HUMBERT, o.p., STL (Le Saulchoir), DEA en archéologie (EPHE, Paris)
Membre correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres pour l’archéologie des pays de laBible.
Archéologie

ÉTIENNE NODET, o.p., PhL (Lyon), STL (Lyon), BA de Talmud (Université hébraïque de Jérusalem) Littérature intertestamentaire

ÉMILE PUECH, STD (Institut Catholique de Paris), docteur en histoire des religions (Paris IV- Sorbonne), Professeur habilité à diriger des recherches (Strasbourg)
Directeur de recherche émérite au CNRS, UMR 8167, Paris, mis à la disposition de l’École biblique Directeur émérite de la Revue de Qumrân jusqu’au 31 décembre 2012

Membre des comités de rédaction de la Revue biblique, de la Rivista Biblica, de Dead Sea Discoveries, des Estudios Bíblicos, de la Revista Antiguo Oriente, du Bulletin of Nabatean Studies, des collections Études bibliques et Cahiers de la Revue biblique, de The Biblical Annals (Université Jean-Paul II Lublin), du conseil scientifique de Le Monde de la Bible

Membre de The International Organization for the Qumran Studies, de The International Scholars Council of the Foundation on Judaism and Christian Origins, de l’Association catholique française pour l’étude de la Bible (ACFEB), et de la Société asiatique
Socio d’Onore dell’Associazione Cultura e Vita de l’Universita degli Studi di Modena et Reggio Emilia Membre correspondant de Akademie der Wissenschaften zu Göttingen, Philologisch-Historische Klasse

MARCEL SIGRIST, o.p., docteur en assyriologie (Université de Yale, New Haven) Directeur émérite de l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem Assyriologie

JEAN-MICHEL DE TARRAGON, o.p., docteur en histoire des religions (Paris IV-Sorbonne) Ancien Testament

Chercheurs invités par l’École au cours de l’année 2015-2016

MARK ANTHONY AVILA, o.m.v., SSL (Biblicum), docteur en assyriologie (University of California, Berkeley)
Ancien Testament et Assyriologie

JEAN-SYLVAIN CAILLOU, docteur en histoire et civilisation de l’Antiquité (Paris IV-Sorbonne), chercheur IFPO, Diplômé de l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem.
Archéologie

JEAN EMMANUEL DE ENA, o.c.d., Docteur en théologie, spécialisation en Bible (Université de Fribourg). Chargé d’enseignement (Assistant) à l’Institut Catholique de Toulouse auprès de la faculté de Théologie et à l’Institut d’Etudes religieuses et pastorales (IERP).
Ancien Testament

9

PAOLO GARUTI, o.p., SSD (EBAF) Professeur à l’Angelicum
Nouveau Testament ; rhétorique ancienne

MAURICE GILBERT, s.j., SSD (Biblicum) Livres sapientiaux

MARC GIRARD,

VASYL GORAL, o.p., Lic. Th (Université Catholique de Lisbonne – Portugal) Lic. S. Script (Commission Biblique Pontificale – Rome)
Ancien Testament

LUMA KHUDHER, o.p., STL (Catholic Theological Union, Chicago), docteur en christianisme et judaïsme dans l’antiquité (Université Notre-Dame du Lac, Indiana)
Ancien Testament

ÉTIENNE METENIER, STL, DEA en théologie, doctorant en théologie à l’Université du Saint Esprit de

MASSIMO PAZZINI, o.f.m., Docteur en langues et civilisations orientales (Naples) Professeur au Studium Biblicum Franciscanum (Jérusalem)
Langues sémitiques

SERGE RUZER, RENAUD SILLY, o.p.,

GAËLLE THEVENIN,
Doctorante en histoire ancienne et archéologie – spécialité numismatique (Paris IV-Sorbonne-École doctorale I) ; Master Histoire Economique et Monétaire
Archéologie ; histoire

AVITAL WOHLMAN, Docteur en Philosophie,
Professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem Philosophie Antique et Médiévale
Philosophies comparées (Judaïsme, Christianisme, Islam)

Ancien recteur des Instituts bibliques pontificaux de Rome (1978-1984) et de Jérusalem (1984-1992,

Professeur émérite de l’Institut Biblique pontifical à Rome

10

2007-2008). Ancien recteur des Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix (Namur, 1993-1999)

biblique (Anselmianum).

Baccalauréat en psychopédagogie (Québec), SSL (Biblicum), docteur en théologie

Professeur à l’Université du Québec (Chicoutimi)

Ancien membre de la PCB (1996-2009)

Ancien Testament ; Nouveau Testament

Kaslik (Liban)

Nouveau Testament

docteur en sciences des religions (Université hébraïque de Jérusalem)

Professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem

Judaïsme de la période du second Temple et suivant ; début du christianisme

SSB (PCB), STL, doctorant en théologie (Fribourg)

Professeur invité au Studium Ordinis Praedicatorum (Toulouse)

Ancien Testament

Corps des étudiants

Étudiants réguliers

Toute l’année Melle ATTALI Maureen (France), Bible en ses Traditions

M. DUMAS Marius (France), AIBL
Soeur DE LOVINFOSSE Marie, Congrégation de Notre-Dame du Québec (Belgique), 2ème année.
M. SITZLER Jean-Pierre, séminariste, diocèse de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne), bourse Gamberoni M. WANG Shichao (Chine), AIBL

1er semestre Abbé FABIEN Patrick, diocèse de Port-Louis (Ile Maurice)

2nd semestre Abbé DASI Suresh Kumar, diocèse de Vijayawāda (Inde) ICP

Soeur NGUYEN THI LOAN Thérèse, o.p., (Vietnam), ICP, externe Père NGUYEN VAN HOI Joseph, c.s.s.r., (Vietnam), ICP, externe Soeur SAENS QUISPE Maria Genoveva, o.p., (Pérou), Angelicum

Étudiants de l’Institut biblique pontifical de Rome (2nd semestre)

M. INTENDENTE Paolo, diocèse de Ferno, (Italie), diacre, externe Abbé LE FLOC’H Guillaume, diocèse de Nantes (France)

Doctorants

Abbé AGNOLI Nicola, diocèse de Vérone (Italie), externe Père AMALANATHAN John Richard, s.d.b., (Inde)
Père BLUJ Jakub, o.p., (Pologne),
Sr DIAZ SOLANO Mila Aimée, o.p., (Pérou)

Père GORAL Vasyl, o.p., (Portugal)
Mlle HEEREMAN Nina, (Allemagne)
Père JONQUET Etienne, (France), externe
Père LEANDRO ZERPA Francisco Javier, s.j., (Espagne), externe
Père STEPHENS Kevin, o.p., (USA)
Abbé VALLANÇON Henri, diocèse de Coutances et Avranches (France), externe

11

Á ce jour il y a douze étudiants réguliers pour les premier et second semestres. S’ajoutent

neuf chercheurs en séjour et 34 auditeurs libres. Le programme doctoral quant à lui comprend dix étudiants. Comme ce programme s’étend sur plusieurs années, avec des durées différentes selon la

rapidité de travail des doctorants, il n’est pas utile de faire une subdivision par années.

Le travail sur la Bible en ses Traditions nécessite nombre de chercheurs en séjour et d’étudiants

partenaires (sept).

Chercheurs en séjour

Toute l’année Abbé KREMSER Konrad diocèse de Vienne (Autriche)

Melle MAHIEU Bieke, (Belgique), Bible en ses Traditions
Melle WHITEAR Sarah, (Pays de Galles/Royaume-Uni), Bible en ses Traditions

1er semestre
Melle de DIEULEVEULT Malouine, (France), Bible en ses Traditions

Abbé N’TONTAS Corentin Bonaventure, (Congo-Brazzaville), diocèse de Moscou Melle SCEATS Charlotte, (France), Bible en ses Traditions

2nd semestre M. CHARRIE-BENOIST Antonin, (France),

Melle LEFEVRE Mathilde (France),
Mme ROCKE-LORIEUX Tiphaine, (France),

À propos des étudiants boursiers
de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Au terme de leur séjour à l’École biblique durant l’année académique 2014-2015, les étudiants boursiers de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, ont remis à l’Académie un mémoire préparé durant leur séjour à l’EBAF.

Sujets :
– Le royaume d’Aram-Damas au IXe siècle et la figure historique du roi Hazaël pour Alessia VENANZI

– La poterie de cuisson romano-byzantine en Palestine et Jordanie : Une première approche pour Laura VIE.

Durant l’année académique 2015-2016, deux autres étudiants boursiers de l’Académie ont séjourné à l’EBAF pour travailler sur les sujets ci-dessous :

– Marius DUMAS : Interprétation architecturale de la salle triconque découverte sous l’église Saint-Jean- Baptiste Promodros de Jérusalem.

12

Bible en ses Traditions

Bible en ses Traditions

Bible en ses Traditions

– Shichao WANG : Les relations entre les étrangers et les autochtones à l’époque hellénistique – les

modèles d’intégrations des étrangers dans l’Empire lagide.

Thèse de doctorat sous la direction de M. Marwan Rashed (ENS, Paris).
Préparation d’un mémoire de l’EBAF sur Les relations entre les Juifs et les Grecs au Levant à l’époque hellénistique (direction de recherche : Étienne Nodet).

Toute l’année

Auditeurs libres

Abbé BARRADO BRONCANO Francisco, diocèse de Plasencia(Espagne), Casa de Santiago Melle BECU Marie-Astrid, (France)
M. BERBERICH Dominik, laïc consacré, (Slovaquie), SBF
Mme BITTMANN Michelle, (France)

Sœur CHENG Marie-Anne Xuehui, Filles Fidèles du Coeur Immaculé de Marie (Chine) Mme DELVIT Colette, (France), IFTJ
Melle GRANDIN DE L’ÉPREVIER Marie des Neiges, (France)
M. METTE Matthias, (France), ITFJ

Sœur MOTTA DE ASSIS Jenny, o.s.b., (Brésil)
Frère NIÑO LOPEZ Daniel Felipe, Frère des Écoles Chrétiennes, (Colombie), SBF Mme de PENFENTENYO Marine, (France)
Mme QLEIBO Elena, (Costa Rica)
M. RIBA Bertrand, (France), IFPO
Mme ROCA RODRIGUEZ Maria Gracia, (Espagne), Casa de Santiago
Père VASQUEZ VALENZUELA Wilson Zarko, o.f.m., (Bolivie), SBF
Abbé VUARAN Stefano, diocèse de Concordia Pordenone, (Italie), SBF

1er semestre

Abbé AKABASSI Boko Pascal, diocèse d’Abomey, (Bénin), PIB
M. CASTANGIA Luigi, diacre, diocèse de Cagliari, (Italie), PIB
Frère GONZALEZ CERDAN Mateo Luis, mariste, (Espagne),
Abbé KOLAKOWSKI Stanislaw, diocèse de Sosnowiec, (Pologne), Angelicum Mme MARION DE PROCE Solène, (France), IFPO

Melle VINCENT Delphine, (France)

2nd semestre

Abbé BOBIN Matthieu, diocèse de Cambrai, (France), Grégorienne
Abbé BOTHUAN Pierre, diocèse de Versailles, (France), Institut Albert Decourtray
Abbé CLAURE Federico, (Argentine), diocèse d’Assise – Nocera Umbra – Gualdo Tadino (Italie), SBF Melle ETHIOUX Julie, (France)
Père GOMES JARDIM Manuel Fidelino, missionnaire Combonien, (Portugal), SBF
Sœur KOPYL Elena, (Russie), SBF
Sœur LE JOLIS DE VILLIERS SAINTIGNON Marie de Saint Martin o.p. (France), BEST
Melle LEFEVRE Mathilde, (France), BEST
Abbé MANGUAN MARTINEZ José, diocèse de Minorque, (Espagne), SBF
Sœur MESA DIEZ Amanda del Socorro, o.p., (Colombie)
Père ROSENAST Josef, pallotin, ancien vicaire général du diocèse de Saint Gall, (Suisse)
M. TREHUEDIC Kevin, (France), IFPO

13

14

Mémoire préparatoire au doctorat

Le 27 novembre 2015, le Conseil académique a accepté le mémoire d’année préparatoire au programme de doctorat de John Richard AMALANATHAN sdb An ‘unheard cry’ and ‘unbelievable account’ in Hab 1 :1-11 ! « How long … shall I cry out and you will not certainly hear ? … You would not certainly believe if someone should describe” (1er lecteur: P. Francolino Gonçalves, o.p.; 2nd lecteur: Łukasz Popko, o.p.)

Leçon publique

Le 14 décembre 2015, en présence du Conseil académique, le père John Richard AMALANATHAN sdb (Inde) a présenté sa leçon publique (en vue d’une thèse de doctorat en Écritures Saintes) sur le thème “Look, ‘Away’ or ‘Within’? That’s the Confusion Question! A Comparative Analysis of the ‘MT’ and ‘LXX’ in Habakkuk 1:5-6”.

Soutenances de Thèse

Le 27 avril 2016, M. l’abbé Henri VALLANÇON (France) a défendu sa thèse de doctorat en Écritures Saintes, Le développement des traditions sur Élie et l’histoire de la formation de la Bible
Le jury était composé du P. Jean-Jacques Pérennès o.p., directeur de l’EBAF (Président du jury), de M. Philippe Hugo, Université de Fribourg, du P. Olivier-Thomas Venard op, EBAF (co-directeurs de la thèse), du P. Olivier Artus, Vice-Recteur à l’Institut Catholique de Paris et du P. Anthony Giambrone o.p., professeur à l’EBAF

Il a obtenu la mention : « Summa cum laude »

Le 21 mai 2016, le père Francisco Javier LEANDRO SERPA, s.j. (Espagne) a défendu sa thèse de doctorat en Écritures Saintes, Para que sean « santos en el cuerpo y en el espíritu. Pablo ante los casos de continencia, divorcio y virginidad en 1 Corintios 7. Le jury était composé du P. Jean-Jacques Pérennès o.p., directeur de l’EBAF (Président du jury), P. Grégory Tatum o.p. EBAF (directeur de la thèse), P. Stefano Bittasi s.j. Pontifico Istituto Biblico (Jérusalem) et P. Najib Ibrahim o.f.m. du Studium Biblicum Franciscanum de Jérusalem.

Il a obtenu la mention : « Magna cum laude »

Mémoire jugé

Mémoires de première année

Le 27 novembre 2015, le Conseil académique a approuvé le mémoire de Melle Sibylle GERAIN (année 2013-2014), Michel Henry, un philosphe exégète ? Une lecture de ‘Paroles du Christ’
(1er lecteur : P. Olivier-Thomas Venard, o.p. ; 2nd lecteur : P. Etienne Nodet, o.p.).
Elle a reçu la mention « Assez Bien ».

15

Volontaires

Pour les travaux de recherche en cours dans l’École, un certain nombre de jeunes volontaires apportent leurs concours pour l’archéologie, pour le programme de recherches « La Bible en ses traditions », et dans les domaines informatique et documentaire. Les candidats ne manquent pas et sont heureux de découvrir de nouveaux champs de recherche et des techniques inédites pour traiter divers sujets.

Ont passé l’année avec nous :

Melle BORDILLON Marie, (France), Bibliothèque Melle SAUZE Ingrid, (France), Bibliothèque

16

17

18

19

Les cours et les visites sont dirigés par Dominique-Marie Cabaret, o.p. (avec l’assistance de Rosemary Le Bohec), chaque semaine, le mardi.

Habituellement :
– matin : contextualisation (présentation des sites) – après-midi : visites de Jérusalem

Présentation et visites donnent aux étudiants les connaissances fondamentales concernant la chronologie et la topographie de Jérusalem. Ils reçoivent ainsi les outils essentiels pour approfondir l’exploration de la ville selon leurs intérêts particuliers.

6 octobre

13 octobre 20 octobre
3 novembre 9-13 novembre 24 novembre 15 décembre 5 janvier
12 janvier 19 janvier

1 mars

8 mars 15 mars 5 avril 12 avril 26 avril 10 mai

Premier semestre

Le tombeau des Rois (cours/visite) – Musée d’Israël

Domaine de Saint-Étienne
Nord de la Ville
De la porte de Jaffa à la porte des Magrébins
Contextualisation du voyage d’études en Samarie-Galilée (séminaire) Mont Sion
Cité de David
Quartier Chrétien Saint-Sépulcre
Quartier Juif
Quartier Musulman

Deuxième semestre

Haram al Sharif
Ophel
Tunnel du Kotel
Quartier Arménien
Citadelle
Patriarcat grec-orthodoxe
Préparation au voyage d’études en Jordanie

Ces excursions, en général le dernier mardi de chaque mois, sont de même dirigées par le père Dominique-Marie Cabaret, o.p. (avec l’assistance de Rosemary Le Bohec).

Premier semestre

27 octobre

1 décembre

22 décembre 26 janvier

16 février 23 février 22 mars 19 avril

3 mai

Bethléem et sa région

Tell Arad, Ein Gedi (site et synagogue) et mer Morte

Tell Maresha, Tell Bet Guvrim et Lachish Qumrân et Wadi Muraba’at

Deuxième semestre

Hyrcania – Désert de Judée Qumrân
Jéricho
Gezer, Tell Yarmouth

Apollonia et Césarée maritime

Voyages d’études

Les voyages sont dirigés par Dominique-Marie Cabaret, o.p.

VOYAGE D’ÉTUDES 1 : GALILÉE, SAMARIE ET GOLAN 16-20 novembre 2015

Le programme a été le suivant :

Lundi 16 novembre : L’Ouest de la Galilée : Départ de Jérusalem à 7h30. Visites de Meggido, Sepphoris et Nazareth (Basilique de l’Annonciation, Tombeau du juste, Maison du 1er siècle). Dîner et nuit à l’Oasis à Tibériade.

Mardi 17 novembre : Les bords du lac de Galilée : Visites d’ Hippos, Kursi, Gamla, Chorazim, Capharnaüm, la Primauté de Pierre, Tabga et Magdala. Dîner et nuit à l’Oasis à Tibériade.

Mercredi 18 novembre : La Haute Galilée et le plateau du Golan : Visites d’Hatzor, Tel Dan, Banias, Nemrod, route à travers le Golan. Dîner et nuit à l’Oasis à Tibériade.

Jeudi 19 novembre : Sud de la Galilée et entrée en Samarie : Visites de Belvoir, Beth Shean, Bet Alpha et Tell el Farah. Dîner et nuit en chambres d’hôtes à Sébaste.

Vendredi 20 novembre : Le cœur de la Samarie : Visites de Sebaste, du Puits de Jacob, la tombe de Joseph, Tell Balata, du Mont Garizim et de Taybeh. Retour à Jérusalem.

VOYAGE D’ÉTUDES : NEGUEV 31 mars-2 avril 2016

Dans le cadre de la formation à la topographie de la région, le voyage d’études dans le Néguev nous a permis de découvrir les différents paysages (collines de Judée, plaines fertiles, limite du désert du Néguev). Les sites visités sont les suivants :

Jeudi 31 mars : Départ de Jérusalem à 7h30. Visites de la cité nabatéenne de Mamshit et excursion à pieds dans la région de la montée des Scorpions à la recherche de relais de postes romains et byzantins. Découverte du grand et du petit Mahktesh (sites géologiques). Diner et nuit au Camp de Chan Hahayarot.

Vendredi 1 avril : Arrêt au Temple préhistorique d’Ovda. Visite de la réserve naturelle de Hai Bar (parc animalier). Visite du parc naturel de Timna. Passage dans la Vallée de la Arava. Découverte du Makhtesh Ramon. Nuit au campement de Chan Hahayarot.

Samedi 2 avril : Visite des parcs nationaux d’Avdat (cité nabatéenne), d’Ein Avdat (parc naturel), de Shivta (Cité nabatéenne) et de Tel Nitsana ou Eluza (cité nabatéenne). Visite de Tel Be’er Sheva. Retour à Jérusalem.

20

Depuis le début de l’année les visites archéologiques et topographiques ont eu lieu comme prévu,

visites de Jérusalem et des grands sites de la Terre sainte. Il faut souhaiter que le rythme commencé

se poursuive durant les mois qui viennent.

VOYAGE D’ÉTUDES : JORDANIE 16-20 mai 2016

La découverte de tout le paysage de la Jordanie occidentale et des sites les plus importants pour l’étude des royaumes transjordaniens au Fer II est le but principal de ce voyage :

Lundi 16 mai

Départ à 6h30 de l’École biblique. Passage de la frontière à Eilat/Aqaba ; visites des restes de l’église pré- constantinienne, du Misr Omeyades et de la citadelle mamelouke à Aqaba, visite du temple nabatéen et du sanctuaire rupestre d’Ayn Shallaleh (Wadi Ram)
Nuit à l’hôtel à Pétra.

Mardi 17 mai

Visite de Pétra : tombes à l’entrée du site, el-Siq, el-Khazneh, montée au haut-lieu, visite du Temple du jardin, des maisons de az-Zantir, du Deir, vue sur Jabal Haroun et l’Arabah, visite du temple des lions ailés, de l’église aux mosaïques, de la cathédrale et du théâtre.
Nuit à l’hôtel à Pétra.

Mercredi 18 mai

Visite du château croisé de Kerak, de la ville byzantine d’Umm ar-Rasas, visite de Machéronte, visite du Mont Nébo.
Nuit au Centre Notre Dame de la Paix.

Jeudi 19 mai

Visite de Madaba, visite d’Iraq el-amir, visite du théatre, du nymphée et du forum et de la Citadelle d’Amman.
Nuit au Centre Notre Dame de la Paix.

Vendredi 20 mai

Visite de Gérash (arc d’Hadrien, cirque, mur de la ville, arcs, forum, macellum, tetrapylon, odéon, temple d’Artémis, églises byzantines, théâtre, temple de Zeus), visite de Oum Qais, visite du château d’Aljoun.
Retour à Jérusalem par le Sheikh Hussein Bridge.

21

Au cours de l’année 2015-2016, année de réorganisaiton de l’École, des conférences ont été organisées à un rythme moins soutenu que par le passé. On a surtout tenté de profiter des chercheurs de passage et/ou de permettre l’organisation de conférences avec des partenaires comme l’IFPO (Institut Français du Proche-Orient) et le CRFJ (Centre de recherche français à Jérusalem).

Conférences du jeudi soir

31 mars 2016

22

7 janvier 2016 à l’École biblique et archéologique française à Jérusalem
M. Vincent Lemire, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris-Est Marne-La Vallée, chercheur associé à l’IFPO

Ouvrir ou entrouvrir les archives de Jérusalem : premiers jalons du projet ERC Open-Jerusalem (1840-1948), conférence en collaboration avec l’Institut Français du Proche-Orient [IFPO]- Territoires palestiniens.

18 février 2016

M. Patrick Andrist, Privat-docent à l’Université de Fribourg, directeur de projet à l’Université de Bâle
La collection de manuscrits grecs du Dominicain Jean Stojković de Raguse à la base du textus Receptus

3 mars 2016
Père Jean-Jacques Pérennès, o.p., directeur de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem
« Le père Antoine Jaussen, un dominicain de Jérusalem au cœur de la grande Histoire ».

Melting pot about Palestine, exposition de photos par Jean-Michel de Tarragon, o.p. dans le cadre du festival de musique organisé à Jérusalem par l’Association Al Kamandjâti.

14 avril 2016

Père Paolo Garuti, o.p., professeur à l’Université Pontificale saint Thomas d’Aquin à Rome et à l’EBAF
« M.-J. Lagrange, commentateur des Évangiles au temps de E. Renan et des Vies de Jésus ».

12 Mai 2016
Père Dominique-Marie Cabaret, o.p., Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem « L’Urbanisme de Jérusalem, IIe siècle av. J.-C. – IIe siècle ap. J.-C.. Hypothèses de travail »

Conférences publiques

6 Novembre 2015 (vendredi) à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem en collaboration avec l’Institut français du Proche Orient et le Centre Culturel Français « Chateaubriand » de Jérusalem,
Patrimoine en péril avec les interventions de Béatrice André-Salvini, conservateur général du patrimoine, directrice honoraire du Département des Antiquités orientales du Louvre ; de Bertrand Riba, de l’Institut français du Proche-Orient (IFPO) et Géraldine Chatelard, anthropologue et responsable du secteur culture auprès du bureau de l’UNESCO pour l’Irak.

7 Novembre 2015 (samedi) à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem, conférence spirituelle préparatoire à l’Avent : La Sainte Famille selon les Évangiles donnée par le père Maurice Gilbert, s.j., ancien recteur des Instituts bibliques pontificaux de Rome et de Jérusalem et des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur.

8 Novembre 2015 (dimanche) à l’École biblique et archéologique française à Jérusalem
Archéologie et Bible. De l’Archéologie biblique à l’archéologie du monde, ou les fondements d’une recherche nouvelle au cœur des préoccupations du père Lagrange. L’archéologie, un domaine d’étude à part entière, par Jean-Baptiste Humbert, o.p., (directeur des fouilles et des publications archéologiques de l’EBAF ; chargé de cours honoraire à l’EBAF ; membre correspondant français de l’AIBL)

16 mars 2016 (mercredi) à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem en collaboration avec le Centre de Recherche Français de Jérusalem. Mme Camille Rouxpetel, membre de l’École française de Rome, docteur en Études médiévales de l’Université Paris IV-Sorbonne,
Des Latins à la découverte de l’Orient chrétien (XIIe-XIVe siècle).

Dies Academicus

Le Dies academicus, a eu lieu le 14 novembre 2015 à l’École biblique. L’Abbé Olivier Artus, Vice- Recteur, Directeur de la Recherche et du Collège Doctoral, (Institut Catholique de Paris), y a donné la conférence suivante : Enjeux passés et actuels de l’exégèse du livre des Nombres.

125 ans de l’École biblique

Le dimanche 15 Novembre 2015, a eu lieu à la basilique Saint-Étienne, la messe solennelle en la fête de Saint-Albert-le-Grand présidée par Sa Béatitude Mgr Fouad Twal, Patriarche latin de Jérusalem, en présence de S.E. M. le Consul Général de France et devant une grande assemblée.

L’après-midi, une table ronde ouverte par Jean-Jacques Pérennès, directeur, a permis l’avocation des 125 ans de l’École biblique avec les interventions de :

– Jean-Michel de Tarragon, o.p., Quelques grands moments de l’histoire de l’EBAF
– Yvon Bertorello, Guy Tardivy, o.p., et Christian Eeckhout, o.p., Un regard contemporain : « Les

explorateurs de la Bible, le manuscrit de Sokoka ».
– Jean-Baptiste Humbert, o.p., L’Archéologie à l’EBAF.
– Olivier-Thomas Venard, o.p., De la Bible de Jérusalem à la Bible en Ses Traditions.

Saint-Étienne

Le samedi 26 décembre 2015 la fête de Saint-Étienne a été célébrée en présence de M. le Consul Général de France à Jérusalem.

Concerts

Dans le cadre d’un festival de musique organisé par l’association « Al Kamandjâti » un concert a été donné à la basilique Saint Etienne :

– Les Surprises, le 31 mars 2016

Le 8 avril 2016 à l’École bilbique, concert organisé par l’Institut Français de Jérusalem, la ville de Belfort, le Conservatoire Henri Dutilleux et The Edward Said National Conservatory of Music, composé de musiciens de Palestine et de France (Belfort)

Célébration des 60 ans de la Casa de Santiago en Jerusalén

L’EBAF a été heureuse d’accueillir le 1er avril 2016 la célébration des 60 ans de la Casa de Santiago en Jerusalén. Lieu de formation en études bibliques et archéologiques patronné par la conférence épiscopale espagnole, la Casa a des liens anciens avec l’EBAF qui a même accueilli ses étudiants dans ses murs pendant plusieurs années.

1er avril 2016 (vendredi) à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem,
To the roots of the Holy Land – when architecture and music meets, par Pierre-Guy Stephanopoulos

23

Á l’occasion de cette commémoration, nous avons eu le plaisir d’accueillir la présidente de l’Université catholique de Salamanque, Dña Mirian de las Mercedes Cortés Diéguez, le vice- recteur chargé des relations internationales, Don Jacinto Núñez Regodon, et D. Santiago Guijarro Oporto, ancien élève de l’EBAF et actuel titulaire de la chaire de Nouveau Testament à l’Université catholique de Salamanque.

Une séance d’évocation du chemin parcouru s’est tenue dans la salle de conférence de l’EBAF, en présence du Délégué apostolique Mgr Giuseppe Lazzarotto, de professeurs de l’EBAF, d’étudiants venant de plusieurs universités espagnoles et de partenaires de Jérusalem, en particlier du Studium Biblicum Franciscanum. La rencontre était organisée par l’actuel directeur de la Casa à Jérusalem Don Francisco Eustaquio Barrado Broncano.

Un ouvrage a été publié à cette occasion, sous la direction de José Manuel Sanchez Caro et José Antonio Calvo Gomez : La Casa de Santiago en Jerusalén. El Instituto español Biblico y Arqueologogico en Tierra santa, 2015, 462 p.

The Bible in Jerusalem The Word January 3-6, 2016

Ecole biblique in Jerusalem welcomed for the second time the meeting of the young Dominican biblists The Bible in Jerusalem 2016. As the first The Bible in Jerusalem symposium also the 2016 meeting had three elements. The first is a conference theme upon which brothers give presentations. The second is an exegetical workshop upon an agreed text (this year it was Ben Sira 24) applying the instruments of the BEST Project. Three, space was given for the new participants to present their exegetical projects to the symposium. Finally, a new element was introduced, i.e. given the noted significance of the Bible in Jerusalem, a feature of the symposium was an excursion to a site of biblical interest.

The Word

The Bible in Jerusalem 2016 presentations were inspired by the theme of “The Word” in a broad sense: theology, human, divine word, creation, philosophy, prophecy etc. 30-40 mins papers were followed with time afterwards for discussion. They constituted the major part of our 2016 symposium and some of them are being prepared for publication.

Ben Sira 24

The secondary element this year will be an exegetical workshop discussing Ben Sira 24. Especially those brothers not giving a presentation were invited to work on this text, preparing it on-line using the Ecole’s bibest.org tools.

Shiloh

The archaeological excursion to Shiloh was prepared and guided by Renaud Silly OP. The participants of the symposium were joined by some members of the EBAF.

Participants

The participants were mostly doctoral or licence students:
Jakub Bluj (Poland), Chris Brannan (Prov. of the Most Holy Name of Jesus, USA), Bruno Clifton (England), Philipp König (Teutonia), Wenifredo Padilla (Philippines), Łukasz Popko (Poland, EBAF), Jordan Schmidt (St. Joseph, USA), Renaud Silly (Toulouse), Jorge Francisco Vargas Corvacho (Mexico, EBAF), Martin Staszak (prior of the St. Stephen’s), Jean Jacques Pérennès (director of the EBAF),
The brothers were joined also by Jean-Pierre Sitzler, doctoral student of Freiburg am Breisgau and a candidate to the Dominican Order. Anthony Giambrone (St. Joseph, USA) and Erik Ross (Poland) had to cancel their participation.

Expenses

The Ecole biblique generously covered expenses of the stay of the participants, as well as the excursion to Shiloh.

24

Programme

dimanche 3 janvier 2016

Morning
9:30 Introduction

Welcome + address by Director of EBAF, Jean-Jacques Perennes OP
10:00 Philosophy Michel Henry and the word(s) of Christ. Philipp König OP 11:30 mass

Afternoon
15:00 Ben Sira Introduction to the text critical situation of the Book of Sirach. Jordan Schmidt OP 16:00-18:00 Exegetical Workshop on Sir 24

Evening

20:30 Recreation

Lundi 4 janvier 2016

Morning
8h30 Leave: Excursion to Shiloh, Renaud Silly OP

Afternoon
16:00-17:00 Old Testament
16h. Declaring us safe: social space in the story of Jael and Sisera. Bruno Clifton OP

Evening

20:30 Recreation

Mardi 5 janvier 2016

Morning
9:00 –11:30 Old Testament continued…

– 9:00 Playing with words. An exegesis of Ps 88. Jakub Bluj OP – 10.00 Coffee Break

.23,10-11 Dt 15,2): Deuteronomic ‘Revision’ and ‘Completion’ of Ex( ְוזֶה ְד ַבר ַה ְש ִמ טה 10:30 – Wenifredo Padilla OP

Afternoon
15:30-17:00 Ancient Near East
-15:30 The sacred mountain as the place of revelation of the word in the Baal Cycle. Jorge Francisco

Vargas Corvacho OP -16:30 Tea Break

-17:00-18:00 « They are all adulterers! » (Jer 9:1) Procreating with Words in the OT. Łukasz Popko OP Evening

20:30 Recreation

Mercredi 6 janvier 2016

Morning
9:30 New Testament The Trinity in Saint John. Renaud Silly OP

Afternoon
Visit to Jerusalem, Old City, Bethlehem

Evening

20.30 Recreation

25

Activités académiques Enseignement

Chercheurs membres de l’École

DOMINIQUE-MARIE CABARET, O.P.

Cours
– Introduction à l’histoire du Proche-Orient ancien, avec Rosemary Le Bohec et Łukasz Popko,

o.p. (EBAF, année ; cours théorique 18h ; sur le terrain 130h non compris les voyages d’études

13 jours en tout)
– La Trinité dans les Écritures, une herméneutique patristique, année II (EBAF, Avril-Mai 2016)
– Topographie de Jérusalem et du Levant méridional avec Rosemary Le Bohec (EBAF, année

académique 2015-16). Epoque hellénistique – époque byzantine (6h) et présentation des sites, visites des sites de Jérusalem, de Palestine, d’Israël et de Jordanie (voir ci-avant Cours de Topographie de Jérusalem et du Levant méridional et Voyages d’études)

Voyages d’études
– Galilée: visites de Sébaste, Meggido, Sephoris, Nazareth, Magdala, Hippos, Tabga,

Capharnaüm, la primauté de Pierre, Corozaim, Gamla, Kursi, Hippos, Hatzor, Tel Dan, Banias, Nemrod, le Golan, Belvoir, Beth Alpha, Beth Shean, Tel Balata, puits de Jacob, Taybeh.

– Néguev (avec la voiture 4 x 4) : Mamshit, Avdat, Shifta, Ein Avdat, Tel Nissana, Montée des Scorpions, Makhtesh (petit, grand et Ramon), temple préhistorique d’Ovda, réserve naturelle de Hai Bar, Timna.

– Jordanie : Aqaba, Petra, Kerak, Umm ar-Rasas, Machéronte, Madaba, Iraq-el-Emir, Amman (Philadelphie), Jerash, Umm Qeis, Ajloun.

Séminaires

  • –  L’urbanisme de Jérusalem du IIè siècle avant J.-C. au IIè siècle après J.-C., avec Étienne Nodet,o.p. et Jean-Baptiste Humbert, o.p. (année)
  • –  L’histoire de la Samarie à travers les sources bibliques et archéologiques (1550-660 av. J.-C.),avec Jean-Sylvain Caillou, Rosemary Le Bohec, Łukasz Popko, o.p. (Séminaire du 9 au 13 novembre 2015). Organisation et présentation de l’histoire du Levant de l’époque byzantine à l’époque croisées (30h)

    Colloque
    – L’urbanisme du Nord de Jérusalem, IIes. av. J.-C. – IIes. ap. J.-C., Quelques perspectives,

    intervention aux journées organisées ENS-EBAF-CNRS (UMR Orient et Méditerranée) sur le thème « Pierre angulaire : la Bible au croisement des disciplines » (ENS Paris 4-5 décembre 2015)

    – Dire la ville en grec aux époques antique et byzantine. (Université de Paris-Créteil, juin 2016)

    Conférence
    – Quelques aspects de l’Urbanisme de Jérusalem IIe av. J.-C – II ap. J.-C. (EBAF avril 2016)

    Travail de thèse

    L’Urbanisme du nord de Jérusalem – IIe av. J.-C. IIe ap. J.-C. (sous la direction de François Villeneuve – Univ. Panthéon-Sorbonne)

    Cf. rapport d’archéologie de Jean-Baptiste Humbert page 62

26

Voyages exploratoires (avec le 4 x 4 réservé à la topographie) :

Zababdeh :
au début de l’année scolaire, une visite exploratoire dans ce village de Palestine situé entre Naplouse et Jénine pour essayer de voir une église byzantine dont quelques vestiges auraient été découverts. Si, après enquête auprès du curé et des villageois, cette quête a été vaine, cela nous a permis de revoir (et découvrir pour certains) :
• les vestiges de l’église byzantine du centre de Zababdeh,
• des très beaux vestiges à l’appareil très soigné sans doute d’époque romaine, d’un bâtiment sans

fenêtre (mausolée ?) transformé en étable pour chèvres.
• les beaux restes d’une voie dallée (les pierres étant disposées sur le champ) d’environ 500 mètres,

vestige d’une route antique (époque sans doute pré-islamique ?) reliant sans doute Sébaste à Pella.

Hyrcania et Alexandrion :
à la même époque, notre voiture 4 x 4 a permis de s’approcher au plus près de ces deux ex-forteresses hasmonéenne et hérodienne. Nous avons pu faire le tour du réseau d’adductions d’eau, visiter les citernes et admirer les vestiges des différentes époques (avec aussi les vestiges byzantins de l’Hyrcania).

Aboud :
en novembre et décembre, deux visites exploratoires des vestiges archéologiques du village palestinien d’Aboud à l’ouest de Ramallah :
• des nécropoles datant de l’époque romaine. Beaucoup de tombes n’ont jamais été l’objet de fouilles. • des neufs églises byzantines. Certaines sont très bien connues et ont déjà été étudiées, d’autres moins

ou pas du tout.

Nord Galilée :
fin janvier, exploration de la haute-Galilée pour voir et revoir des sites archéologiques moins connus que d’autres : les très beaux restes d’une nécropole et d’un temple romain à Tel Qedesh, les vestiges de la synagogue et du village palestinien à Batir, des autres synagogues en ruine de haute-Galilée (Méron, etc.), le musée archéologique et la synagogue de Katsrin et la vallée de la Hula, les dernières fouilles de la ville hérodienne de Tibériade.

Activités académiques

Enseignement

PAUL-MARIE CHANGO, O.P.

Cours
– Le Qohelet et les exégèses historico-critiques : l’analyse comparative des enjeux sémantiques et

littéraires des notions qohélétiennes et crysippéennes du temps, cours à l’École biblique (semestre II) – Thomas Aquinas and the cosmological argument (cours collectif avec A. Wohlman – semestre II)

Séminaire
– Bible et philosophie : la passion du Christ entre exégètes et philosophes, avec Olivier-Thomas Venard

o.p. et Avital Wohlman (semestre I)

Sessions
– 5 semaines (190 h.) de cours à l’ISTAY (Institut Saint Thomas d’Aquin, Yamoussoukro, Côte

d’Ivoire) en janvier-février 2016, sur :

  •   « Le Qohélet et le comparatisme avec la philosophie grecque » (35h) ;
  •   « L’ouverture autogérée et l’éclectisme de la composition littéraire du Qohélet : un modèle d’inspiration pour le transfert des technologies en Afrique » (35h) ;
  •   « Hébreu Biblique » (60h) ;
  •   « La formation et la composition des livres historiques : une lecture historico-critiquemenée au regard des sciences historiques » (30h) ;
  •   « La justice chez les prophètes vétérotestamentaires » (30h).Conférences à l’ISTAY (Institut Saint Thomas d’Aquin, Yamoussoukro, Côte d’Ivoire)
    – « L’annotation du Qohélet dans la BEST (Bible En Ses Traditions) : les enjeux philosophiques de

    l’éclectisme de la composition littéraire du livre ».

27

– « La Bible Africaine : enjeux théologiques en contexte d’inculturation et d’interculturalité en Afrique» (une conférence suite au lancement de la Bible Africaine, http://www.paoline.org/pls/paoline/V3_S2EW_CONSULTAZIONE.mostra_pagina?id_pagina =20638 et aussi, http://www.paoline.org/paoline/allegati/20638/page.jpg )

– « De l’absence du manuscrit autographe du texte biblique : l’exigence de la critique textuelle ».

Publications

Ouvrages publiés (en versions imprimées et/ou eBooks)

– Qohélet et le transfert des technologies, http://www.domuni.eu/fr/formations/qohelet- technologies (eBook en 201 pages : format A4, PDF).

– La justice sociale chez les prophètes, http://www.domuni.eu/fr/formations/la-justice-sociale- chez-les-prophetes (eBook en 190 pages : format A4, PDF).

– en collaboration avec S. SEMPORE – P. BERE – P. POUKOUTA et alii (trad.), La Bible africaine (Kinshasa, RD Congo : Éditions Paulines, 2015).

Publication en cours / article en préparation (titres provisoires)

– Miséricorde, justice et paix dans Proverbe, Sagesse et Siracide.
– « Sens de l’attestation synonyme de καιρός et de ὥρα en Mt 26,18.45 : un prolongement

» ? ) ֵעת ל( » néotestamentaire de la notion qohélétienne du « temps pour Articles

28

– Deux siècles d’histoire du comparatisme du Qohélet avec la philosophie grecque,

https://www.domuni.eu/fr/diplomes/qohelet-philosophie-grecque (eBook en 130 pages :

format A4, PDF).

– –

– – –

– –

« Panorama des méthodes d’exégèse moderne et post-moderne du Qohélet », https://ebaf.academia.edu/DrPaulMarieFid%C3%A8leChango

« Place des quatre prophètes vétérotestamentaires du VIIIème siècle dans les éditions hébraïques, grecques, latines et contemporaines de la Bible », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16129873/Place_des_quatre_proph%C3%A8tes_v%C3%A9t%C3 %A9rotestamentaires_du_VIII%C3%A8me_si%C3%A8cle_Amos_Os%C3%A9e_le_Proto- Isa%C3%AFe_et_Mich%C3%A9e_dans_nos_Bibles )

« Amos : un pourfendeur des injustices sociales », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16076253/Amos_un_pourfendeur_des_injustices_sociales )

« Osée : un prophète virulent », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16076199/Os%C3%A9e_un_proph%C3%A8te_virulent )

« Le « Proto-Isaïe » ou Is 1-39 : le prophète de la sanctification par la justice », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16076104/Le_Proto-Isa%C3%AFe_ou_Is_1- 39_le_proph%C3%A8te_de_la_sanctification_par_la_justice )

« Michée : un ardent défenseur des opprimés », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16076056/Mich%C3%A9e_un_ardent_d%C3%A9fenseur_des_op prim%C3%A9s )

« Les quatre prophètes vétérotestamentaires du VIIIème siècle : des protagonistes de l’histoire vécue sous le signe de la justice sociale », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/15973390/Les_quatre_proph%C3%A8tes_v%C3%A9t%C3%A9rot estamentaires_du_VIII%C3%A8me_si%C3%A8cle_des_protagonistes_de_l_histoire_v%C3% A9cue_sous_le_signe_de_la_justice_sociale

« Notule sur Qo 3,18-22 ; 11,9-12,8 : Le Qohélet affirme-t-il la résurrection des morts ? », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16078675/Notule_sur_Qo_3_18-22_11_9- 12_8_Le_Qoh%C3%A9let_affirme-t-il_la_r%C3%A9surrection_des_morts_

« Notule sur Qo 1,1-11 ; 3,1-15 ; 12,1-7 : Que dit le Qohélet (l’Ecclésiaste) de l’homme ? »,

Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16078647/Notule_sur_Qo_1_1-11_3_1-15_12_1- 7_Que_dit_le_Qoh%C3%A9let_l_Eccl%C3%A9siaste_de_l_homme_

– « Notule sur Lc 20,27-38 ; Mc 12,18-27 : ‘’Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants’’ », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16078591/Notule_sur_Lc_20_27-38_Mc_12_18- 27_Il_n_est_pas_le_Dieu_des_morts_mais_des_vivants_

– « Notule sur Luc 15,1-3.11-32 : Le triangle dramatique de la Parabole du père prodigue d’amour », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16078554/Notule_sur_Luc_15_1-3.11- 32_Le_triangle_dramatique_de_la_Parabole_du_p%C3%A8re_prodigue_damour

– « Notule sur Luc 18,9-14 : Un pharisien et un publicain au temple », Revue Pentecôte d’Afrique (Repris dans https://www.academia.edu/16078538/Notule_sur_Luc_18_9- 14_Un_pharisien_et_un_publicain_au_temple

Recensions à la Revue Biblique
– Luca Mazzinghi,Il Pentateuco sapienziale : Proverbi, Giobbe, Qohelet, Siracide, Sapienza :

caratteristiche letterarie e temi teologici (Testi e commenti) Bologna : EDB. 2013. I vol. 272 p. 24 cm.

– ISBN 978-88-10-20664-5, in RB 122 (2015) pp. 617-618. .

– Rinaldo Fabris, Giuseppe Ghiberti, Ermenegildo Manicardi (a cura di), Al primo posto le Scritture : biblisti italiani del Novecento (Studi del Centro ‘‘A. Cammarata’’, 81). Caltanissetta / Roma : Salvatore Sciascia, 2014. I vol. 347 p. 20cm. – ISBN 978-88-8241-447-4, in RB 122 (2015) pp. 636- 637.

29

.
– Maurice Gilbert,

978-2-85021-238-3, in RB 123 (2016) pp. 141-143. .

I vol. . 24 cm. – ISSN 0760-3541 ; ISBN

L’antique sagesse d’Israël. Études sur Proverbes, Job, Qohélet et leurs

prolongements (EtB n.s. 68) Pendé : Gabalda, 2015.

  • –  Christl M. Maier – Nuria Calduch-Benages (éds), The writings and later wisdom books (Atlanta, GA :SBL Press, 2014), 344 pages ; ISBN : 978-1-62837-057-7 (paper binding : alk. Paper) ; eISBN 978-1-

    62837-058-4 ; ISBN : 978-1-62837-059-1 (hardcover binding : alk. Paper). À paraître dans la RB. .

  • –  Thomas R. Kämmerer – Mait Kõiv (éds), Cultures in Comparison. Religion and Politics in Ancient Mediterranean Regions (Alter Orient und Altes Testament 390 / 3 : Acta Antiqua Mediterranea et Orientalia 3 ; Münster : Ugarit-Verlag 2015), 210 pages : illustrations, maps ; 25 cm., ISBN : 978-3- 86835-122-4. in RB 123 (2016) pp. 298-300.Contributions à La Bible En Ses Traditions
    – Comité Éditorial de la BEST
    – Peaufinage des notes en mode « Brouillon » et annotation progressive du Qohélet dans la BEST.

    ROSEMARY LE BOHEC

    Activités académiques Enseignement

    Cours
    – Archéologie et histoire : l’Egypte et le Levant – (EBAF- avril-mai 2016)

    Collectifs
    – Introduction à l’histoire du proche-orient ancien (EBAF octobre 2015-mai 2016)
    – Topographie de Jérusalem et du levant méridional, visites, excursions et voyages d’études (EBAF,

    octobre 2015-mai 2016)
    -L’histoire de la Samarie à travers les sources bibliques et archéologiques (1550-660 av. J.-C.), (EBAF,

    séminaire, une semaine complète du 9 au 13 novembre 2015)

    Colloque
    – Recherche sur la Palestine ancienne : Tell el-Far’ah-Nord, un site aux enjeux archéologiques,

    historiques et bibliques, intervention aux journées organisées ENS-EBAF-CNRS (UMR Orient et Méditerranée) sur le thème Pierre angulaire : la Bible au croisement des disciplines (ENS Paris 4-5 décembre 2015)

392 p

Publications

Revues Scientifiques
à paraître : Revue biblique ou Cahiers de la revue biblique

– L’occupation mamelouke du Domaine Saint Etienne. – L’époque du Fer en Samarie.

JOSEPH LE MINH THONG, O.P.

Activités académiques Enseignement

Cours
– Le témoignage et la mission en Jean 1,19 – 2,22 (EBAF, 12h, octobre-novembre 2015) – Le disciple que Jésus aimait dans l’Évangile selon Jean (EBAF, 12h, février-mars 2016)

Publication à paraître

Livre
– Qui est le disciple que Jésus aimait dans l’Évangile de Jean ?

MARC LEROY, O.P.

Activités académiques Enseignement

Cours
– Un ‘Livre des Quatre’ précurseur des douze petits prophètes ? Études sur Osée, Amos, Michée

et Sophonie » (EBAF 30 heures au premier semestre).

Publications

Sur Internet
– Commentaire du Ps 111 « Éloge des œuvres divines» in Le Psalmiste,

Spiritualité 2000, mai 2015, http://www.spiritualite2000.com
– Commentaire du Ps 35 « prière d’un juste persécuté » in Le Psalmiste,
– Spiritualité 2000, novembre 2015, http://www.spiritualite2000.com
– Commentaire du Ps 36 « Malice du pécheur et bonté de Dieu » in Le Psalmiste – Spiritualité 2000, décembre 2015, http//www.spiritualite2000.com

BIEKE MAHIEU

Activités académiques Enseignement

Cours
– Le contexte historique du Nouveau Testament : la Palestine dans la période 40 av. J.-C. – 70 ap.

J.-C, EBAF – février-mai 2016 – (24 heures)

Conférences

Dans le cadre du séminaire organisé à l’EBAF (9-13 novembre 2015) “L’histoire de la Samarie à travers les sources bibliques et archéologiques (1550-660 av. J.-C.)” :

30

 De l’archéologie à la Bible : comment annoter les Écritures en histoire et géographie ? Peut-on composer une chronologie des rois d’Israël et de Juda ?, avec P. Olivier-Thomas Venard et Maureen Attali (9 novembre)

 Les peuples de la mer et la disparition du système traditionnel des cités-états en Canaan, à travers la documentation et les sources égyptiennes, de Ramsès III à Sheshonq Ier, avec Rosemary Lebohec (11 novembre).

Programme de recherches

Assistante du P. Olivier-Thomas Venard, o.p., pour le programme de recherches « La Bible en ses traditions ».

DOMINIC MENDONCA, O.P.

Activités académiques Enseignement

Cours
– The Gospel of Mark, a Narrative Christology, (EBAF, octobre 2015-janvier 2016)

Séminaire
– The Place of Gentiles in the Gospel of Mark, (EBAF, février-mai 2016)

Conférences
– Lectures on Prophetic Literature at St. Charles Seminary for 50 seminarians, Nagpur, India: (45h,

juillet 2015)
– 3 lectures, Studium Theologicum Salesianum.

Autres
– Weakend pastoral activities for the Indian catholic community.

JEAN-JACQUES PERENNES, O.P.

Direction et administration de l’École : présidence de toutes les décisions et des manifestations académiques en ville, visites de personnalités, tables rondes concernant les études avec d’autres Institutions et nombreuses présentations de l’École à des visiteurs et professeurs.

Activités académiques

Conférences

Publications

– « Les coptes d’Égypte au defi de la citoyenneté », Revue Défense nationale, mai 2015, p. 69-73.
– « Chrétiens d’Égypte : des lueurs d’espoir au sein de la tourmente », Spiritus, n° 220, septembre 2015,

p. 263-269.
– Dans l’amitié et la prière. Hommages au fr. Jean Jacques Pérennes, O.P., textes recueillis par Adrien

Candiard, Le Caire, IDEO, 187 p.
– « Religion, violencia y reconcilicion », Vitral, La libertad de la Luz, n° 119, Jul-Sept. 2015, p. 30-35. – « Jacques Jomier, einer der ersten Wegbereiter des christlichislamischen Dialogs. Reihe : Wegbreiter

des interreligiosen Dialogs », Religionen Unterwegs, 27, Dec. 2015, p. 22-26.

31

– Le père Antoine Jaussen, un dominicain de Jérusalem au cœur de la grande Histoire, (EBAF-3 mars 2016 et Paris, Assemblée générale des Amis de l’EBAF, 16 avril 2016)

– Passion Kaboul, le père Serge de Beaurecueil, Conférences à la faculté des Lettres de l’Université de Kaboul et à l’Ambassade de France à Kaboul (Afghanistan) le 9 mars 2016.

Activités académiques Enseignement

Cours

ŁUKASZ POPKO, O.P.

– Introduction à l’histoire du Proche Orient ancien (du Fer à la domination Perse) – (Collectif EBAF octobre 2015-mai 2016)

  • –  L’histoire deutéronomiste – Collège Dominicain à Cracovie
  • –  L’introduction au Pentateuque – Collège Dominicain
  • –  Littérature sapientielle – Collège Dominicain
  • –  Herméneutique et théologie biblique – Collège Dominicain

– Livres prophétiques – Collège Dominicain
– Cours de l’hébreu biblique – Collège Dominicain

Séminaires

  • –  Les deux textes de Jérémie. Exégèse différentielle appliquée. Séminaire – (EBAF, octobre 2015-janvier 2016)
  • –  L’histoire de la Samarie à travers les sources bibliques et archéologiques (1550-660 av. J.-C.),(Collectif EBAF, une semaine du 9 au 13 novembre)

    Colloque, organisation – Bible in Jerusalem

    Publication

    -Feminine and Marriage Metaphors in Jer 2 :1-4 :2. A Diachronic Study Based on the LXX and MT (EB 70)

    Publications à paraître

    Congrès
    -Double Mouth of Elisha – colloque Bible in Jerusalem- -Adulterating (with) Words – colloque Bible in Jerusalem

    Article

    -Światło zwycięskie, światło odrzucone. Motyw światła w Iz 1-39, (Lumière victorieuse, lumière rejetée. Le motif de la lumière en Is 1-39), Verbum vitae (Lublin 2016)

    Diffusion de l’information

    – Une série de conférences et ateliers bibliques pour les frères dominicains : Lectio divina, Le contexte est tout ! (Mc 4) ; Comment lire la poésie biblique ?

    – Une série de conférences sur les hymnes du Nouveau Testament : Alleluia, 1 Cor 13, Eph 1,3- 14, Phil 2,6-11, Kol 1,15-20. Publiées sur un DVD.

    – Série de conférences « Laudare » : pèlerinage des étudiants universitaires.
    – Commentaires de l’évangile (mensuellement), publiés dans la revue W drodze ;
    – Entretiens à la radio polonaise de Cracovie.
    -« Lire la poésie biblique », une série d’ateliers pour les étudiants universitaires (Jamna 2015)
    – Les rencontres bibliques consacrés au Pentateuque. Chaque semaine avec les étudiants

    universitaires.
    – Une journée d’étude pour les adultes : « Le temple – La porte du ciel » :

    1. Les temples du Proche Orient Ancien ;
    2. Le temple de Jérusalem – realia et symboles ; 3. Le temple de la Sagesse ;
    4. Jésus comme un temple

    – Conférences pour les étudiants universitaires : « La spiritualité raisonnante »
    -« Comment lire l’Ancient Testament ? », conférence grand public
    -« Les défis de l’exégèse contemporaine », présentation pour les prêtres dominicains.

Activités académiques Enseignement

Sessions ordinaires

CHRISTOPHE RICO

– Cours de grec koinè
Nous avons assuré trois niveaux différents : niveaux 2 (4 heures par semaine), 3 (2 heures par semaine) et 4 (2 heures par semaine). Quant au niveau 1 (4 heures par semaine), il a été assuré à l’Institut Polis par les professeurs suivants: Anton Fleissner et Reuel Martines (2015-2016). Le niveau 2 a également été dédoublé : le deuxième groupe était piloté par Jenni Glasner.

32

– Cours de sémantique : le grec au service de l’exégèse
Comme pendant les années précédentes, nous avons donné à l’EBAF un cours annuel d’une heure

hebdomadaire sur l’application de l’analyse sémantique aux textes bibliques. Au premier semestre 2015-2016, il est suivi par quatre étudiants dont 2 venus de l’ITJ.

Sessions extraordinaires

– Cours de grec koinè (niveau 2), 70 heures d’enseignement, en Floride (Avemaria University) : 6 participants (22 Juin au 10 juillet 2015)

– Cours de grec koinè (niveau 3), 70 heures d’enseignement à Rome (Université Santa Croce) : 12 participants (13 au 31 Juillet 2015)

– Cours de grec koinè (niveau 1, 2 et 3), 7 heures d’enseignement, pour 7 groupes différents (Université Fordham, Faculty of Law, New York, dans le cadre du congrès Living Latin in New York City organisé par l’Institut Paideia) : 70 participants au total, groupes de 10 personnes environ à chaque fois (13 et 14 Février 2016)

Conférences

– Quatre conférences à l’Université Santa Croce à Rome, une dizaine de participants. (20 Juillet, 21 Juillet, 23 Juillet 2015) :
 Total Physical Response Method
 Story Telling Method

 Practical Demonstration of the Total Physical Response Method  Practical Demonstration of the Story Telling Method

  • –  Pázmány Péter Catholic University, Budapest (3-4 Novembre 2015).
    •   Participation au colloque intitulé : The Use of Psalms in Jewish and Christian Traditions
    •   Communication: Ps 1,5 in Light of Reception : some early examples. Participants : une dizaine depersonnes
  • –  Pázmány Péter Catholic University, Budapest
     Conférence pour les étudiants d’hébreu: How to teach ancient Greek in ancient Greek.Participants : une vingtaine de personnes
  • –  University of Notre Dame, Southbend, USA (4 Décembre 2015)
     Conférence pour les professeurs et étudiants du département de Lettres Classiques :Are we heading for a new Renaissance? Participants : une vingtaine d’étudiants.
  • –  Université de Strasbourg, Faculté de Théologie Protestante (17 Décembre 2015) Conférence sur : Isaïe 7,14 et le sens du mot ‘almah dans la Bible Hébraïque
  • –  Université de Strasbourg, Faculté de Théologie Protestante (18 Décembre 2015)
     Conférence sur : La notion de tradition : réflexions à partir de l’exemple de la transmission oraled’un romance espagnol du 14e siècle à nos jours. Participants : une vingtaine d’étudiants
  • –  Université de Strasbourg, Faculté de Théologie Protestante (18 Décembre 2015)
     Conférence sur : La sixième Renaissance. Participants : une vingtaine de professeurset d’étudiants
  • –  Institut Yad ben Tzvi, Ha merkaz le limudey Israel, Jaffo, Israël (27 Janvier 2016)  Conférence sur : Les langues parlées au temps de Jésus (en hébreu)Participants : 60 guides israéliens suivant une spécialisation en Christianisme
  • –  Université Fordham, Faculty of Law, New York. Congrès Living Latin in New York City organisé par l’Institut Paideia. (14 Février 2016) Conférence: Are we heading towards a new Renaissance? Participants : 40 étudiants et professeurs de Lettres Classiques
  • –  Université Fordham, Faculty of Law, New York. Congrès Living Latin in New York City organisé par l’Institut Paideia. (14 Février 2016) Récitation avec Jenni Glasner du conte Hansel and Gretel en grec ancien (conte traduit en grec koinè par Steven Hill et Christophe Rico)
    Participants : 40 étudiants et professeurs de Lettres Classiques

33

Organisation de colloques

Soutenances de thèse
Université de Strasbourg, Faculté de Théologie Protestante (17 décembre 2015)

Participation au jury de la thèse d’Eran Shuali, en tant que codirecteur de la thèse : Traduire le Nouveau Testament en hébreu. Un miroir des rapports judéo-chrétiens

Colloque

The Cours de Linguistique Générale revisited 1916-2016 – Third interdisciplinary conference at Polis Institute (31 mars -1er avril 2016)

Publications

Livres
 Auteur (avec la collaboration de Michael Daise)

– Polis. Speaking Ancient Greek as a living language. Level One, Student’s Volume Polis Institute Press, Juin 2015, 326 pages.

– Polis. Speaking Ancient Greek as a living language. Level One, Teacher’s Volume Polis Institute Press, Juin 2015, 92 pages.

Ces deux livres constituent une reprise complète de l’ouvrage correspondant paru en français aux éditions du Cerf en 2009. Ce dernier ne contenait que 12 chapitres, l’édition anglaise en a remodelé entièrement 4 et ajouté 8 nouveaux pour contenir finalement 20 chapitres en tout.

 Coédition
– Origins of the Alphabet: Proceedings of the First Polis Institute interdisciplinary conference,

Christophe Rico and Claudia Attucci (eds), Cambridge Scholars Publishing, Octobre 2015

Articles
– “Les étapes du développement de l’écriture chez l’enfant et l’histoire de l’alphabet” in Origins

of the Alphabet: Proceedings of the First Polis Institute interdisciplinary conference,

Cambridge Scholars Publishing, 2015, p. 192-218.
-“Introduction” in Origins of the Alphabet: Proceedings of the First Polis Institute

interdisciplinary conference, Cambridge Scholars Publishing, 2015, p. XIV-XXV.

Á paraître en 2016

Congrès
– La bibliothèque d’Alexandrie, Actes du Deuxième Congrès Interdisciplinaire de l’Institut Polis

(parution prévue en novembre 2016).
– “L’idiolecte paulinien. L’hypothèse de la pseudépigraphie paulinienne à l’aune de la

linguistique” in Congrès sur saint Paul, Olivier-Thomas Venard (ed.), 2016.

Coauteur
– Collaborateur dans L’Epître aux Philippiens (Projet Best), Cerf, 2016.

Livres
– Le traducteur de Bethléem. Le génie interprétatif de S. Jérôme à l’aune de la linguistique, Cerf,

2016.

Activités académiques, Enseignement

NICOLO RIZZOLO, R.C.I.

Cours
– La dimension sacerdotale et eschatologique dans les Règles de la Communauté de Qumrân

(EBAF, février-mai 2016)

Collectif

– Paléographie et épigraphie qumrâniennes, nouvelles lectures des manuscrits, séminaire avec Émile Puech (EBAF, février-mai 2016)

34

Publication à paraître

– Pesher. L’interpretazione della Parola per la fine dei giorni, ispirata alla tradizione. Étude sur le genre littéraire des pesharim de Qumrân. Livre en 2 volumes dans la collection Études Bibliques, Nouvelle série. N° 71, Ed. Peeters.

Activités académiques

Enseignement

MARTIN STASZAK O.P.

Cours
– Le règne de Salomon (24 h-EBAF Octobre 2015-janvier 2016)

Publications à paraître

Mémorial
– Fragesätze in exklamativer und optativischer Verwendung (ATSAT vol. 100)

Collectif
– Der Gerechte lebt aus dem Glauben : ein biblischer Schlüsseltext aus exegetischer Sicht damals und

heute, dans: St. Mokry (éd), Luthers Erbe. Katholische Perspektiven – ökumenische Horizonte.

Recensions

  • –  Zwischen Landnahme und Königtum. Literarkritische und redaktionsgeschichtliche Untersuchungenzum Anfang und Ende der deuteronomistischen Richtererzählungen par Friedrich-Emanuel FOCKEN

    (RB)

  • –  LXX Isaiah 24:1-26:6 as Interpretation and Translation. A Methodological Discussion, par Wilson deAngelo CUNHA. (RB)

    Article
    – Geschichtsdeutung im Interrogativmodus (numéro thématique ÉB)

    GREGORY TATUM, O.P.

    Activités académiques Enseignement

    Cours
    – Pauline Soteriogy (University of Notre Dame-South Bend, IN)
    – The Apocalypse of John (Alaska Pacific University-Anchorage, AK)
    – Pauline Soteriology (EBAF-octobre 2015-janvier 2016)
    – Cult Imagery in John and Paul (Hebrew University/ EBAF -février-juin 2016) – The Gospels – A Synoptic Comparison, séminaire (EBAF-février-mai 2016)

    Conférences
    – Research Report on Purity (Catholic Biblical Association Annual Meeting, Xavier University-New

    Orleans, LA)
    – Christ, Our Passover, Has Been Sacrificed (Alaska Pacific University)
    – The Crucifixion as Sacrifice in the New Testament, four lectures at Holy Rosary Parish (Portland,

    OR)
    – The Gospel is the power of God unto salvation, a retreat for the Deacons of the Archdiocese of

    Anchorage, AK

    Colloques
    – Catholic Biblical Association Annual Meeting at Xavier University (New Orleans, LA) – Society of Biblical Literature Annual Meeting (Atlanta, GA)

    Thèse

    – Director of Doctoral Thesis, Francisco Javier Leandro-Serpa s.j., thesis entitled: Para que

35

sean ‘santos en el cuerpo y en el espíritu’ – Pablo ante los casos de continencia, divorcio y virginidad en 1 Corintios 7. (EBAF Jerusalem-defense scheduled for 21 May 2016)

Divers

  • –  Committee for the Revision of the Pauline Corpus of the New American Bible
  • –  Nominations Committee for the Catholic Biblical Association of America
  • –  Library Committee, EBAF, Jerusalem
  • –  M.A. Comprehensive Examinations Committee at the University of Notre Dame (South Bend,IN)
  • –  Co-convenor of the Purity and Sacrifice On-going Seminar at the Catholic Biblical Association

Annual Meeting

Activités académiques Enseignement

PAWEL TRZOPEK, O.P.

Cours
– Les épitres catholiques et le livre de l’Apocalypse (24h, Studium Dominicain à Cracovie,

Pologne, septembre 2015)

Diffusion de l’information

– Émissions à la Radio Kraków sur la Bible, la Terre sainte, etc. (juin et septembre 2015) – Guidage des pèlerins en Terre sainte (février 2016)

Activités académiques

Enseignement

1. ACTIVITES PERSONNELLES Enseignement

Cours –

JORGE FRANCISCO VARGAS CORVACHO, O.P.

Cours

  • –  Morphologie de l’Hébreu Biblique (EBAF, octobre 2015-mai 2016)
  • –  Langue ougaritique (EBAF, octobre 2015-mai 2016)
  • –  Séance biblique (12h) à la Paroisse Santa Rosa de Lima, (Mexico-Août 2015).
  • –  Séance liturgique (16 h) aux postulants dominicains de la province du Mexique (San Franciscodel Rincón, Guanajuato -7-11 Septembre 2015)

    Conférence
    – La contemplación en la Biblia, Participation au congrès de la Vie Religieuse : La Contemplación en la

    Vida Consagrada y la Vida Contemplativa en la Iglesia hoy organisé par la Conférence des évêques du Mexique (31 juillet 2015)

OLIVIER-THOMAS VENARD, O.P.

36

Philosophie du langage à usage des futurs théologiens, pour les étudiants du Studium

philosophicum des Dominicains de Bordeaux – 12 h, 14-19 mars 2016.

– Le corpus johannique dans le programme B.E.S.T.-0.1, séminaire avec des étudiants du Séminaire international Saint-Pierre de Wigratzbad (Bavière) – 11-16 avril 2016.

Séminaires
– Cult Imagery and Temple Related Motifs in the Gospel of John and Paul, co-convener du MA

seminar, avec prof. Serge Ruzer, Université hébraïque de Jérusalem, deuxième semestre 2015- 2016. (24 h).

– Bible et philosophie : la passion du Christ entre exégètes et philosophes, avec prof. A. Wohlman (Hebrew Unniversity) et Dr. Paul-Marie Chango, o.p. (EBAF), premier semestre 2015-2016 (24h).

Sessions

  • –  Le temple de Jérusalem dans l’Évangile, Monastère Sainte-Marie Madeleine (Vaucluse, France), 10h, 1-7 juin 2015.
  • –  session La Passion selon saint Matthieu, sur le « procès romain » de Jésus, Abbayes Saint-Pierre etSainte-Cécile de Solesmes, (France), 20h, 7-13 septembre 2015.
  • –  La vie monastique, vie avec le Livre, retraite Monastère Saint-Michel de Kergonan (14 h) – 13-19septembre 2015.

    Recherches

    – Direction de thèse de l’abbé Henri Vallançon : Les traditions sur Élie et la formation du canon des Écritures, définition du sujet, d’une problématique et de la méthodologie. Leçon publique couronnée de succès le 22 mai 2014 ; colloque de thèse à Fribourg avec M. Philippe Hugo, co- directeur pour l’AT, les 20-21 avril 2015 ; semaine de séminaire de clôture de thèse avec H. Vallançon, 4-8 janvier 2016 ; rédaction du rapport (29 février 2016), soutenance le 27 avril.

    – Direction du mémoire de Mlle Sibylle Gérain, candidate FNRS, L’exégèse du phénoménologue Michel Henry dans ses ouvrages sur saint Jean. (le mémoire a été accepté par le Conseil académique le 27 novembre 2015 – mention « assez bien »).

    – Suivi du mémoire de master 1 de soeur Agnès de la Croix, DOMUNI-Best : L’annotation « juive » du Nouveau Testament dans le Jewish Annotated New Testament (OUP, 2012) : enjeux et perspectives: méthodologie et mise au point d’un partenariat avec Michel Remaud (ICEJ, Jérusalem) pour les contenus de la tradition rabbinique.

    Publications

    Congrès
    – Thomas d’Aquin, Sacra Doctrina & Littérature dans la postmodernité, Marco Salvioli ed., Tomismo

    Creativo Letture contemporanee del Doctor Communis, «Teologia 51 », Bologna : ESD, 2015, 220- 259.

    Livres
    -Christology From The Old Testament to the New, chapter 2 of Francesca Aran Murphy dir. and

    Troy A. Stefano, co-ed., The Oxford Handbook of Christology, Oxford University Press, 2015, 21-

    39.
    -Metaphor in Aquinas: Between Necessitas and Delectatio, Piotr Roszak and Jürgen Vijen, Reading

    Sacred Scripture With Thomas Aquinas. Hermeneutical Tools, Theological Questions and New Perspectives, « Textes et Études du Moyen Âge 30 », Turnhout: Brepols 2015, 198-228.

    Publications à paraître

    Direction de :
    – l’édition de l’Épître aux Philippiens de Paul, pour La Bible en ses traditions (recrutement et suivi

    d’une douzaine de collaborateurs, du travail de rédaction, d’édition et de correction) : achevé, en attente de livraison à l’éditeur (contrat à établir).

    – l’édition du Colloque L’exégèse biblique à l’heure de l’histoire de la réception (juin 2013) : rassemblement des contributions (jusqu’en septembre 2014) ; dégrossissement de la mise en forme (novembre 2014 …) par une assistante à Jérusalem ; le prof. Régis Burnet, de l’Université Catholique de Louvain, participant de longue date de notre projet et auteur d’ouvrages remarqués en histoire de la réception des Écritures, a accepté de nous prêter main-forte pour l’édition de cet ouvrage.

    Revue Scientifique
    – Théologie de l’inspiration : esquisse d’une problématique, pour Communio (2016)

    Colloques Intervention

– l’édition du Colloque Éditer Paul pour La Bible en ses Traditions (janvier 2013) : direction du travail de l’assistant Charles Delort (Université de Paris Sorbonne). L’ouvrage sera bientôt publié.

37

– La Bible comme lieu de rencontre entre l’École biblique et archéologiques française de Jérusalem et

l’École normale supérieure : le programme de recherche ‘La Bible en ses traditions’, journées organisées ENS-EBAF-CNRS (UMR Orient et Méditerranée) sur le thème « Pierre angulaire : la Bible au croisement des disciplines » avec trois normaliens membres de notre séminaire, ENS Paris 4-5 décembre 2015 (2h)

– Colloque «Nicolas Poussin entre paganisme et christianisme», Musée du Louvre, INHA, Paris : Paysage avec saint Matthieu et l’ange et Paysage avec saint Jean à Patmos (1640), interprétés comme un « diptyque », 9-10 juin 2015 (1 h).

– Séminaire de littérature du XVIIème siècle du professeur Gérard Ferreyrolles (Université de la Sorbonne Paris IV) : Bible et littérature au XVIIème s. : le cas de la Passion selon saint Matthieu, traité dans le programme de recherches La Bible en ses traditions », 4 décembre 2015 (2 h).

Organisation d’ateliers

– Institut de Pastorale des Dominicains, Montréal (Canada): atelier Bible en ses traditions avec une dizaine de collaborateurs avérés ou possibles (6-7 juillet 2015)

– Jérusalem : Atelier Bible en ses traditions avec deux collaborateurs : M. de Raimond, E. Pentiuc (29 juillet-8 août 2015).

– Montesson (Versailles) : Atelier Bible en ses traditions avec quatre collaborateurs : A. de Boudemange, M. de Raimond, A.-C. Lozier, M. Rousselot. (7 décembre 2015)

Conférences

– Journée des 125 ans de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem : De la Bible de Jérusalem à la Bible en ses traditions : petite histoire de l’édition de la Bible à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem – 15 novembre 2015, (1h).

– École Normale Supérieure, Paris, avec trois normaliens membres de notre séminaire : « La Bible en ses traditions comme pont entre l’École Normale Supérieure et l’École biblique et archéologique française de Jérusalem » – 4 décembre 2015 (2 h).

– Table-ronde sur le thème Jérusalem, ville de rencontre ou d’affrontement des religions, animée par Michel De Jaeghere, directeur de la rédaction du Figaro « Hors-Série » et du Figaro « Histoire » et Isabelle Schmitz, grand reporter au Figaro « Hors-Série », le rabbin Alain Michel, historien, et Marisa Bueno, historienne spécialiste des minorités religieuses au Moyen Age (juifs, chrétiens et musulmans dans le monde méditerranéen) – 11 février 2016.

Valorisation de la recherche

Blog
– Publication régulière (deux fois par mois) de posts donnant les nouvelles du

programme de recherches « La Bible en ses traditions » sur blog.bibletraditions.org. (Une centaine de posts entre janvier et décembre 2015).

Émissions télévisées

– Communications de l’Académie Catholique de France sur KTO (émission télévisée de 8 mn diffusée cinq fois sur la chaîne) : Eucharistie et poésie (semaine du 30 novembre au 5 décembre 2015).

2. ADMINISTRATION

Direction du programme de recherches « La Bible en ses Traditions »

Cf. Ensemble du Rapport d’activités de « La Bible en ses traditions » page 69

– The Love for Jerusalem, A Christian Witness (2 septembre 2015), Jerusalem Sacred Music

38

Festival, Mont Sion, à l’Intercultural Center, sur le mont Sion, – autres intervenants : le sheikh sufi de Nazareth, Mr Ghassan Manasra et Mme le rabbin Tamar Elad-Appelbaum (1-4

septembre 2015).

– Life in Christ and Life with Language, Aquinas Lecture 2016, DSPT, Berkeley (CA, USA), 23

février 2016 (1 h).

– Bse Agnès de Langeac, maternité en Dieu, conférence de Carême au couvent des frères

dominicains de Bordeaux, France – 16 mars 2016 (1 h)

Centre de recherches français à Jérusalem

 Participation au conseil scientifique électif du 19 Mai 2016.
École biblique et archéologique française de Jérusalem

Administration
 Participation au modératoire chaque semaine (1h) et conseil du directeur, ad libitum  Participation au conseil scientifique du 28 avril 2016.

Communication et relations interacadémiques (par délégation du directeur de l’EBAF, et dans le cadre du programme de recherches « La Bible en ses traditions »)

 cf. Rapport d’activités de « La Bible en ses traditions » : § Entretien ou établissement de relations institutionnelles.

Chercheurs émérites en résidence à l’École

FRANCOLINO JOSE GONÇALVES, O.P.
Participation à l’Assemblée Générale de la Commission Biblique Pontificale, Vatican (04-08 avril 2016)

Enseignement

  • –  Luanda, Angola, Session intensive adressée aux Dominicains du Vicariat de l’Angola (03-06 août 2015) sur «Os estudos bíblicos hoje».
  • –  Lisbonne, Instituto São Tomás de Aquino (ISTA), série de cours intitulée «Da denúncia do pecado ao anúncio da salvação: uma leitura histórico-teológica dos livros proféticos do Antigo Testamento» (05-19 mars 2016).Colloque
    – Dei Verbum, Pontificia Università S. Tommaso d’Aquino, Rome (25-27 février 2016).

    Communication
    – « Dieu parle », 25 février 2016.

    Publications

    Livres

  • –  Isaia 6: vocazione profetica o invio di un messaggero?, in Guido Benzi-Donatella Scaiola-Marco Bonarini (Eds), La profezia tra l’uno e l’altro Testamento: Studi in onore del prof. Pietro Bovati in occasione del suo settantacinquesimo compleanno (Analecta Biblica. Studia 4), Roma, Gregorian and Biblical Press, 2015, pp. 205-217.
  • –  Préface de Nicolas Bossu, L.C., Une prophétie au fil de la tradition : l’oracle des ossements desséchés (Ez 37,1-14) et ses relectures chrétiennes, entre herméneutique et théologie (Études Bibliques, 69), Pendé, J. Gabalda, 2015.
  • –  Préface de Łukasz Popko, o.p., Marriage metaphor and feminine imagery in Jer 2:1-4:2: a diachronic study based on the MT and the LXX (Études Bibliques, 70), Pendé, J. Gabalda, 2015).Revue scientifique

    – Luz e vida no Antigo Testamento, Cadernos ISTA 32 (2016) 19-40. Publications à paraître

    Congrès

    – Dieu parle, à paraître dans la revue Angelicum (Pontificia Università S. Tommaso d’Aquino, Rome).

    Revue Scientifique

    – Uma ética universal a partir do Antigo Testamento?, à paraître dans la revue Didaskalia (Faculté de Théologie de l’Université Catholique Portugaise, Lisbonne).

Activités académiques

39

Thèses

– Direction des thèses de doctorat de Nicola Agnoli, John Richard Amalanathan, s.d.b., et Mila Diaz Solano, o.p.

JEAN-BAPTISTE HUMBERT, O.P.

Activités académiques Enseignement

Séminaires
– Archéologie de Qumrân (novembre – décembre 2015)
– L’urbanisme de Jérusalem du IIè siècle avant J.-C. au IIè siècle après J.-C., avec Étienne Nodet,

o.p. et Dominique – Marie Cabaret, o.p. (année académique 2015-2016)

Colloque

  • –  Rhodes : Bible et archéologie (octobre 2015)
  • –  La polémique à propos de l’emplacement du Termple de Salomon : aux origines du Temple deJérusalem, intervention aux journées organisées ENS-EBAF-CNRS (UMR Orient et Méditerranée) sur le thème « Pierre angulaire : la Bible au croisement des disciplines » (ENS Paris 4-5 décembre 2015)
  • –  Gaza, Institut du Monde Arabe, Paris, (mars 2016)Publications à paraître

    – L’archéologie de Qumrân, Vol. III (été 2016) – Fouilles de Colegio del Pilar, (automne 2016)

    Congrès
    – Les grottes de Qumrân, Lugano 2014
    – Mauristan archaeology, Jerusalem, Rapport Saint-John-Baptist excavations

    – Tabous et interdits alimentaires : Le vin dans l’islam primitif Conférences

    – L’archéologie de l’École biblique et le défi de Gaza. Mille ans d’histoire mis au jour. (Paris le 6 juin 2015 – comme correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres pour l’archéologie des pays de la Bible)

    – L’archéologie à l’École depuis les origines (EBAF, novembre 2015)

    – Dans le cadre du séminaire intitulé L’histoire de la Samarie à travers les sources bibliques et archéologiques (1550-660 av. J.-C.) deux conférences :

     De l’archéologie biblique à l’archéologie du monde biblique ou les fondements d’une recherche nouvelle au cœur des préoccupations du père Lagrange (EBAF, 8 novembre 2015)

     La question de l’eau et la stratégie d’implantation des cités (EBAF, 9 novembre 2015) Diffusion de l’information

– Une vingtaine de groupes

Activités académiques

Enseignement

ÉTIENNE NODET, O.P.

Cours
– Église primitive. Problèmes (EBAF, année académique 2015-2016)
– Le origini del cristianesimo, cours au Centre Mamré à Jérusalem (16 h, 1-6 juin 2015)

Séminaire

– Le texte occidental des Actes, avec Augustin Tavardon, o.c.s.o. (EBAF, année académique 2015- 2016)

40

Conférence
– Marcion entre Pierre et Paul, ENS-Paris, (2 h, 2 décembre 2015)

Session
– « Élie réengendré par deux femmes » et « Le Benedictus et la foi de David » exposé lors de la session

DAVAR (Nevers-7-14 Juillet)

Colloques

  • –  La sécularisation : un heureux défi. Intervention au colloque sur M. Gauchet, Le désenchantementdu monde, (ICP-Paris, 3 décembre 2015)
  • –  Les esséniens, Qumrân et ensuite, intervention aux journées organisées ENS-EBAF-CNRS (UMROrient et Méditerranée) sur le thème « Pierre angulaire : la Bible au croisement des disciplines » (ENS Paris 4-5 décembre 2015)

    Publications

    Articles
    – « L’origine des esséniens… et Qumrân », Judaïsme Ancien / Ancient Judaïsm 3 (2015), p. 15-63. – « Josèphe restaurateur du judaïsme après 70 », dans : C. Clivaz, S. Mimouni, B. Pouderon (éd.),

    Les judaïsmes dans tous leurs états aux Ier-IIIe siècles, Turnhout, Brepols, 2015, p. 57-72. – « Sânballaṭ », RB 122 (2015), p. 340-354.

    – « Josèphe et 1 Maccabées », RB 122 (2015), p. 507-539. – Nombreuses revues de livres dans la Revue biblique.

    ÉMILE PUECH

    Activités académiques Enseignement

    Cours
    – Epigraphie sémitique : hébreu (EBAF, premier semestre 2015-2016) – Araméen biblique (EBAF, second semestre 2015-2016)
    – Études qumrâniennes (EBAF, second semestre 2015-2016)

    Séminaire

    – Paléographie et épigraphie qumraniennes, nouvelles lectures des manuscrits, avec Nicolò Rizzolo (EBAF, second semestre 2015-2016)

    Autres
    – Interview pour Creation TV – Chinese TV (Hong Kong) sur The Khirbet Qeyafa Ostracon, the

    Dead Sea Scrolls and the New Testament. (26 avril 2015)
    – I manoscritti di Qumran (avec N. Rizzolo), à l’Istituto di Cultura e Archeologia delle terre Bibliche

    (ISCAB-FTL), Lugano. Qumran.Seminario 2015, Facoltà di Teologia di Lugano. (3 – 8 mai 2015)
    – Khirbet Qumrân, les Esséniens et les manuscrits de la mer Morte, dans le cadre du cours d’été Gerusalemme 1-22 Iuglio 2014, Archeologia e geografia, Lettorato di Ebraico biblico e introduzione

    al giudaismo. (17 juillet 2015)

    Colloque
    – Participation au colloque sur la Samarie : L’écriture dans le royaume du nord. (EBAF, 16-20

    novembre 2015)

    Congrès
    – Le livre de Josué dans les manuscrits de la mer Morte, Il Libro di Giosuè. Tradizione redazione

    teologia. IX Convegno di Studi Biblici 27-28 marzo 2015, Facoltà Teologica di Sicilia, Palermo.
    – Le livre des Juges dans les copies qumraniennes (1Q6, 4Q49-50-50a, 11QJg), in Ripensare la storia

    delle origine : Il Libro dei Giudici. Tradizione, redazione, teologia, Palermo, 18-19 marzo 2016
    – La grotte 11 de Qumrân : archéologie et nouveaux fragments manuscrits. Séminaire à Lugano les 5-

    6 avril 2016.

41

Publications 2015

Livre
– The Copper Scroll, STDJ 112, Leiden-Boston, Brill.

Collectifs

– Cruche magique ornée de malédictions écrites en araméen babylonien, in Grandes Heures des Manuscrits Irakiens. Une collection dominicaine inconnue de manuscrits orientaux (xiie-xxe siècles). VIIIe Centenaire de la fondation de l’Ordre des Prêcheurs par Saint Dominique, sous la direction de Jacques Charles-Gaffiot et Alain Desreumaux, Paris : les éditions du Net, 2015, p. 232-33.

– Aux sources de l’alphabet : de quelques anciens témoignages en écriture alphabétique, in Origins of the Alphabet. Proceedings of the First Polis Institute Interdisciplinary Conference, ed. by C. Rico and C. Attucci, Newcastle on Tyne ; Cambridge Scholars Publishing, 2015, p. 73- 123.

Mémorial

– Yahweh et son ashérah dans les inscriptions de l’époque du Fer II, in La Palabra. Está muy cerca de ti, en tu boca y en tu corazón… Dt 30,14. Homenaje a Fray Gabriel Nápole, OP 1959- 2013, edición J. Luis D’Amico – C. Mendoza, (Suplementos a la Revista Bíblica 1 – Asociación Bíblica Argentina ; Buenos Aires : Bibliográfika de Voros, 2015), 141-155.

– Ricordo del prof. Émile Puech, in La vita come viaggio. Ricordando Pietro Alberto Kaswalder, a cura di M. Pazzini, Milano: edizione Terra Santa, 2015, 65-71.

Mélanges

– Inscriptions en araméen christo-palestinien du Wadî Hajjaj (Sinaï), in Liber Annuus LXIV Dedicated to Giovanni Claudio Bottini, ofm on the Occasison of His 70th Birthday, Jerisalem, 591-601 et 660.

Revues scientifiques
– L’inscription 3 de Khirbet el-Qôm revisitée et l’’ashérah, RB 122 (2015) 5-25.

– La tablette RS 24.258 = KTU 1.114, 14-15 revisitée, RB 122 (2015) 284-89.
– La Lettre essénienne MMT dans le manuscrit 4Q397 et les parallèles, RQ 105 (2015) 99-135.
– Les copies du livre de Josué dans les manuscrits de la mer Morte : 4Q47, 4Q48, 4Q123 et

XJosué, RB 122 (2015) 481-506. Recensions

  • –  B. Porten and A. Yardeni, Textbook of Aramaic Ostraca from Idumea, Vol. 1, Dossiers 1-10: 401 Commodity Chits, Winona Lake, 2014, RB 122 (2015) p. 297-301.
  • –  Corine Bonnet et Herbert Niehr, La religion des Phéniciens et des Araméens, Dans le contexte de l’Ancien Testament, Le Monde de la Bible n° 66, Labor et Fides, Genève, 2014, RB 122 (2015), p. 609-617.Publications 2016

    Revue scientifique

  • « Les manuscrits de Qumrân inspirés du livre de Josué : 4Q378-4Q379, 4Q175, 4Q522, 5Q9 etMas 1039-211 », Revue de Qumrân, 107 (2016)
  • « Le Cantique des Cantiques dans les manuscrits de Qumrân : 4Q106, 4Q107, 4Q108 et 6Q6 », Revue Biblique 123 (2016), p. 29-53.• Les inscriptions hébraïques du domaine de Sainte-Anne de Jérusalem, Revue Biblique 123 (2016), p. 230-238.

    • L’inscription grecque de la cuve baptismale à Tabgha, LA 65 (2015) 483-491.

    Recension

    • “An Eye for Form”. Epigraphic Essays in Honor of Frank Moore Cross, edited by Jo Ann Hackett and Walter E. Aufrecht, Winona Lake, 2014, Revue Biblique, 123 (2016), p. 125-129.

42

Publications à paraître

Collectifs
• « Le livre des Proverbes à Qumrân », in Logos, a cura di A. Passaro.
• « Le livre de Qohélet à Qumrân », in Logos,
• « Le livre de Job à Qumrân », in Logos,
• « Le livre de Ben Sira à Qumrân », in Logos,
• « Le livre de la Sagesse et les manuscrits de la mer Morte », in Logos,
• « Préface au Recueil des articles de J. Murphy O’Connor sur les manuscrits de la mer Morte ».

  • « Les Esséniens et la croyance à la résurrection : de l’eschatologie zoroastrienne aux notices deJosèphe et d’Hippolyte », Festschrift John J. Collins, J. Baden, H. Najman, E. Tigchelaar with the

    assistance of L. Carlson eds.

  • « L’inscription en araméen christo-palestinien », in Une ferme ecclésiastique byzantine en Galiléeoccidentale : le domaine agricole de Shelomi, par C. Dauphin, (BAR International Series ????, Oxford, Archeopress).

    Mémorial
    • « Glanures épigraphiques », in Memorial Joseph Naveh, ErIs,
    • Identification d’un nouveau manuscrit de la Grotte 11 : 11Q23 – 11QcryptA Lvc, in Mélanges offerts

    à Roberto Vignolo, a cura di M. Crimella,…
    • Un nouveau manuscrit de Daniel : 4QDnf = 4Q116a, in Is there a Text in this Cave? Studies in the

    Textuality of the Dead Sea Scrolls in Honour of George Brooke, A. Feldman, Ch. Hempel, and H. von Weissenberg eds.

    Congrès
    • « Le Livre de Job », in Il Libro di Giobbe. Tradizione, redazione, teologia, 7-8 aprile 2006, Facoltà

    Teologica di Sicilia « San Giovanni Evangelista » – Palermo, a cura di A. Passaro e G. Bellia (Il Pozzo

    di Giacobbe ; Trapani, 2015)
    • « La Lettre de Jude et la Deuxième Lettre de Pierre et Qumrân. Quelques observations sur les sources

    et les techniques de composition », in VIII Convegno di Studi Biblici, Facoltà Teologica di Sicilia «

    San Giovanni Evangelista », Palermo, 15-16 novembre 2012, a cura di Rosario Pistone.
    • « L’ostracon de Khirbet Qeyafa revisité », Lugano 2012.
    • « L’inscription alphabétique sur un cuveau dans une tombe d’Alassa (Chypre), 8 Congresso

    internazionale di studi fenici e punici. “Dal Mediterraneo all’Atlantico: uomini, merci e idee tra Oriente e Occidente” ». Italia, Sardinia, Carbonia – San’Antioco, 21-26 ottobre 2013, in Atti del congress.

    • « Ricostruire i manoscritti – La reconstruction des manuscrits », in IV Convegno internazionale Terra Sancta. Qumran e la regione del Mar Morto, Istituto di Cultura e Archeologia delle Terre Bibliche, Facoltà di Teologia di Lugano, 19 Febbraio 2014.

    • « La paléographie des manuscrits de la mer Morte », in The History of the Caves of Qumran, Istituto di Cultura e Archeologia delle Terre Bibliche, Facoltà di Teologia di Lugano, Research Seminar 20th- 21th February 2014.

    • « Le livre de Josué dans les manuscrits de la mer Morte », in IX Convegno di Studi biblici, Palermo 2015.

    Recension
    • Célébrer les manuscrits de la mer Morte. Une perspective canadienne, comprenant vingt-cinq

    contributions par des spécialistes des manuscrits de la mer Morte et de la littérature connexe, sous la direction de J. Duhaime et P.W. Flint, Montréal-Paris, 2014, Science et Esprit.

    MARCEL SIGRIST, O.P.

    Activités académiques Enseignement

    Cours
    – Akkadien (EBAF, deuxième semestre)

43

Conférences
– Histoire de la fondation de l’Ecole biblique , Abbaye Saint Leo (Floride-USA)
– Histoire de l’exégèse au XIX° siècle ; histoire de la fondation de l’Ecole biblique, à Manhattan

Colloques
– Marcel Gauchet et les exégètes de l’Ancien Testament : Monothéisme vétéro-testamentaire et

pouvoir politique en Israël, de quel Dieu s’agit-il ? Journée d’étude organisée conjointement par le Centre d’études du Saulchoir, l’Institut Catholique de Paris (Theologicum et FASSE) et l’École Biblique. (Institut Catholique de Paris, 3 Décembre 2015)

JEAN-MICHEL DE TARRAGON, O.P. Voir le rapport d’activités de la Photothèque

Activité académique

Colloque
– Les ressources de la numérisation de la photothèque pour la recherche : les photos anciennes

comme aide à l’archéologie et à l’anthropologie religieuse, intervention aux journées organisées ENS-EBAF-CNRS (UMR Orient et Méditerranée) sur le thème « Pierre angulaire : la Bible au croisement des disciplines » (ENS Paris 4-5 décembre 2015)

Activités académiques Enseignement

Chercheurs invités par l’École

MARK ANTHONY AVILA, O.M.V.

Cours
– Trois cours à la Pontificia Università San Tommaso d’Aquino, (Rome) :

 The Pentateuch and the Historical Books of the Old Testament
 Pentateuco e Libri Storici dell’Antico Testamento
 Esegesi A.T.: Pentateuco e Libri Storici (à l’Istituto Superiore di Scienze Religiose “Mater

Ecclesiae”)
– The Appeal of Wisdom: The Role of the Feminine in the Book of Proverbs (EBAF, Février-Mai

2016)

Publication

-Within the Ekur: Sitz im Leben for a literary topos regarding Nintur. (Actes de la 60e rencontre Assyriologique Internationale)

JEAN-SYLVAIN CAILLOU

Activités académiques Enseignement

Séminaire collectif (avec R. Le Bohec, Ł. Popko op et D.-M. Cabaret op.)
– L’histoire de la Samarie à travers les sources bibliques et archéologiques (1550-660 av. J.-C.),

(Une semaine complète du 9 au 13 novembre 2015)

Publications

Congrès :

– Un nouveau lot de figurines grecques découvert à Apollonia de Cyrénaïque, in Muller Arthur & Lafli Ergün (dir.), Figurines de terre cuite en Méditerranée grecque et romaine, vol. 2,

44

Iconographie et contexte, (2015), Presses universitaires du Septentrion, p. 613-616.

Recensions
– Revue des Études Anciennes, 117.1, p. 248-251 [en collaboration avec R. Lufrani]: Greve

Anika, Sepulkrale Hofarchitekturen im Hellenismus. Alexandria – Nea Paphos – Kyrene, Brepols,

Tornhout, 2014, XI+328 p. (Contextualizing the Sacred 3) ISBN : 978-2-503-54409-0 (2015).
– Syria, p. 461-462 : Chambon Alain (éd.), Gaza, from Sand and Sea, vol. 1: Art and History in the

Jawdat al-Khoudary collection, Mansour Bookshop & Press, Gaza, 2012, 203 p. (2015)

Diffusion de l’information

Contribution à l’article de Mélinée Le Priol, Sébastia veut retrouver sa splendeur perdue, La Croix, 24 mars 2016

Publications à paraître

Revue scientifique
« L’Ère de la libération d’Édesse », Syria, 93,[En collaboration avec S. Brelaud] -2016-

Thèse

– membre du jury de la soutenance de thèse de Riccardo Lufrani, o.p., (Université de Fribourg, 25.11.2015)

JEAN EMMANUEL DE ENA, O.C.D

Activités académiques Enseignement

Cours
– Cantique des Cantiques : texte, contexte, réception (EBAF, 12h, novembre-décembre 2015)
– Cantique des Cantiques (IERP : Module d’enseignement de 24h sur 4 journée – janvier/février

2016)
– Grec biblique (cours de 3ème niveau, semestre II)
– Le Cantique spirituel de S. Jean de la Croix (Cours de Master, semestre II)
– Le Cantique des Cantiques au XXIe s. : texte, contexte et réception (session doctorale, 12h, 17 et 18

mars 2016). Programme de recherche de la Bible en ses traditions (EBAF) – Intitiation au Pentateuque, aux Psaumes et à Paul (IERP)

Congrès et colloque

  • –  Thérèse d’Avila, une figure de la rencontre. Regards sur 30 ans d’études thérésiennes et perspectivesnouvelles . Co-organisateur, en tant que directeur de l’Institut Jean de la Croix de
    spiritualité, du Colloque international pour le 5ème centenaire de Sainte Thérèse d’Avila tenu au Studium de Notre Dame de Vie (Carpentras), les 16, 17 et 18 octobre 2015.
  • –  Un Dieu nommé Désir ou Teresa et le Cantique, communication à ce même colloque
  • –  Jérusalem, si je t’oublie que ma main droite m’oublie (Ps 137,5) sur : «Jérusalem, ville et campagne dans le Cantique», Intervention à la session biblique annuelle du Toulouse enseignement biblique(=TEB) (29 juin 2015).
  • –  La double « proposition de lecture» du Ct: littéraire et allégorisation biblique. Intervention àl’Université de Louvain, avec le Professeur Auwers, journée de travail de l’équipe de la BEST sur le

    Cantique des Cantiques (10 mars 2016).

  • –  Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui ? Intervention à la session biblique annuelle du TEBsur « Dieu et son image » ou « image de Dieu » ? Gn 2-3.

    Jury

  • –  deux masters en théologie sur des sujets bibliques.Conférences
    – Seigneur, redonne-moi la joie d’être sauvé ! (Ps 51,14). Misère et miséricorde pour le roi David.

    Conférence biblique proposée par l’Institut Catholique de Toulouse pour le jubilé de la Miséricorde (Toulouse, Brive, Tulle, Rodez, Perpignan – Juillet 2015).

45

Publications à paraître

Congrès
– Préparation de la publication des Actes du Colloque sus-dit, dont la communication sus-dite.

Collectif
– Session TEB (juin 2015) cf. ci-dessus

Diffusion de l’information

– Rédacteur en chef du numéro 158 de la revue Carmel (Toulouse) avec le titre « Terre Sainte, terre de Saintes » à l’occasion des canonisations de sainte Marie Alphonsine Ghattas de Jérusalem et de sainte Mariam de Jésus-Crucifié (Baouardi), native d’Ibillin (Galilée) et fondatrice des carmels de Bethléem et Nazareth.

PAOLO GARUTI, O.P.

Activités académiques Enseignement

Cours
– Exégèse de la Lettre aux Hébreux (EBAF – semestre II)
– Initiation à la rhétorique ancienne pour l’étude du Nouveau Testament (EBAF, semestre II).

Conférences

  •   Ethos, pathos, logos. La situazione retorica del protocollo. Colloque de la “Accademia del cerimoniale”. Camera dei Deputati (Rome, 9 juillet 2015).
  •   Paolo di Tarso, errante fra le culture del Mediterraneo antico, Accademia Nazionale di Scienze, Lettere e Arti (Modène, 1 octobre 2015).
  •   ¿Son complementarios los métodos exegéticos?, Colloque La interpretación de la Biblia – XLVII Jornadas de Teología, Universitad Pontificia de Salamanca (Salamanque, 22 octobre 2015).
  •   M.-J. Lagrange, commentateur des Évangiles au temps de E. Renan et des « Vies de Jésus », Colloque Journées Lagrange. Exégèse et fidélité, PUST et Institut français – Centre Saint-Louis (Rome, 24 octobre 2015).
  •   Les prophètes après Jésus-Christ, PUST-EBAF-Albertinum, Colloque Dei Verbum (VIIIe centenaire de l’Ordre et 50e de la Constitution Dei Verbum), (Rome, 25-27 février 2016).
  •   Gesto e parola : l’universale sacertà dei rapporti umani e la necessità del codice cerimoniale nei ruoli di rappresentanza, Colloque de la “Accademia del cerimoniale”, Accademia dei Lincei (Rome, 31 mars 2016).Divulgation scientifique
  •   La tetrarchia e l’avvento di Costantino; editto di Milano; Concilio di Nicea (Gardone Riviera -Brescia, 27 mai 2015).
  •   La Passione e il Diritto romano, Convegno dei Giuristi Cattolici (Tivoli, 12 décembre 2015).
  •   “Un sommo sacerdote misericordioso e fedele”, MEIC – Biblioteca Arcivescovile (ReggioCalabria, 16-17 janvier 2016).

    Publications

    Articles

  •   “Le jardin inaccompli”, dans : Paradeidos, genèse et métamorphose de la notion de paradisdans l’Antiquité, Actes du colloque international, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse – Palais des Papes, 20-22 mars 2009 (Collection Orient & Méditerranée/archéologie), Paris, Éd. de Boccard, 2015, 66-70.
  •   “La cohérence des images dans le tableau final de la parabole du « festin nuptial » (Mt 22,11- 13) et l’éthique du banquet : la figure (comique) de l’ἄκλητος”, dans : Revue biblique 122 (2015) 371-386.
  •   “La cohérence des images sacrificielles dans l’Épître aux Éphésiens (Ep 2,16 ; 5,2)”, dans : Revue biblique 122 (2015) 592-608.

46

  •   “Politicanti, cronisti o visionari”, Presentation de G. PAGANO, I Profeti tra storia e teologia, Bologne, EDB, 2016, 9-16.
  •   “La cohérence des images physiques dans le Miserere (Ps 51 et Ml 2,15)”, dans : Revue biblique 123 (2016), 5-28.
  •   “M.-J. Lagrange, commentateur des Évangiles au temps de E. Renan et des « Vies de Jésus »”, dans : Angelicum sous presse.
  •   “La cohérence des images de He 5,1-10 et le concept de εὐλάβεια chez Platon, Plutarque et Porphyre”, dans : Revue biblique 123 (2016) 217-229.
  •   “La prophétie après Jésus-Christ : un « no man’s land » ?”, dans : Angelicum sous presse.Recensions
  •   L. ORLANDO, Inni a Gesù Signore. Alle origini della chiesa (Fil 2,6-11; Col 1,15-20; 1 Tm 3,16),dans : Angelicum 92 (2015) 140-142.
  •   M. FATTAL, Paul de Tarse et le Logos. Commentaire philosophique de 1 Corinthiens, 1,17 – 2,16, dans : Angelicum 92 (2015) 142-144.K. BANEV, Theophilus of Alexandria and the First Origenist Controversy. Rhetoric and Power, dans: Revue biblique 122 (2015) 458-460.
  •   N. BOSSU, Une prophétie au fil de la Tradition. L’oracle des ossements desséchés (Ez 37,1-14) et ses relectures chrétiennes, entre herméneutique et théologie, dans : Angelicum sous presse.
  •   E. ALBANO, I silenzi delle Sacre Scritture. Limiti e possibilità di rivelazione del Logos negli scritti di Filone, Clemente e Origene, dans: Revue biblique 122 (2015) 623-625.MAURICE GILBERT, S.J.

    Activités académiques Enseignement

    Cours
    – Comment définir un texte sapientiel ? (EBAF – 12h, octobre-novembre 2015) – Les livres sapientiaux (5h)
    – La Sagesse de Salomon (5h)

    Studium inter-monastère préparatoire au baccalauréat en théologie (Stim-Bac), Abbaye de la Pierre-Qui-Vire (19-20 février 2016).

    Conférences

    – La Sainte Famille selon les évangiles. (EBAF – 7 novembre 2015)
    – La figure de la Sagesse dans l’Ancien Testament, cinq conférences (Luxembourg – Carême 2016) – Critères pour définir un texte sapientiel, (Faculté de théologie, Lille, 12 mars 2016)

    Publications

    Congrès et colloque
    – Traduire la Bible aujourd’hui. Méthodes, considérations et difficultés nouvelles, (Strasbourg, 21-23

    septembre 2015) : communication sur Les Sociétés bibliques et l’Église catholique aux 19e et 20e

    siècles. Les Apocryphes.
    – Seminario per Studiosi di S. Scrittura, (Rome, Institut Biblique Pontifical, 25-29 janvier 2016) :

    communications sur Esiste una letteratura sapienziale ? Quali criteri per riconoscere un testo sapienziale ?, (25 janvier) ; Analisi di Proverbi 9,1-6, (26 janvier) ; Commento di Proverbi 31,1-9, (26 janvier) ; participation à la Table ronde finale (29 janvier).

    Revues scientifiques
    – La fourmi et l’abeille selon le livre des Proverbes, Revue Théologique de Louvain 47,2 (2016) 20 p.

    178-198
    – “Note philologique et exégétique sur DanielLXX-Th 3,40(17)”, Biblica 97 (2016) 8 p.

    Livre :
    – I Gesuiti e la Terra Santa, Rome 2015, 155 p.

47

Recensions
– M. LARRIMORE, The Book of Job. A Biography, Princeton–Oxford 2013, dans la Revue

Biblique 13 (2016), pp. 300-301.
– K.M. HEIM, Poetic Imagination in Proverbs, Winona Lake 2013, dans le Revue Biblique 13

(2016), p. 302.
– A. SCHOORS, Ecclesiastes (HCOT), Leuven 2013, dans Revue Biblique 123 (2016) 144-146.
– J. VERMEYLEN, Métamorphoses. Les rédactions successives du livre de Job (BETL 276),

Leuven 2015, dans Revue Théologique de Louvain 47 (2016) 102-105.

Publications à paraître

Congrès
“PIRQÉ ABOTH and Wisdom Tradition”, dans Rethinking the Boundaries of Sapiential

Traditions in Ancient Judaism (Journal for the Study of Judaism. Supplement), Leiden, Brill, 2016.

Mémorial
“La bibliothèque de l’Institut Biblique Pontifical”, dans Actes de la journée d’études Paul Mech

(10 octobre 2009), Paris, Beauchesne, 2016.

Revues Scientifiques

  • –  Dans la Revue Biblique 123 (2016), comptes rendus de : K.M. HEIM, Poetic Imagination inProverbs, Winona Lake 2013 ; M. LARRIMORE, The Book of Job. A Biography, Princeton– Oxford 2013 ; Z.S. SCHWAB, Toward an Interpretation of the Book of Proverbs, Winona Lake 2013 ; G.G. XERAVITZ & J. ZENGELLÉR (eds), Studies in the Book of Wisdom, Leiden 2010.
  • –  Dans Biblica, compte rendu de : M.V. FOX, Proverbs. An Eclectic Edition with Introduction and Textual Commentary, Atlanta, SBL 2015.Thèse
  • –  Jury de thèse de doctorat : Mme Françoise BIVER-PETTINGER, Evangeliar. Considérations historiques, théologiques et exégétiques appliquées à la traduction de l’évangéliaire luxembourgeois, (Strasbourg, 24 septembre 2015).MARC GIRARD

    Activités académiques Enseignement

    Cours
    – L’évangile de Jean – Structure et symbolisme (EBAF, février-avril 2016)

    Congrès et colloque
    – Catholic Biblical Association of America, New Orleans TX USA : conférence Psaume 148.

    Structure et théologie

    Publications

    Livre
    – Symboles bibliques, langage universel. Pour une théologie des deux Testaments ancrée dans

    les sciences humaines, volumes I-II, Paris, Médiaspaul, 2016, 2040 pages.

    Revue Scientifique
    – « D’un dimanche à l’autre » (Jean 20,1-29). Analyse des structures stylistiques et du processus

    de symbolisation » : Science et Esprit 67/3 (2015) 393-415

    Recensions dans la Revue Biblique
    – Sigmund MOWINCKEL, Psalm Studies, vol. I-II, SBL Press, Atlanta, 2014, 492 p. et 904 p.

  • –  Frank-Lothar HOSSFELD und Erich ZENGER, »Neigt euer Ohr den Worten meines Mundes«(Ps 78,1). Studien zu Psalmen und Psalter, Christoph Dohmen und Thomas Hieke (Hrsg.),

    Stuttgart, Verlag Katholisches Bibelwerk, 2015, 328 p.

  • –  Eleuterio Ramón RUIZ, Das Land ist für die Armen da. Psalm 37 und seine immer aktuelleBedeutung, in : Stuttgarter Bibelstudien 232, Verlag Katholisches Bibelwerk, Stuttgart, 2015, 114 p.

48

– Wojciech WĘGRZYNIAK, Lo stolto ateo. Studio dei Salmi 14 e 53, in: Studia Biblica Lublinensia 10, Lublin, Wydawnictwo KUL, 2014, 394 p.

– Roland MEYNET, Les huit psaumes acrostiches alphabétiques, in : Retorica Biblica e Semitica 8, Rome, Gregorian and Biblical Press, 2015, 320 p.

LUMA KHUDHER O.P.

Activités académiques Enseignement

Cours
– Minor Prophets (EBAF, octobre- décembre 2015)
– Instructor at Babel College of Philosophy and Theology in Ankawa\ Erbil- Iraq (Février-Mai 2016).

Séminaire
– Ezechiel : Prophet of the Exile (EBAF, octobre-décembre 2015)

Conférences

Publication

Revue scientifique

– “The Coming Messiah,” Liturgy 29-30 (2015): 5-8. (in Arabic) Publication à paraître

49

  • –  Blessed are the peacemakers: Church commitment against Violence and War conference- Lambach\ Austria. (24-26 juillet 2015). Paper presented “Between Conflict and Hope: The Iraqi Catholic Church’s Contribution for Peace.”
  • –  Land in the Bible conference. Ankawa\ Iraq. Paper presented “Land in the Old Testament,” (5 juin 2015).

-“

Activités académiques Enseignement

Arabic.

ÉTIENNE METENIER

Raise your Heads, because your Redemption is Drawing Near, (Luke 21: 5-11, 20-28),” Liturgy

31-32 (May 2016). Forthcoming in

Cours
– Les sources bibliques syriaques : les apports spécifiques de l’Ancien et du Nouveau Testaments

syriaques dans l’étude biblique – EBAF Janvier 2016 (12h)
– Enseignements bibliques mensuels pour les moines de l’abbaye cistercienne de Latroun.

Thèse

– Poursuite des travaux de recherche et de thèse en codirection sur la Vetus Syra. Soutenance prévue au mois de Juin 2016.

Diffusion de l’information

– Accompagnement de pèlerinages bibliques une semaine par mois

Recherche

– Contributions au projet La Bible en ses Traditions. Poursuite du travail de critique textuelle et de traduction du syriaque rapporté aux autres traditions de transmission, notes de vocabulaire et

intertextualité pour l’épître aux Philippiens, l’épître de Jacques, l’Apocalypse, le livre d’Esther, les

petits prophètes et le Cantique des Cantiques.

SERGE RUZER

Activité académique Enseignement

Séminaire
 A l’Université hébraïque de Jérusalem (février-juin 2016) Cult Imagery and Temple Related

Motifs in the Gospel of John and Paul, avec Olivier-Thomas Venard o.p. ; Gregory Tatum, o.p.

RENAUD SILLY, O.P.

Activités académiques Enseignement

Cours
– Saint Paul, à l’Institut catholique de Toulouse
– Les Prophètes, au Séminaire diocésain de Bayonne
– Composition du Pentateuque, hypothèses récentes (EBAF – janvier 2016)

Préparation d’une conférence
– Conférence d’introduction à BEST 0.1 (déc 2016 à Paris)

Publication

Revue scientifique
– La Croix miséricordieuse chez saint Paul, Bulletin de littérature ecclésiastique.

Publication à paraître

– Trinité dans saint Jean, pour la Revue biblique (en préparation)
– Lancement d’un dictionnaire Jésus, Collection Bouquins (Ed. Robert Laffont)

Diffusion de l’information

– Pèlerinage avec les jeunes Chevaliers du Saint Sépulcre, Lieutenance de France (Mai 2016)

GAËLLE THEVENIN
– L’histoire à travers les monnaies (EBAF-séminaire toute l’année)

Colloque
– Aspects économiques et monétaires de Gaza à l’époque perse, intervention aux journées

organisées ENS-EBAF-CNRS (UMR Orient et Méditerranée) sur le thème « Pierre angulaire : la Bible au croisement des disciplines » (ENS Paris 4-5 décembre 2015)

Conférences
– dans le cadre d’une association, le Club Rougemont. (14 mars 2016)

– Intervention au cours du séminaire : NUMEAR (Paris – 5 mars 2016)
– Intervention lors du colloque Gaza Inédite, organisé par l’IFPO, l’IMA, le Consulat Général de

France et l’Institut Français de Paris. (à l’IMA-17 au 20 mars 2016)

Publications à paraître

– Article dans le tome “Khirbet es Samra III”: Quelques réflexions sur les monnaies de Samra
– Article lié à l’intervention du colloque “Pierre angulaire : la Bible au croisement des disciplines »,

proposé à Classica Semitica : Aspects économiques et monétaires de Gaza à l’époque perse.

Enseignement

Cours

50

AVITAL WOHLMAN

Activités académiques Enseignement

Séminaire

– Bible et philosophie : la passion du Christ entre exégètes et philosophes (EBAF en collaboration avec Paul-Marie Ayodélé Fidèle Chango, o.p. et Olivier-Thomas Venard, o.p., semestre I)

51

52

53

L’École biblique accueille libéralement des chercheurs qui viennent à Jérusalem pour le cadre de vie et d’études de l’École, notamment sa bibliothèque, ou pour se trouver dans un autre milieu humain. Ces séjours plus ou moins longs sont sans doute profitables aux chercheurs ou étudiants partenaires d’autres universités, mais tout autant pour les membres permanents de l’École et ses étudiants en offrant des confrontations intéressantes sur les recherches en cours chez les uns et les autres.

DELPHINE ACKERMANN
29 juin – 3 juillet 2015
Maître de Conférences, département d’histoire – UFR Sciences Humaines et Arts, (Université de Poitiers).

Objet de la recherche à l’École

Études des inscriptions grecques de la Samarie

PATRICK ANDRIST
17 janvier-19 février 2016
Privat-docent à l’Université de Fribourg, département de Philologie classique – Directeur de projet à

l’Université de Bâle.

Objet de la recherche à l’École

Travail sur le texte du dialogue d’Athanase et Zachée.

Publication liée à la recherche

Edition critique du texte avec introduction, prévue pour le Corpus Christianorum, series graeca

BERNADETTE BROOTEN
1 juillet-4 août 2015
Kraft-Hiatt Professor, Department of Near Eastern and Judaic Studies, Brandeis University (Waltham,

MA)

Objet de la recherche à l’École

Write introduction to book manuscript on slaveholding and enslaved women in early Christianity.

Publication liée à la recherche

Book likely to be published by University of Chicago Press.

BRUNO CALLEBAUD 28 mars-22 avril 2016

Docteur-ès-lettres – Licence canonique Écritures Saintes – Élève-titulaire EBAF.

Objet de la recherche à l’École

Lectures de reference en matière de la formation des Évangiles, sur le Jésus historique, etc.

EDWARD M. COOK
3mai–1juin2015
Associate professor – Department of Semitic and Egyptian Languages and Literatures, Catholic University

of America, Washington – DC USA.

Objet de la recherche à l’École

To complete a paper on “By-forms in Biblical Hebrew Lexicography” ; to survey inscriptions in Aramaic and Hebrew in the Old City of Jerusalem

GRACIELA DIBO
2 décembre 2015-29 février 2016

Lic/Mag. Teologia Esp. S.Escrituras (U. Catolica – Argentine)

Objet de la recherche à l’École

Research for doctoral thesis Religions experiences of Pneuma and social change in 1 Thess.

TORLEIF ELGVIN 7-22 avril 2015
30 janvier-15 février 2016

Phd, Professeur à NLA University College d’Oslo

Objet de la recherche à l’École

Canticles and Qumran scrolls
Finalize monograph on Canticles
Work with Qumran Fragments at Israël Antiquities Authority

Publication liée à la recherche

From Love Songs to the Song of Solomon : the Literary Growth of Canticles in the Second and First Centuries BCE

CHRISTIAN GERS-UPHAUS 18 février – 7 avril 2016

Dipl.-Theol. ; M.A. – PhD student.

Objet de la recherche à l’École

PhD Thesis working title: Reading Resurrection in the First Century: A Traditio-Historical Study

on 1 Cor 15.

Publication liée à la recherche

Reading Resurrection in the First Century: A Traditio-Historical Study on 1 Cor 15 (monograph in preparation)

ANTONIO JOSE GONÇALVES DE FREITAS
12-14 juin 2015
19-28 juin 2015
Chercheur, Docteur en Humanités, Centro de Estudos Humanisticos (Université du Minho-

Portugal)

Objet de la recherche à l’École

Study apocalyptic Texts in Ancient Cultures and translate a set of Cuneiform tablets

Publication liée à la recherche

Publication of a book about the end-of-times and a catalogue-book for the Gulbenkian Museum

YVES GONZALEZ QUISANO 3 décembre 2015

Maître de Conférences (Université de Lyon2, département des Études arabes)

Objet de la recherche à l’École

Préparation d’une intervention à l’Institut Français de Jérusalem (9 déc. 2015). Rencontre Mme Beaugrand (IFPO)

INNOCENT HIMBAZA
12-31 janvier 2016
MER, Pd.Dr, Département d’études bibliques, (Institut D. Barthélemy – Université de Fribourg –

Suisse)

Objet de la recherche à l’École

Préparation d’un commentaire sur le livre de Malachie

54

JESPER HØGENHAVEN
16-26 juillet 2015
30 mars-10 avril 2016
Docteur en théologie, professeur à la faculté de Théologie, département d’éxégèse biblique (Université de

Copenhague)

Objet de la recherche à l’École

Writing and preparing two articles on Qumran:
– The Language of copper scroll (3Q15)
– Authoritative and Interpretative Texts from Qumran : The case of 1Q PescherMicah Preparing Monograph and Article on the Qumran Copper Scroll (3Q15)
Finishing article on Apocalypticism in the Old Testament.

Publication liée à la recherche

– Two articles on Qumran
– Something borrowed, something new ? Reflections on Apocalypticism and Prophely in the Old

Testament (article to appear in Scandinavian Journal of the Old Testatment, SJOT)
– Structure and Geographical Sequence in the Copper Scroll (3Q15) (article to be submitted to “Revue

de Qumrân”).

JUTTA JOKIRANTA
11, 14-20 juin 2015
4-10 octobre 2015
Docteur, Docent, Academy Research Fellow – Département d’Études Bibliques, Faculté de Théologie,

Université d’Helsinki.

Objet de la recherche à l’École

CSTT Workshop “Ancien Jewish Cosmology : Sacred Time and Order” Work at the Library on Pesher Habbakkuk
Paper for the Purification Rituals workshop, Uppsala 10/2015
Work of manuscript Study for dissertation habilitation.

MAX LEE 5-20 avril 2016

Associate Professor of New Testament, North Park Theological Seminary (Chicago)

Objet de la recherche à l’École

Paul and the Epicureans on Food, Sex and Entertainment

Publication envisagée, liée à la recherche

To publish a book with Eerdmans with The Title: Paul and the Epicureans

GAVIN MCDOWELL 9-28 juillet 2015

Doctorant contractuel, Sciences historiques et philologiques à l’École Pratique des Hautes Etudes.

Objet de la recherche à l’École

Thèse : L’Histoire sacrée dans l’Antiquité tardive : Pirké de Rabbi Éliézer et sa relation avec le livre des Jubilés et la caverne des Trésors

BERND SCHIPPER 5-13 septembre 2015

Docteur en Théologie (Université de Bonn), docteur en phil. en Égyptologie (Université de Hambourg) Professeur d’hébreu biblique et d’Ancien Testament (Humboldt-Universität, Berlin)
Objet de la recherche à l’École

Commentary on Proverbs

Publication liée à la recherche

Commentary on Proverbs I (1-15). Editions: Hermeneia, Augsburg Fortress Press et, en allemand, “Biblischer Kommentar” Neukirchener Verlagshaus.

55

BENJAMIN SNYDER 14, 15, 21-28 août 2015

Phd Student, Asbury Theological Seminary Biblical Studies : New Testament
Objet de la recherche à l’École

The research is related to two articles that will be publiched in the Fall. One pertains to a literary motif in Luke-Acts and the other is on the essential characteristics of the Modern Messianic Jewish movement.

Publication liée à la recherche

-The ‘Fathers’Motif in Luke-Acts Journal of Inductive Bible Studies 2 (2015) -Forthcoming- -From Jerusalem to Jerusalem: the Main Contours of the Modern Messianic Movement Asbury

Journal 71 (2015) or 72 (2016) -Forthcoming-
– Discussion with Emile Puech about translating some of his articles pertaining to New Testament

in english

CECILIA WASSEN

4-18 octobre 2015
Dr. Associate Professor, Uppsala University (Department of Theology), Suède

Objet de la recherche à l’École

Jesus and Purity Laws

Publication liée à la recherche

A book on this Topic with Eerdmans Publishers

MIROSLAW S. WROBEL
30 août-20 septembre 2015
8-16 février 2016
Professeur à l’Université catholique Jean-Paul II de Lublin – département Philology and

Intertestamental Literature

Objet de la recherche à l’École

Translation, critical edition and commentary of Targum Neofiti 1 Exodus

Tranlation and commentary of Targum Neophyti 1 to Exodus

Publication liée à la recherche

Articles in the book : Ways to religion
Book : Targum Neofiti 1. Exodus -critical edition- Lublin 2015
Book : “Targum Neophyti 1 to Exodus”, vol. 2, Lublin : Gaudium 2016

56

57

58

59

INTRODUCTION

Après une période où l’École biblique a mené des fouilles archéologique avec un rythme soutenu (1980 – 2010), l’effort porte sur la publication de résultats aussi abondants que diversifiés. Les circonstances sont donc favorables au maintien et au développement de la recherche en histoire et archéologie qui est sa vocation depuis sa fondation. L’École s’agrège des compétences dans les disciplines requises et attire des étudiants en formation avancée qui se destinent à l’orientalisme.

L’édition de la recherche gagne à se diversifier. Les Éditions universitaires de Fribourg (Suisse) œuvrent aujourd’hui, en partenariat avec la maison Vandenhoeck et Ruprecht de Göttingen, à la publication de l’archéologie de Qumrân qui s’élargit. Il est envisagé de leur confier l’archéologie de Tell el- Far’ah qui a pris un nouveau départ. La maison Brépols (Belgique) édite l’archéologie de Khirbet es- Samra. En Hollande, Brill a accepté d’imprimer les actes du colloque « Qumrân-Lugano 2014 ». Il demeure qu’il manque à l’École biblique une collection qui puisse publier, sous forme de monographies, les études archéologiques annexes qu’elle mène, et ouverte aux chercheurs dans son orbite. Il y a deux ans nous avons sollicité les Éditions Gabalda pour lancer la collection « archéologique » attendue, en parallèle aux Cahiers de la Revue biblique ; le projet n’a pas abouti et nous sommes en négociation aujourd’hui avec la maison Peeters (Belgique). La série a été prévue en format A4, illustrée en couleur.

LES PUBLICATIONS

1 – L’ARCHEOLOGIE DE QUMRAN

a) – Le volume IIIA, réinterprétation archéologique du site Description des installations sectaires

La publication de l’archéologie du site pose quelques questions délicates auxquelles il n’est pas toujours facile de répondre. L’analyse des archives écrites et matérielles de la fouille, au fil des années, a montré que l’interprétation de R. de Vaux, qui reste un des fleurons des projets scientifiques de l’École, était à revoir. Le volume IIIA, avant même de décrire les installations du site et le mobilier exhumé, devait reconsidérer les arguments de l’interprétation reçue. Les nouvelles propositions entraîneront d’autres questions. Le volume IIIA a été déposé chez l’éditeur en novembre 2015 et doit paraître en juillet 2016. Il présente, dans une seconde partie, ce que l’on pourrait nommer la ceinture des installations sectaires qui entourent un noyau plus ancien. Entièrement rédigé en français, une traduction anglaise est envisagée, au moins partielle.

Le volume IIIB, déjà sur le métier, examinera ce niveau antérieur hasmonéen dans son contexte historique précis.

b) – La publication des grottes

Elle avait été amorcée par de Vaux dans la série DJD. Sa mort a interrompu le projet resté en jachère jusqu’à il y a peu. Le lien du site avec les grottes est serré bien que, ici encore, nous en reprenions l’interprétation de façon radicale. La demande de l’Istituto di Cultura Archeologia delle Terre Bibliche de Lugano (Suisse) exprimée à point nommé, de collaborer à la publication de Qumrân a été bienvenue. Le choix du domaine de recherches s’est porté sur l’archéologie des grottes dans son ensemble. L’École biblique a sollicité J.-B. Humbert (EBAF) et M. Fidanzio (ISCAB) pour diriger le projet. Ce dernier, avec M. Bélis (EBAF), a organisé un colloque international à Lugano en 2014 pour faire le bilan prospectif de l’archéologie des grottes. Les Actes sont sous presse aux éditions Brill.

En 2015, l’étude de la grotte 11Q, qui n’avait jamais été publiée, a été entreprise. Toutes les approches ont été honorées : relevé, description et stratigraphie, poterie (J.-B. Humbert), géologie (G.

Massonat), historique des fouilles, analyse des archives et des catalogues (M. Fidanzio) ; quelques dizaines de fragments de cuir dont quelques-uns inscrits, ont été retrouvés au dépliement des étoffes. Leur étude a été commencée (É. Puech, EBAF).

c) – Des textiles de Qumrân

Encore de la grotte 11Q, le catalogue des textiles (N. Sukenik, IAA, Jérusalem) et leur étude technique ont été menés en coopération avec M. Bélis (EBAF) et M. Rotoli (Musées de Lombardie). Cependant une centaine d’étoffes en provenance des grottes de Qumrân est, depuis 1967, restée en dépôt au Musée archéologique d’Amman où M. Bélis en a dressé l’inventaire dès 2010. Le lot est distinct de celui de Jérusalem, et pour des raisons de logistique, il fait maintenant l’objet d’un programme d’étude séparé. L’École biblique vient de lancer un projet de coopération avec M. J.-C. Moulherat, technicien des textiles anciens du Musée du Quai Branly. En avant-première, M. Bélis a donné une conférence au Quai Branly (12/3/2016) pour présenter le dossier original des textiles issus des grottes.

c) – La vaisselle de pierre

Les fouilles ont produit une centaine de vases de pierre entiers ou en fragments, jamais publiés. Leur intérêt est certain puisqu’il s’agit d’un mobilier spécifiquement juif, en provenance de Jérusalem. Leur nombre indique un lien privilégié avec la ville sainte. Le lot a été récemment dessiné et photographié et son étude a été confiée à Dennis Mizzi (La Valette, Malta University).

2 – LE PROGRAMME DE RECHERCHES DE KHIRBET ES-SAMRA (JORDANIE)

a) – Un projet neuf : l’arpentage romain

L’irruption des technologies nouvelles a changé les méthodes d’investigation topographiques. Les mesures GPS permettent des précisions de mesures impossibles à atteindre il y a peu. L’accès libre aux photographies satellitaires ouvre à des explorations sur ordinateur. G. Thebault (ingénieur topographe, chercheur associé EBAF) a repris l’étude de la voie romaine entre Philadelphia et Bostra que nous avions publiée en 1993. Les résultats sont neufs. La restitution d’un maillage gromatique romain a été un plein succès sur les 87 km qui, d’un seul tenant, séparent les deux villes. La grille appliquée localement a permis d’y replacer le site de Samra (l’ancienne Hatita de la Table de Peutinger), et de comprendre l’implantation des deux voies romaines, de la forteresse, de la statio et du plan du camp romain plaqué sur le site. D’autres équipes travaillent parallèlement en Tunisie (Aix-en-Provence) et dans le Langueoc (CNRS Toulouse) sur des sujets ideentiques et avec les mêmes moyens : une concertation entre les trois équipes est envisagée pour changer des données.

b) – Le volume II de Samra : le bourg romain

Les résultats acquis à Samra sont tels que l’archéologie du segment nord de la via nova, revue par l’arpentage antique, fera l’objet d’une copieuse étude, mais séparée et promise à l’édition. Une telle distinction restitue un format raisonnable au volume de Samra II, alors en cours de finition, mais réduit à l’exposé détaillé de la statio, accompagné de la description du bourg romain puis de la présentation typologique et stratigraphique de la poterie.

c) – Les niveaux de l’Antiquité tardive

Chaque été, en juillet-août, l’École biblique rassemble la dizaine de jeunes techniciens et chercheurs nécessaire aux travaux de pré-publication du mobilier des sites de Samra et al-Fudayn (Mafraq), autour de J.-B. Humbert et J.-M. de Tarragon (EBAF) : H. Monchot (UMR 8167), J. Monchamps (IFPO), S. Brelaud et M. Ficco (doctorants, Paris 1), L. de Lisle et M. Saenko (École de Condé, Paris), G. Thévenin (IFPO/EBAF), Th. Bauzou (Université Orléans), etc. L’effort dans l’été 2015 a porté sur la poterie de l’Antiquité tardive de Samra. Dix églises ou chapelles attendent pour être publiées que le traitement de la poterie des VIe et VIIe soit achevé. Le site s’est islamisé sous la domination des Omeyyades et la poterie est celle de la transition. Son évolution est marquée et traduit la rupture historique. La poterie de transition est étudiée par Jean-Christophe Tréglia (MSHM – Université Aix-Marseille).

Toutes ces études, qui prennent du temps, vont accompagner la présentation des églises en un volume Samra III qui est un chantier avancé. Les plans sont dressés et nous entreprenons l’exposé de sept sanctuaires pavés de mosaïques. Louis de Lisle (associé EBAF) a été chargé d’instruire le dossier de la description technique des pavements. Un contrat de coopération est à l’étude avec la MSHM de l’Université d’Aix-Marseille pour que V. Blanc-Bijon (MSHM/CNRS)

60

puisse se consacrer au rapport final.

d) – Un niveau mamelouk
Le site de Samra a été occupé par des paysans mamelouks après le passage de Saladin. En 2009,

l’ultime campagne de terrain a mis au jour une mosquée de village des XIVe et XVe s. L’étude de l’architecture à laquelle s’ajoute un corpus abondant de poterie non-tournée fourniront la matière suffisante à une publication séparée. J. Monchamps (IFPO) est chargée de la poterie ; elle étudie dans le même mouvement la poterie mamelouke du site voisin de el-Fudayn (Mafraq, fouilles EBAF 1986) et la publication finale réunira le produit des deux sites.

3 – REPRISE DE LA PUBLICATION DE TELL KEISAN (GALILEE) ET DE TELL EL-FAR’AH (REGION DE NAPLOUSE)

a) – Les fouilles de Tell Keisan ont été le grand projet de l’École biblique dans les années soixante- dix. Un volume Tell Keisan (1979) a présenté les résultats des six premières campagnes. Les deux dernières campagnes (1979 et 1980) ont fait l’objet d’un article présentant l’architecture et la stratigraphie, mais la poterie n’a pas été traitée. Mariusz Burdajewicz (Université de Varsovie) a entrepris de l’étudier aux fins d’une publication.

b) – Les niveaux du Bronze ancien de Tell el-Far’ah sont en cours d’élaboration. P. de Miroschedji (honoraire CNRS) est chargé de l’étude de la nécropole. Pour l’architecture et le mobilier du site, l’École biblique a requis la coopération de M. Sala (Université Sapienza, Rome) qui effectue deux stages annuels à Jérusalem.

4 – LA MISSION DE COOPERATION ARCHEOLOGIQUE DE GAZA

Les difficultés de circulation avec la Bande de Gaza, et la situation d’embargo qui la maintient à distance, ralentissent les activités. Une dernière campagne a été menée par J.-B. Humbert en 2012 sur le site de Blakhiyah et un atelier a encore fontionné sur place en 2013 avec dix étudiants et chercheurs. Nous ne pouvons donc que travailler sur les acquis de 2013 sans pourtant aboutir ; l’impossibilité de faire d’ultimes vérifications nous empêche de conclure certains dossiers.

a) – Le corpus des jarres et amphores de Gaza

La partie iconographique du corpus des jarrres et amphores de Gaza est prête. Il lui manque les decriptions techniques et les références bibliographiques, ce qui n’est pas considérable et peut être accompli hors de Gaza. La publication, à terme, sortira sous forme de monographie.

b) – Le corpus des timbres rhodiens

Gaza a été une région prospère pendant la période hellénistique. Comme dans tout le pourtour du bassin oriental de la Méditerrannée, les timbres amphoriques abondent en provenance de Rhodes, des îles et de la côte méridionale de l’Asie Mineure. Plusieurs centaines de ces timbres ont été recueillis dans les fouilles de Gaza, dans les collections privées et du Service des Antiquités. Vincent Cuche (Université de Nice) a, par le passé, étudié sur place les timbres disponibles ; il poursuit la recherche en collaboration avec K. Trehuedic (Ifpo/CNRS). Le projet d’entrer à Gaza est envisagé pour documenter la série de l’une des collections privées qui manque à l’ensemble. Ce dossier fera, ici encore, l’objet d’une monographie séparée.

c) – Le complexe ecclésiastique de Jabaliyah

Les cinq cents m2 de mosaïques, fouillés conjointement par les Antiquités de Gaza et l’École biblique, sont un des fleurons de l’archéologie byzantine de Gaza. Le complexe, vendalisé à deux reprises a été restauré deux fois par nos soins. L’École négocie avec l’Unesco pour un projet ambitieux de couverture en dur.

Un projet de publication pourtant bien engagé a été interrompu l’an passé. Une nouvelle équipe sous la tutelle de V. Blanc-Bijon (Université d’Aix-Marseille/CNRS) envisage de reprendre sous peu le dossier là où il a été abandonné.

5 – SAINT-JEAN-BAPTISTE DES GRECS (JERUSALEM). VERIFICATION DES ELEVATIONS

Des fouilles ont été conduites par l’École biblique en 2011/2012 (J.-B. Humbert) pour évaluer les fondations de l’édifice romain et mieux préciser la date de sa construction. Un examen plus attentif des

61

élévations nous a convaincus que la crypte avait subi des restaurations importantes. L’histoire du monument est plus complexe qu’il n’apparaissait d’abord. Un relevé pierre à pierre des appareils des murs porteurs, devenu nécessaire est en cours. La responsabilité en a été confiée à M. Dumas (doctorant EBAF, boursier AIBL) sous la direction de J.-B. Humbert.

6 – LE TOMBEAU DES ROIS (JERUSALEM)

Les fouilles conduites au Tombeau des Rois à Jérusalem-Est, menées par l’École biblique (J.-B. Humbert) ont été achevées en 2009/2010. Elles précédaient les travaux de restauration du monument qui est un Domaines Français de Terre sainte. La réouverture de ce dossier ancien (fouilles françaises de 1864-1875) a été l’occasion de reprendre l’interprétation obsolète d’un des sites majeurs de Jérusalem. Son creusement se confirme dans le Ier s. de notre ère, mais son attribution est autrement proposée. Le propos sera tenu dans le cadre d’une communication à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en janvier 2017.

En attendant Jean Humbert (Antiquités de Chypre) poursuit le dessin des nombreux blocs d’architecture : stages juin 2015 et 2016.

7 – REPRISE DU DOSSIER ARCHEOLOGIQUE DE L’ECCE HOMO (JERUSALEM)

Depuis quelques années, des travaux dans le domaine de l’Ecce Homo avaient entraîné des consultations régulières par l’École biblique. M.-D. Cabaret avait été chargé de leur coordination. Il a été encouragé à présenter la recherche rassemblée en thèse de doctorat sous la direction de François Villeneuve (Univ. Paris 1, Panthéon-Sorbonne) : L’Urbanisme du nord de Jérusalem – IIe av. J.-C. IIe ap. J.-C.

Entre le début du IIe siècle avant Jésus-Christ et la fin du IIe siècle après Jésus-Christ, soit durant quatre siècles, la ville de Jérusalem a connu de profonds bouleversements urbains. Alors qu’elle n’était qu’une petite ville regroupée autour de son quartier historique lors de la conquête d’Alexandre le Grand, elle connut un développement extraordinaire qui la conduisit, sous l’impulsion des Hasmonéens, des Hérodiens puis des Romains, à devenir une superbe ville à l’urbanisme majestueux. Un à un, de nouveaux quartiers ont été construits dans le nord de la ville, encerclant le Temple, tel un écrin autour de son joyau. La transformation de la ville en colonie romaine au IIe siècle n’est que l’étape ultime de cet urbanisme dynamique qui, malgré les révoltes et les destructions successives, a permis à la ville de Jérusalem d’atteindre son extension maximale qu’elle ne dépassera qu’à l’époque contemporaine.

Sur la base d’hypothèses fondées sur les recherches archéologiques les plus récentes et en s’appuyant sur les sources historiques, la thèse propose une nouvelle chronologie et une nouvelle compréhension de l’évolution de l’urbanisme de la Jérusalem antique.

8 – UN PROJET D’ANTHROPOLOGIE SOCIALE

Nous avons confié à H. Monchot (UMR 8167) les collections de la faune récupérée sur les différents chantiers de fouilles menées par l’École : Samra, Amman, Mafraq, Gaza, Jérusalem… Les documents sont issus de périodes très différentes mais dans une géographie circonscrite au Levant sud. H. Monchot est aussi chargé de l’étude de la faune de nombreux autres sites dans la même région. La synthèse attendue posera de nombreuses questions dans le domaine de l’anthropolgie culturelle : diète, tabous alimentaires, chasseurs et pêcheurs, crises économiques.

Marino Ficco (doctorant Paris 1 et Université de Naples) rattaché à nos programmes de recherches, consultera H. Monchot avec l’ambition d’interpréter les pavements de mosaïques dits « gastronomiques » de la région et de Jabaliyah en particulier.

Jean-Baptiste Humbert, o.p.

62

63

Ce rapport présente l’ensemble des activités menées entre juin 2015 et mai 2016 dans les domaines de l’archéologie, de la recherche et de l’enseignement. Il rapporte les travaux réalisés dans le cadre de l’École Biblique mais également ceux menés en collaboration avec d’autres institutions.

1. Archéologie

1.1. Fouilles dans le domaine du couvent Saint-Étienne (EBAF) CSE.01 1.2. Fouilles du Tombeau des Rois (EBAF-IFPO)
1.3. Fouilles à Samarie-Sébaste (IFPO)

2. Enseignement : Topographie, histoire et archéologie

2.1. Topographie. Cours de contextualisation et visites 2.2. Cours d’Histoire générale du Proche-Orient ancien 2.3. Visite du Musée d’Israël
2.4. Séminaire d’Enseignement Samarie Galilée

2.5. Voyage d’étude en Samarie Galilée
2.6. Journées d’études
2.7. Cours d’histoire et d’archéologie : Préhistoire et histoire de l’Égypte et du Levant méridional

3. Activités autres

3.1. Colloque – Congrès
Colloque ENS – EBAF. Communication Congrès AIECM3. Poster

3.2. Collaborations
Collaboration avec l’UCO. Voyage d’étude Collaboration avec le Groupe Total. Stage

3.3. Participation aux activités de l’École et du Couvent Conseil Académique

Conseil de l’Archéologique Conseil de la Bibliothèque

1. Archéologie

Aucune fouille n’a été menée cette année par l’Ebaf à Jérusalem. Les activités archéologiques se sont donc concentrées sur le travail de post-fouille, de rédaction de rapports et de préparation de publications.

1.1. Fouilles dans le domaine du couvent Saint-Étienne (EBAF) CSE.01

Historique de la fouille

Au printemps 2013, les vestiges d’une imposante construction en pierre furent fortuitement découverts dans le jardin du couvent Saint-Étienne. Les fouilles menées sur le site quelques mois plus tard, au cours de l’été 2013, ont mis en évidence l’existence d’aménagements de l’époque mamelouke.

L’analyse stratigraphique de la fouille ainsi que son interprétation historique sont prêtes depuis 2014. L’ensemble de la documentation graphique est vectorisé. Toute la documentation disponible a été remise le 27 février 2016 à Yuval Baruch, responsable pour Jérusalem, du Service de l’Autorité des antiquités d’Israël (IAA).

 Activités 2015 – 2016 : Rédaction de synthèses

L’étude du matériel a notamment été confiée à H. Monchot et J.-Ch. Treglia. Le travail en laboratoire est terminé mais les synthèses restent encore à achever.

– H. Monchot (archéozoologue, CNRS, UMR 8167) pour l’analyse de la faune.

– J.-Ch. Treglia (CNRS, LA3M, UMR 7298) pour la céramique.
H. Monchot, présent à l’Ebaf la semaine du 10 avril 2016, doit terminer son rapport sur le matériel faunique et me rendre l’ensemble avant son départ. J.-Ch. Treglia, très pris par ses propres travaux, devrait me renvoyer une synthèse préliminaire sur la poterie courant avril 2016. Il s’agira d’une note assez générale, le rapport final pourrait suivre à l’automne.

En octobre 2015, J.-Ch. Treglia a participé au XIe Congrès de l’AIECM3 (Association Internationale pour l’Étude des Céramiques Médiévales et Modernes en Méditerranée) portant sur la céramique en Méditerranée qui s’est tenu à Antalya du 19 au 23 octobre 2015. À cette occasion une partie de la poterie découverte au cours des fouilles du jardin et datée de l’époque mamelouke a été présentée sous la forme d’un Poster : « Jérusalem. La céramique mamelouke des fouilles du couvent Saint Étienne », congrès AIECM3 sur la « Céramique Médiévale et Moderne en Méditerranée ».

La publication générale de la fouille, initialement prévue pour fin 2014, a été reportée courant 2016. Les spécialistes responsables de l’étude du matériel, très accaparés par leurs obligations professionnelles, devraient me communiquer leurs travaux prochainement. Une harmonisation des données et une synthèse générale devraient ouvrir sur la publication de la fouille dans la Revue biblique ou bien dans un des Cahiers de la Revue Biblique : « L’occupation mamelouke du Domaine Saint-Étienne. Analyse archéologique et historique des fouilles de l’École biblique ».

1.2. Fouilles du Tombeau des Rois (EBAF-IFPO)

Historique de la fouille

Au cours de l’hiver 2008-2009, à la demande du Consulat Général de France à Jérusalem, l’École Biblique est intervenue au Tombeau des Rois (Domaine national Français) dans le cadre d’une fouille préventive, préalable à un programme de restauration et de mise en valeur du site. J’ai assisté J.-B. Humbert dans ce travail pendant 3 mois.

En mai-juin 2012, J.-S. Caillou, responsable de l’antenne de l’IFPO-Jérusalem et Territoires Palestiniens, a repris des investigations archéologiques sur le site. À la demande de J.-S. Caillou, j’ai réalisé des sondages exploratoires dans le jardin du gardien, sur la moitié est, de la plate-forme septentrionale.

À l’issue de la fouille, j’avais remis à J.-S. Caillou les résultats préliminaires de l’analyse stratigraphique. L’étude du matériel céramique était toutefois restée en souffrance depuis l’été 2012, faute de céramologue. Elle a été confiée à l’automne 2014 à L. Vié, Boursière de l’Académie 2014- 2015 à l’Ebaf et doctorante à Paris I, dont la thèse porte sur la céramique culinaire d’époque byzantine. Plusieurs séances de travail à l’automne 2014 puis au printemps 2015, avec J.-B. Humbert, L. Vié et moi-même, ont permis de faire le point sur les niveaux anciens non perturbés.

 Activités 2015 – 2016 : Rédaction de synthèses

L. Vié à qui l’étude du matériel a été confiée, a remis une synthèse préliminaire à l’automne 2015. Elle devrait rendre son rapport final courant de l’été 2016. Aucune analyse systématique de la poterie n’est envisagée pour l’instant.

1.3. Fouilles à Samarie-Sébaste (IFPO)

Historique de la fouille

En juin 2013, la coopération archéologique de l’École Biblique avec l’IFPO-Jérusalem s’est poursuivie dans le cadre d’une fouille en Territoires Palestiniens, à Samarie-Sébaste. Menée sous la direction conjointe de J.-S. Caillou (IFPO / CNRS) et d’A. Nour-ed-Din (Université d’Al Quds), j’ai participé en tant que responsable de chantier à cette première mission de fouille.

64

Le matériel archéologique collecté lors de la campagne de juin 2013 est stocké en partie à Sébaste dans une réserve à proximité de la maison de fouille inaugurée en 2014. Le reste est conservé à l’Ebaf. Il s’agit notamment des petits objets qui nécessiteraient une étude bibliographique particulière.

Une semaine d’étude (30 mars – 3 avril 2015) a été consacrée au rangement et au catalogage du
matériel découvert en juin 2013. Encadrés par J.-S. Caillou et moi-même, G. Thévenin (Boursière IFPO) et L. Vié (Boursière de l’Académie), ainsi que deux étudiants palestiniens ont participé au travail.

 Activités 2015 – 2016 : Rédaction de synthèses

L’étude du matériel céramique provenant des niveaux les moins perturbés a été confiée à L. Vié et réalisée au cours du mois de juin 2015. La synthèse préliminaire rendue en janvier 2016 apporte des informations de datation très intéressantes. Le rapport final devrait suivre courant de l’été 2016.

Pour l’instant le calendrier de la publication des fouilles de Samarie n’est pas défini. J.-S. Caillou doit réaliser une nouvelle campagne d’étude documentaire en juin 2016. Il est probable qu’à cette occasion des échéances soient posées.

2.1. Topographie : cours de contextualisation et visites

 Rappel

Depuis octobre 2014, D.-M. Cabaret est en charge du cours de topographie. Comme en 2014-2015, le cours s’est organisé en 2015 – 2016 sous la forme de deux modules complémentaires et obligatoires pour les étudiants de première année :
1/ des séances de contextualisation d’une heure faites en salle de cours ;

2/ des visites de terrain à Jérusalem, des excursions à la journée et des voyages d’études de plusieurs jours.  Activité

J’ai eu la charge de quelques visites et excursions ; ainsi que des séances de contextualisation préparant les sorties : la cité de David, le temple chalcolithique d’Ein Gedi, les cités d’Arad, Tell Yarmouth, Gezer et Lakish, ainsi que Jéricho. [Voir le détail des cours dans le tableau en dernière page].

2.2. Cours d’histoire générale du Proche-Orient ancien

« Introduction à l’Histoire du Proche-Orient ancien de la fin du paléolithique à la fin du Néolithique ».

 Rappel

Mis en place par G. Tatum en 2012-2013, ce cours d’introduction se pérennise progressivement avec des modalités variant d’une année à l’autre : appartenant ou non à l’enseignement de la topographie ; étant ou non obligatoire aux étudiants réguliers inscrits en première année.

 Activité

Comme en 2014-2015, j’ai assuré les premières séances consacrées à la préhistoire. Un module d’environ 10h permet de retracer les étapes importantes de l’occupation du Levant depuis la fin du Paléolithique jusqu’à la fin du Néolithique. Les époques du Chalcolithique et du Bronze ont été envisagées dans le cadre des séances de contextualisation ou bien lors du séminaire d’enseignement. Il serait préférable à l’avenir que ces deux périodes fassent partie du programme d’enseignement du cours d’introduction de manière à donner un caractère exhaustif à la présentation. [Voir le détail des cours dans le tableau en dernière page].

2.3. Visite du Musée d’Israël

Depuis l’année académique 2014-2015, des visites au musée d’Israël sont organisées au cours du premier

65

2. Enseignement : Topographie, histoire et archéologie

semestre, le mardi soir. Cette année, seule une séance a pu être réalisée. Le calendrier et le programme chargé du premier semestre n’ayant pas permis d’en organiser d’autres. Il est envisagé d’y retourner avec les étudiants du second semestre.

2.4. Séminaire d’enseignement Samarie Galilée

« De Canaan à la Samarie Galilée. Une histoire du Levant à travers les sources archéologiques, historiques et bibliques ».

En collaboration avec J.-S. Caillou, D.-M. Cabaret et L. Popko, et en accord avec le nouveau directeur de l’École Biblique, une semaine de séminaire d’enseignement portant sur la Samarie Galilée s’est tenue du dimanche 8 novembre au vendredi 13 novembre 2015. Obligatoire pour tous les étudiants réguliers inscrits en première année et participant au voyage d’étude en Samarie Galilée, le séminaire a finalement intéressé un public plus large comptant entre 20 et 28 personnes présentes à chaque conférence. Il a nécessité la participation de 20 intervenants (dont 5 extérieurs à l’École : J.-S. Caillou, B. Oiry, G. Massonnat, A. Nur Eddin, K. Trehuedic). Une collaboration avec l’Ifpo Jérusalem et un financement du service culturel du Consulat Général de France à Jérusalem (de 2500 Euros) ont permis de mener à bien ce projet.

Le séminaire devait préparer les étudiants de l’École au voyage d’étude. Il s’est organisé autour de plusieurs thématiques. Ont ainsi été abordées des questions méthodologiques, une approche du milieu physique (géologique et topographique), et une étude assez poussée des cadres historiques (chronologiques) et sociétaux (écriture, littérature, religion, etc.). Une contextualisation de plusieurs grands sites visités lors du voyage d’étude ont également fait l’objet de présentations particulières.

À l’issue de la semaine de séminaire et du voyage d’étude, un questionnaire a été soumis aux étudiants de manière à évaluer l’intérêt et la qualité pédagogique des enseignements. A partir des questionnaires retournés, un bilan a été dressé et présenté au conseil académique du vendredi 26 février 2016. [Voir pièce jointe. Pdf].

2.5. Voyage d’étude en Samarie Galilée

Le voyage d’étude en Samarie Galilée s’est déroulé du lundi 16 novembre au vendredi 20 novembre 2015. Placé sous la responsabilité de D.-M. Cabaret, il a permis de remettre en contexte les informations communiquées pendant la semaine de séminaire. Je participais à ce voyage en tant qu’accompagnatrice pour la première fois. Avec D.-M. Cabaret, nous nous sommes répartis la charge des visites. Je me suis concentrée sur les cités du Bronze et du Fer : Megiddo, Hatzor, Tel Dan, Beth Shéan, Tel el Balata. La visite de Tell el Fara’h a été annulée au dernier moment, les routes pour y accéder étant bloquées. K. Trehuedic (Ifpo) a assuré la visite de Samarie.

2.6. Journées d’études
Des journées d’études portant sur la Samarie étaient prévues du 29 au 31 mai 2016. Finalement,

elles n’auront pas lieu cette année. Avait été envisagée une réflexion sur :

– la notion de capitale dans le Proche-Orient au début du 1er millénaire av. J.-C. : « Quelle capitale pour la Samarie ? »

– les facteurs topographiques et géographiques dans le choix des sites d’implantation des villes de la région de Samarie et leurs conséquences sur développement et la pérennité des cités.

2.7. Cours d’histoire et d’archéologie : Préhistoire et histoire de l’Égypte et du Levant méridional

 Rappel

Le cours propose une lecture croisée des périodes préhistorique et historique de l’Égypte et du Levant méridional. La genèse d’un grand empire précocement unifié et le développement de cités-

66

états dans un environnement étroit et enclavé sont envisagés sur le temps long, en tenant compte des périodes précédant de peu l’apparition de l’écriture.

Une approche comparée des processus de néolithisation dans les deux espaces puis une étude des bouleversements survenus lors dès 5e et 4e millénaires permettent d’ancrer les sociétés de l’époque du Bronze dans l’histoire et d’évoquer l’importance et l’ancienneté des contacts et des rapports qu’elles ont noués.

 Activité

À partir du 3e millénaire, l’Égypte et le Proche-Orient entretiennent des relations suivies. Les rapports entre ces deux régions seront envisagées successivement au cours des trois grandes périodes de l’époque du Bronze : Ancien, Moyen et Récent. Un parallèle sera établi entre les différentes phases d’urbanisation du Levant et la chronologie égyptienne. L’émergence des royaumes proche-orientaux septentrionaux (le Mitanni puis le Hatti) sera également considérée.

L’ensemble de ces données permettra de suivre l’évolution des relations égypto-cananéennes :
1) depuis les comptoirs commerciaux établis au sud du Levant au cours du Bronze Ancien ;
2) aux relations diplomatiques et commerciales qui se nouèrent entre l’Egypte et Canaan au Bronze

Moyen ;
3) aux relations diplomatiques et militaires souvent compliquées du Bronze Récent.

À cette époque, la prospérité des empires tenait essentiellement à leur capacité à contrôler les axes commerciaux d’approvisionnement en matières premières indispensables à leur développement.

Pourront-être envisagées les thématiques et études de cas suivants :
– les cités-états du Bronze Moyen à travers les textes d’exécration égyptiens ;
– Tell Megiddo et le siège de Thoutmosis III ;
– les cités-états du Bronze Récent à travers les échanges épistolaires avec Amenhotep III et son successeur

Amenhotep IV-Akhenaton ;
– la pression ramesside, la bataille de Qadesh et la stèle de Merenptah ;
– les bouleversements régionaux et l’invasion des Peuples de la mer ;
– les conquêtes de Sheshonq et la mise en place d’un ordre nouveau, etc.

Le cours s’organise autour de séances de 2h-3h/semaine (environ 17h au total) offrant l’occasion d’un échange entre et avec les étudiants, ainsi que des excursions (visites de musées, notamment du Rockefeller ou des salles d’archéologie du musée d’Israël) en dehors des heures de cours. Les plans détaillés et les documents étudiés sont systématiquement fournis aux étudiants.

3.1. Colloque – Congrès

Colloque ENS – EBAF. Communication

L’ENS et l’Ebaf ont organisé à Paris, Rue d’Ulm, un colloque les 4 et 5 décembre 2015, portant sur le thème des « Transferts culturels » : « Pierre angulaire : la Bible au croisement des disciplines ». J’ai présenté à cette occasion une communication intitulée : « Recherche sur la Palestine ancienne : Tell el- Far’ah Nord, un site aux enjeux archéologiques, historiques et bibliques (Tirza de Samarie) ».

Congrès AIECM3. Poster

J. -C. Treglia a participé au XIe congrès AIECM3 sur la « Céramique Médiévale et Moderne en Méditerranée » qui s’est tenu du 19 au 23 octobre 2015 à Antalya. Il a présenté à cette occasion un Poster sur « Jérusalem. La céramique mamelouke des fouilles du couvent Saint-Étienne », à partir de
la documentation que je lui ai fournie et des premiers résultats de l’analyse céramique qu’il a faite. Un article à paraître dans les actes du colloque est en préparation avec J.-C. Tréglia. Il devrait être publié courant de l’année prochaine.

67

3. Activités autres

3.2. Collaborations

Collaboration avec l’UCO. Voyage d’étude

Mme B. Oiry, étudiante à l’EBAF en 2012-2013 et enseignant-chercheur à l’UCO (Université Catholique de l’Ouest – Angers), m’a proposé d’intervenir dans le cadre d’un voyage d’étude qu’elle organise en Israël-Palestine pour les étudiants de tous cycles, du 1er au 9 juin 2016. Je serai ainsi amenée à intervenir dans le cadre des visites à Samarie et Tell el Balata (dimanche 5 juin 2016), au musée d’Israël (lundi 6 juin 2016), et à la cité de David (mercredi 8 juin 2016).

Collaboration avec le Groupe Total. Stage

Dans le cadre de ma thèse de Doctorat (« Remplois, remplois votifs et fondation : technique, mémoire, histoire. Exemple du temple d’Amon de Karnak. »), il m’a été proposé de faire un stage de 6 mois (du 2 mai au 29 octobre 2016) dans le département de recherche du Groupe Total. Ce stage porte sur la modélisation des corps sédimentaires fluviatiles.

Les résultats préliminaires de ce travail seront présentés lors du 43e Congrès de l’IAH (Assocation Internationnale des Hydrogéologues), qui se tiendra à Montpellier du 25 au 29 septembre 2016. La communication proposée est intitulée : « Process-like modeling of aquifer architecture in fluvial sediments. The Nile River at the pharaonic time in the Theban region of the Karnak Temples complex (Upper Egypt) ». L’abstract a été soumis le 31 mars 2016.

3.3. Participation aux activités de l’École et du Couvent

Conseil Académique
Depuis le 18 décembre 2015, je participe au conseil académique mensuel de l’École.

Conseil Archéologique

S’est tenue le samedi 20 février 2016, une réunion portant sur le programme archéologique de l’École.
La prochaine rencontre doit avoir lieu le 4 juin 2016.

Conseil de la Bibliothèque

Depuis le début de l’année 2016, un nouveau Conseil de la bibliothèque a été constitué. Il est composé de : Martin Staszak, Pawel Trzopek, Gregory Tatum, Etienne Nodet, Lukasz Popko, Rosemary Le Bohec.
Il s’est tenu à deux reprises : les 22 février 2016 et 11 avril 2016. La prochaine réunion a été fixée au 23 mai 2016.

La topographie, l’archéologie et l’histoire demeurent des enseignements essentiels du programme pédagogique de l’Ebaf. Le nombre croissant d’étudiants et d’auditeurs libres témoignent en 2015- 2016 de l’engouement et de l’intérêt accordées à ces disciplines. La mise en place d’un séminaire d’enseignement sur la Samarie Galilée a confirmé la nécessité d’y accorder toute son attention. La participation de vingt intervenants a créé une dynamique collective et un projet à partager.

Dans le domaine de l’archéologie, les dossiers ont peu avancé. Je suis toujours en attente des synthèses thématiques rédigées sur le matériel archéologique, en particulier la faune et la poterie. Les spécialistes sollicités pour ces travaux travaillent bénévolement, pendant leur temps libre. Malgré les retards pris, les dossiers avancent et les rapports devraient bientôt être publiés.

Rosemary Le Bohec 15 avril 2016

68

4. Conclusion

69

Année 2015 – 2016

« — Vous êtes la start-up de l’École biblique ! »

C’est en ces termes que le fr. Jean-Jacques Pérennès, nouvellement nommé directeur de l’École s’est adressé aux membres de notre bureau, en octobre, lors de la longue visite qu’il nous a rendue pour faire connaissance de l’équipe. En une formule, qu’il fallait oser prononcer, au cœur de cette vieille dame qu’est l’École biblique et archéologique française de Jérusalem, il résumait fort bien l’esprit d’entreprise, l’enthousiasme et l’énergie qui animent notre projet à tous les niveaux, depuis celui des études bibliques et parabibliques, jusqu’à celui de la création digitale, en passant par les aspects plus « business » qui ont toute leur importance aussi.

L’année 2015-2016, outre l’intensification de ces efforts, a vu l’aboutissement de développements structurels d’une importance capitale pour la pérennité de La Bible en ses traditions. Nous les présentons ci-dessous en cinq points principaux :

# 1 « Questions et perspectives financières »
# 2 « Structuration académique du projet »
# 3 « Achèvement de la structuration juridique du projet » # 4 « Questions de copyright et perspectives de solution » # 5 « Développement scientifique en 2015 »

Questions et perspectives financières

Ressources

Outre l’Ordre dominicain qui affecte une somme de 30 000 euros par an à notre programme et l’ÉBAF / Couvent Saint-Étienne de Jérusalem qui mettent de nombreuses facilités à disposition (locaux, connexions, etc.), deux fondations, qui souhaitent rester discrètes, continuent de nous soutenir pour la période 2013-2016, à hauteur de 350 000 euros en tout. Grâce à ce soutien, nous pouvons continuer de développer et soutenir les équipes de La Bible en ses traditions, et améliorer leurs espaces de travail (cf. infra : « questions numériques »).

Elles ont été rejointes par quelques bienfaiteurs plus modestes, dont plusieurs ne souhaitent guère de publicité. Mentionnons cependant les Amis de l’École biblique à Paris et en Suisse, la Berrie Foundation de New York, fondation juive qui soutient le travail de Sr Agnès sur le Nouveau Testament (cf. infra « Collaborateurs transversaux »). Comment ne pas se réjouir de voir l’aspect œcuménique de notre programme ainsi reconnu dans son financement même ? À ce sujet, soulignons les excellentes conditions de travail avec International Dominican Foundation, notre « interface » juridique et financier aux États-Unis (fr. Michael Demkovitch puis fr. Allen Moran, Mr Dominique Monlezun, puis Ms Melanie Hoeman).

Remerciements

Notre gratitude est immense envers toutes ces personnes et ces institutions car le développement important de notre programme ne pourrait avoir eu lieu sans elles. Nous avons essayé de rencontrer en personne une des principales bienfaitrices, dans le Massif Central, le 2 ou 3 janvier 2015, en vain : la neige tomba si dru ces jours-là que les routes étaient totalement bloquées, et nous dûmes nous contenter d’un coup de téléphone, étant « sur place » mais séparés par des mètres de neige épaisse !

Nous devons ici remercier également Me Emmanuel Larere (cabinet GIDE LOYRETTE ET NOUEL) et Me Loullig Brettel (sous la responsabilité de Me F.-O. Brouard, cabinet ALERION) pour le travail considérable de conseil qu’ils ont fourni et continuent de fournir à notre programme, pro bono. Notre dette de reconnaissance à leur égard est inestimable !

Prospective

Nous avons introduit une demande de soutien à la fondation Koch, via IDF ; approché les abbayes brassicoles de Belgique (l’une d’entre elles nous a fait un don de 1000 euros, une autre envisage un soutien plus important) ; l’équipe du Museum of The Bible (Washington) : rencontres à Jérusalem en mai, le 3 août, et le 3 septembre ; Mr. Gregory Robison, de Washington ; ainsi que des personnalités monégasques en vue d’opérations de fund-raising ; et de possibles donateurs privés à Paris et en Bretagne… Ce ne sont pour l’instant que des pistes, diversement prometteuses.

Le 19 mars 2015, nous avons établi une convention de coopération avec l’université en ligne DOMUNI, qui permettra aux donateurs français qui le souhaitent, en passant par sa structure française, de bénéficier des fiches de déductions fiscales à 66 %. En janvier-février 2016, ont également été faites des démarches auprès de la Fondation des Monastères, qui permettront aux donateurs ISF de faire parvenir leurs contributions en bénéficiant des 75 % de déduction ISF.

Durant 5 mois pleins, pendant le printemps et l’été 2016, Messieurs Hélie Brouchet et Nicolas Chatain, H.E.C. majeure « entrepreneuriat », assistants BEST à Jérusalem en 2014-2015, sont en charge de la mise au point d’un business plan pour le lancement de produits digitaux de La Bible en ses traditions dès la fin de 2016 et de la réalisation d’une campagne de communication et de fundraising au service de notre programme.

On peut consulter le site promotionnel lancé à cette occasion en mars 2016 ici : http://bible- app.org/.

C’est dire si nous comptons sur la continuation de l’aide des deux Fondations qui nous soutiennent pour la période 2013-2016, au-delà de cette période, pour continuer notre développement.

70

Structuration scientifique

Les trois composantes de « La Bible en ses traditions » (rappel)

Nous rappelons ici les trois composantes du programme « La Bible en ses traditions », qui ont été présentées en détail dans le Rapport de l’année 2014 :

(1) Research project
Il s’agit du programme de recherches principal du projet « La Bible en ses Traditions », tel qu’il

est exposé dans notre Volume de démonstration, disponible en ligne : http://www.bibletraditions.org/demonstrationvolume/. Le texte biblique est restauré dans la diversité de ses grandes versions originelles et traditionnelles, et entouré d’une annotation divisée en plus de vingt rubriques allant de la critique textuelle à l’art contemporain, réparties en trois zones : texte, contexte et réception.

(2) Revised Bibles
Nous avons travaillé sur un projet d’édition digitale de la Bible, remastérisant sur le modèle de

La Bible en ses Traditions la Bible publiée par l’École biblique aux éditions du Cerf à Paris, dite « Bible de Jérusalem ». Tout en manifestant la continuité scientifique de La Bible de Jérusalem à La Bible en ses traditions (http://www.bibletraditions.org/vd/fr/1.Liminaire.fr.pdf) elle transforme radicalement la première pour fournir aux contributeurs du programme de recherches lui-même un canevas et une base : ils pourront, dans un premier temps, « enrichir » une annotation de qualité et déjà présentée de façon analytique par zones et par rubriques. Sa mise en ligne dépend maintenant d’une négociation de copyright avec l’éditeur de la Bible de Jérusalem.

(3) Beta-team Matthew
Une soixantaine de chercheurs annotent le récit de la Passion du Christ, dans la version du

premier évangile selon l’ordre canonique, Matthieu (chapitres 26, 27 et 28).

Structuration académique du projet

Nos activités sont placées sous le contrôle scientifique du Conseil académique de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem. Pour en renforcer l’efficacité, nous avons relancé en février puis renforcé en novembre 2015 le “Comité éditorial” de la “Bible en ses traditions”, plus restreint.

Composé des profs. Chango, Giambrone, Leroy, Popko, Vargas, Venard, accompagné administrativement par le Dr Bieke Mahieu, il se réunit entre deux et quatre fois par mois pour travailler une heure et demie durant sur les contributions proposées en ligne par les chercheurs affiliés au programme. Les chercheurs qui viennent en séjour à Jérusalem pour BEST sont reçus systématiquement.

Il est élargi à d’autres membres de l’École et à des spécialistes extérieurs selon les besoins.

Achèvement de la structuration juridique

Alors que trois publications étaient prévues en 2015 (cf. notre rapport de l’an passé), il devenait urgent de clarifier la situation juridique de tous les intervenants de notre programme de recherches, depuis les informaticiens jusqu’aux assistants éditoriaux en passant par les contributeurs académiques.

Nous avons donc établi pour La Bible en ses traditions une existence et une personnalité juridiques propres. Nous souvenant d’un conseil donné par le Fr. Bruno Cadoré, Grand-chancelier de l’École, lors d’une conversation à Jérusalem l’an passé, et avec l’appui du directeur de l’École biblique (fr. Marcel Sigrist) et du prieur du couvent Saint-Étienne (fr. Guy Tardivy), nous nous sommes rapprochés de l’Université DOMUNI, institut supérieur dominicain de sciences religieuses, entièrement «en ligne» (http://www.domuni.eu/fr/) délivrant des diplômes canoniques et des diplômes d’État, qui connaît une croissance importante ces dernières années.

71

Acquisition d’une personnalité juridique propre : l’Association Internationale sans But Lucratif (a.i.s.b.l.) « La Bible en ses traditions »

Au terme de nombreuses heures de travail avec fr. Michel Van Aerde, président, et Sr Claire- Marie Monnet, directrice des études de l’université DOMUNI, (entre les 10 et 13 février, et les 15 et 19 mars 2015), nous avons fondé l’association internationale sans but lucratif « La Bible en ses traditions AISBL », le 17 mars 2015, auprès de l’étude notariale de Me Wathelet à Wavres. Ses membres fondateurs sont O.-Th. Venard, « président », M. Van Aerde, « administrateur », M. Monnet, « déléguée à la gestion journalière ».

Le 2 juillet, un Arrêté Royal accordant la pleine personnalité juridique à l’AISBL a été signé.

Le 18 août 2015 une journée entière de travail à Toulouse avec le nouveau directeur de l’École, Jean-Jacques Pérennès, a permis de reprendre à fond l’ensemble des dossiers.

Dès la rentrée académique d’octobre 2015, le travail patient du directeur de l’École biblique avec la curie de l’Ordre des prêcheurs a permis de perfectionner les statuts et établir un règlement intérieur pour ancrer solidement l’aisbl dans l’École biblique et l’Ordre des prêcheurs, qui contrôlera statutairement :

 son assemblée générale composée de l’assistant du maître de l’Ordre pour la vie intellectuelle : du prieur du couvent Saint-Étienne de Jérusalem ; du directeur de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem ; de l’administrateur de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem/couvent Saint-Étienne ; du régent des études siégeant au conseil scientifique de l’EBAF ; du directeur général de DOMUNI ; du directeur des études de DOMUNI.

 son conseil d’administration composé du prieur du couvent Saint-Étienne de Jérusalem; du directeur de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem; de l’administrateur de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem/couvent Saint-Étienne ; du directeur exécutif du projet BEST ; du directeur des études de DOMUNI.

Le développement des activités du programme est confié à

 son comité exécutif : un directeur exécutif, assisté d’un directeur administratif, d’un conseiller en développement digital et d’un conseiller en business. En sont membres, respectivement : Olivier-Thomas Venard O.P., Mlle Bieke Mahieu, Kevin Stephens O.P., Mr. Gad Barnea.

Ces révisions sont en cours d’enregistrement auprès des administrations belges compétentes.

Des mesures de protection en cours

En décembre 2015, après des mois de réflexion, nous avons lancé une procédure de protection légale (Utility Patent aux États-Unis) de notre modèle d’annotation et de la technologie digitale mise au point, tant pour les laboratoires mis à la disposition des contributeurs scientifiques, que pour les interfaces très innovants en cours de création destinés à la consultation par des publics variés de non spécialistes. Notre technologie devrait être patent pending d’ici la mi-juin.

La mise en place de tous les contrats

Par ailleurs, dans la perspective à moyen terme d’un autofinancement partiel du programme de recherches par la commercialisation progressive de ses résultats en ligne, depuis le début du mois d’avril 2015, nous avons consulté des juristes spécialisés dans les droits d’auteurs et l’édition numérique, en vue d’une consolidation juridique de toutes les collaborations de La Bible en ses traditions. Avec leur aide, nous avons élaboré la structure des contrats :

AVEC LES CONTRIBUTEURS SCIENTIFIQUES
La « Bible en ses traditions » est clairement identifiée comme œuvre collective, dont le seul

auteur est l’AISBL « BEST » :

  •   touslescontributeursluicèdentleursdroitsdigitauxetlesdroitsimpriméspourlaproduction des livres bibliques « BEST » eux-mêmes. En cas d’exploitation d’une œuvre réalisée par un seul contributeur, celui-ci reçoit une part des royautés éventuellement produites.
  •   Chaque contributeur garde propriété de ses droits imprimés et digitaux pour tout ouvrage qu’il souhaiterait produire à partir de son matériel, pourvu que cet ouvrage ne ressemble pas à ceux de La Bible en ses traditions.
  •   Les jeunes chercheurs (normaliens, masters 2, doctorants ou post-doctorants) qui viennent comme assistants au bureau de Jérusalem relèvent d’un contrat d’«Aide à la Mobilité Internationale » avec toutes les clauses de cession de droits nécessaires.

72

AVEC LES PRESTATAIRES DIGITAUX
Les trois principaux prestataires de conseils, services ou programmation digitaux ont également

signé des contrats formels avec BEST AISBL.

Questions de copyright

Notre sous-projet des Revised Bibles suppose un partenariat étroit avec les Éditions du Cerf, à Paris, qui détient le copyright de La Bible de Jérusalem selon un contrat d’édition datant de 1946. Nous avons lancé notre chantier des Revised Bibles tout en sachant qu’un accord harmonieux reste à mettre en place avec un éditeur qui est lui-même en pleine restructuration. Ceci s’est révélé plus complexe que prévu mais l’expertise généreuse de Me Larere et de Me Brettel, spécialisés dans les questions de copyright et de droit numérique et digital, nous a permis d’y voir plus clair. L’élection d’un nouveau directeur de l’École biblique a également permis de donner un nouvel élan à la négociation.

L’’exploitation commerciale qui pourrait en être faite désormais par l’éditeur devra tenir compte de ces apports en savoir faire et en investissements.

La BEST espère pouvoir traiter au plus vite avec un éditeur ouvert à l’édition numérique.

Développement scientifique en 2015 : Recrutement, formation et suivi des chercheurs

Pour les Revised Bibles

L’organisation d’un travail efficace en vue d’une production dès que possible d’une édition digitale de la Bible demande un effort considérable.

BIBLE DE JERUSALEM 2016

  •   Suivi du travail du Dr Bieke Mahieu (enrichissement systématique des introductions ; aidée pour certaines par des collaborateurs extérieurs ; réfection de toutes les notes de critique textuelle et de comparaison des versions ; insertion dans la base de données sur le site ; circulation de toutes ces introductions dans le Conseil académique de l’École biblique ; corrections).
  •   Recrutement, formation et suivi d’une assistante éditoriale, octobre 2015-février 2016 : Mlle Malouine de Dieuleveult (ENS Ulm, Paris) : mise au point ultime avant relecture des introductions générales.
  •   Après la création systématique de notes marginales de références intertextuelles, contrôlées, et affectées d’un titre en l’absence de tout dossier « Word » durant les années 2013-2014, 2015-2016 voit une équipe de quatre sœurs moniales dominicaines (de St-Maximin et Dax) procéder à l’établissement des hyperliens renvoyant de ces notes vers toutes les autres notes.Etat du travail au 30 mars 2016

    Le travail lancé il y a maintenant deux ans est pratiquement terminé :

  •   Tout le texte a été converti en un format numérique, et placé dans des laboratoires ad hoc en vue de sa transformation. De nombreuses erreurs matérielles (de numérotations en particulier) seront corrigées ; « Yahvé » sera partout remplacé par YHWH.

AVEC LES ÉDITEURS

73

Au fur et à mesure que nous avançons, nous mesurons que la Bible en ses traditions représente

un énorme saut culturel et technique dans le domaine éditorial. Nous sommes engagés pour l’heure dans des négociations avec l’éditeur traditionnel de la BJ de sorte à offrir des produits complémentaires

au bénéfice des deux parties.

EN CE QUI CONCERNE LA BIBLE DE JERUSALEM

Nos laboratoires ont beaucoup travaillé à remastériser et améliorer la dernière édition de la BJ.

QUANT A LA BIBLE EN SES TRADITIONS

  •   Toutes les notes de bas de page ont été remastérisées (classement dans une rubrique, attribution d’une étendue dans le texte, d’un lemme précis, d’un titre, récriture parfois importante, apport de précisions et de références), puis harmonisées. Il restera à rendre actifs tous les hyperliens entre notes au-delà du même chapitre (programmation en cours), et à les vérifier.
  •   Lesnotesdebasdepageinexistantes(dossiersnonfournisparLeCerfpourunoudeuxlivres bibliques) ont été recréées.
  •   De très nombreuses notes de bas de page ont été totalement refaites (en critique textuelle notamment).
  •   De nombreuses erreurs ont été corrigées (une liste de plusieurs dizaines de pages en a été constituée).
  •   Toutes les introductions ont été remodelées, enrichies d’esquisses d’histoire de la réception, lissées sur le plan rédactionnel. Elles sont en train de circuler pour corrections / approbation au sein du conseil académique et d’experts des différents livres.Comme nous nous y sommes engagés auprès des deux fondations qui soutiennent cette réalisation, notre objectif est d’offrir une édition remastérise dans le courant du Jubilé de l’Ordre des Prêcheurs.

    En attente d’un accord avec l’éditeur tradtionnel, cette BJ rééditée façon « Bible en ses traditions » est purement et simplement une copie privée, disponible, par un accès sécurisé, sur le site de La Bible en ses Traditions (bibest.org) pour nos collaborateurs. Le souhait est de la rendre un jour disponible au grand public, sous forme d’un accès payant ou d’une application digitale, lorsqu’un accord sur les droits sera obtenu.

    Au-delà, à échéance de deux années, nous pourrions :

  •   Supprimer ou remplacer toutes les notes obsolètes (en particulier les hypothèses rédactionnelles).
  •   Amender tout ce qu’il reste d’obsolète dans les introductions.
  •   Amendertoutelatraductiondutextebibliquepourl’adapteraugoûtdeslecteursd’unebibleéclectique.
  •   Perfectionner toutes les fonctions digitales de recherches.NEW JERUSALEM BIBLE REVISED

    Our agreement with Liverpool Hope University is quite providential: in that very university (when it was only a set of colleges), lived and worked Rev. Dr Alexander Jones, the first translator of the Jerusalem Bible. Moreover, Dom Henry Wansbrough, the translator and annotator of the New Jerusalem Bible, after years of lecturing in Oxford, is now a Professor in Liverpool Hope University. He is presently modifying his well-known translation, to bring it closer to the originals.

  •   Ourcolleagues,Prof.DominikaKurek-ChomyczandProf.GergelyJuhaszsupervisedthework of an assistant to the project, Miss Sarah Whitear during 8 months in the first semester of 2015 ; Georgina Burrows during 3 months working on the Pentateuch.Where are we in March 2016?
  •   The actual text of NJB with its notes have been digitalized and converted in a proper e.m.l. language, enabling the work to start online (end of 2014).
  •   All the notes of the Pentateuch, as well as those of the Minor Prophets and the whole New Testament have been remasterized.Milestones for the coming year
  •   We hope to have all the notes remasterized by December 2016.
  •   Wewillthenproceedtoenterinourdatabase:alltherevisionsinthetranslationitselfbroughtabout by dom Henry; all his new introductions.
  •   We also have to find an agreement with Darton Longman and Todd (Publishing House), in order to define a working business plan regarding the use of this NJBRev. outside the scholarly milieus using our research website.

 Toutes les notes marginales de références intertextuelles ont été recréées, contrôlées et dotées d’un titre elles aussi, en l’absence de tout dossier digital (inexistant aux éditions du Cerf).

74

PROJET VULGATE

Pour fonctionner, la très innovante interface grand public que nous sommes en train de terminer (cf. section 7 infra) requiert un texte biblique complet. Pour cette interface ouverte au public, nous souhaitons ne pas nous contenter du texte-canevas, libre de tout copyright qui depuis l’origine sert aux laboratoires en ligne de LA BIBLE EN SES TRADITIONS (la Bible dite de Crampon, édition de 1923, dont le texte est remplacé systématiquement par les traductions entièrement nouvelles de nos équipes).

Nous avons donc entrepris de transformer cette version française dépassée en la « dés- éclectisant » au moyen de la Vulgate. Entre janvier et mars 2016, nous avons recruté de nombreux latinistes, dont le travail consiste à intégrer systématiquement les variantes de la Vulgate dans ce texte ; au passage, le texte de base est redécoupé per cola et commata, reponctué, requalifié pour ce qu’il est (généralement M ou G pour l’Ancien Testament, et grec éclectique pour le Nouveau Testament), et sa traduction française est modernisée.

Nous espérons ainsi pouvoir lancer les premiers livres de LA BIBLE EN SES TRADITIONS (Philippiens, la Passion selon saint Matthieu) en les greffant sur une traduction qui soit déjà dans l’esprit de l’ensemble du programme de recherches.

À l’ÉBAF même, travaillent à ce projet : Mlle Malouine de Dieuleveult (ENS), Mlle Tiphaine Lorieux-Rocke (ENS), Mr Antonin Charrié-Benoist (ENS), Sr Marie de Saint-Martin, Mlle Mathilde Lefèvre (Paris IV), fr. Łukasz Popko, fr. Jorge Vargas, fr. Paul-Marie Chango, fr. Augustin Tavardon,o.c.s.o., fr. Olivier-Thomas Venard. En dehors de l’École, ce projet emploie une vingtaine d’intervenants.

Pour le BetaTeam Matthew Enrichissement des notes

  •   Collaboration avec Sr. Marie-Claire, o.s.b., Solesmes, pour une annotation en iconographie orientale (encore à terminer).
  •   RéceptiondeplusieursnotessurlesrécrituresdelaPassiondanslesromanscomiquesduXVIIème s. de François Friche (Université de Neuchâtel).
  •   Reprisedequelquesnotesd’artsvisuelsselonlesindicationsduprof.ChristianHeck(univ.Lille- III).
  •   Reprise systématique des notes de *Philosophie au cours du séminaire co-animé avec les drs Avital Wohlman (Université hébraïque de Jérusalem) et Paul-Marie Chango (École biblique).Travail d’édition
  •   assistante éditoriale et scientifique à l’Abbaye de Sainte-Marie des Deux Montagnes, Québec (Sr Marie Madeleine Saint-Aubin) : correction de toutes les notes liées à la tradition chrétienne et enrichissement bibliographique
  •   Suivi d’un assistant : Monsieur François Friche, post-doctorant en Lettres de l’Université de Neuchâtel : révision systématique de toutes les notes, en particulier des notes de *Cinéma et de *Littérature ; de toutes les bibliographies ; enrichissements des notes de réception culturelle.Lancement prévu
    Avec ces travaux, nous estimons que toute la matière est réunie pour proposer une première

    édition cohérente de cette Passion, que nous aimerions mettre à disposition du public, au moins sous forme digitale, avant la fin de 2016.

    Pour le Research Project ASSISTANTE EDITORIALE

     Recrutement,formationetsuivi,novembre2015-janvier2016deCharlotteSceats(E.M.Lyon): insertion et édition sur le site de contributions de Dr E. Pentiuc (Boston) et de Dr J.-J. Lavoie (Montréal) ; mise en route des bibliographies scientifiques afférentes.

    NOUVEAUTES PARMI LES COLLABORATEURS PAR LIVRES BIBLIQUES

     Genèse : lancement du travail du Dr. Jean-Michel Poirier (séjour à Jérusalem en février, deux réunions du Comité éditorial autour de lui).

75

  •   Josué : suivi de l’équipe argentine après le décès soudain de fr. Gabriel Napole (Santiago Rostom, nouveau coordinateur, a fait une présentation du travail de son équipe au sein de la Bible en ses traditions au Congrès de la Society of Biblical Literature à Buenos Aires en Juillet 2015).
  •   Judith : suivi du travail de Maureen Attali, doctorante du prof. Baslez.
  •   Esther : établissement des contrats et suivi du travail de Dr Catherine Vialle (Lille, Namur) ;association de Dr Flavie Zazoun (Paris IV) pour l’histoire de la réception.
  •   Cantiquedescantiques:accueiletaccompagnementdufr.Jean-EmmanueldeEna,principal collaborateur du prof. J.-M. Auwers, pendant quelques semaines au premier semestre 2015-16. Un séminaire doctoral en février 2015 à Toulouse et une journée d’études en mars 2015 à Louvain.
  •   Psaumes : suivi du travail du prof. Marc Girard et de son équipe : mars 2015 réunion du comité pour travailler avec le prof. Girard sur le Ps 23.
  •   Qohélet(Ecclésiaste):lancementdutravailduprof.J.-J.Lavoie,del’UniversitédeQuébecet mise en place du travail de P.-M. Chango O.P. (ÉBAF).
  •   Ézechiel : mise en place d’un projet de collaboration avec Mlle Malouine de Dieuleveult, doctorante du prof. Olivier Munnich (Paris IV).
  •   Jeremiah : suivi du travail de Dr. Łukasz Popko o.p. (ÉBAF).
  •   Hosea:suividutravailduprof.EugenPentiuc(Boston):séminairedetravailenjuillet-août 2015 à Jérusalem pour continuer l’édition de ce livre; mise en route de la traduction/adaptation française avec Marie-Édith Garin (UC Toulouse), décembre 2015.
  •   Joël : suivi du travail de traduction de Marie-Édith Garin (UC Toulouse).
  •   Matthieu / Matthew : initiation et suivi du travail de l’abbé A. de Boudemange (Collège des Bernardins, Paris, séjours d’une semaine chaque semestre à l’ÉBAF), sur les évangiles de l’enfance ; 13-20 juillet 2015 : semaine de travail avec Sr Marie-Madeleine Saint-Aubin, co- éditrice (avec Dr. Fr. Friche, Neuchâtel) de La Passion selon saint Matthieu : mise au point d’un échéancier en vue de disposer d’une version éditable fin juin 2016 ; initiation à notre laboratoire pour Dr M. Rousselot (E.P.H.E.) ; Dr R. Zavadzki (Krakow) ; suivi d’un séminaire d’histoire de la réception de Mt 5-7 à l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, Paris, autour de Mlle Tiphaine Lorieux-Rocke, puis de Mlle Malouine de Dieuleveult.
  •   Luc/Luke:miseenrouted’unséminaired’initiationà«LaBibleensestraditions»avecune douzaine de docteurs ou doctorants OP en sciences bibliques sur Luke 4, Jérusalem, 3-5 janvier 2015 ; prise de contact en vue d’une péricope-test avec le prof. Dr Yvan Mathieu (Ottawa) et avec le prof. Jean-François Racine (Santa Clara, CA).
  •   Jean / John : suivi du travail de Prof. Miroslaw Wrobel et de deux collègues de Lublin : K. Mielcarek et A. Kubis ; ils sont rejoints en novembre 2015 par Janusz Krecidio ; premier contact en vue d’une péricope test avec le Dr Peter Claver Ajer (San Francisco, CA) ; suivi de l’abbé Marc de Raimond (annotation exégétique de base sur la première moitié de l’évangile ; séjour à l’ÉBAF en février 2016).
  •   PremièreépîtreauxCorinthiens:lancementdutravaildeDrÉricMorinetdetroisprofesseurs du Collège des Bernardins (Paris).
  •   Épîtres pastorales : réception du travail achevé du prof. Dr Michel Gourgues (mars 2016).
  •   Épître aux Hébreux : suivi d’une équipe autour du prof. Régis Burnet (UC Louvain) / Prof.Benoît Bourgine, Geert Van Oyez (rencontre le 11 février 2015).
  •   James/Jacques : finitions du travail en anglais du prof. Martin Albl, et de son adaptation par Philip O’Brien, qui travaille sur une version/adaptation française. Le travail en anglais devrait être terminé durant l’été 2016.MONOGRAPHIES

    Deux colloques dont l’édition a tardé seront livrés dès que les contrats éditoriaux appropriés auront été signés :

76

 ÉditionduColloque«ÉditerPaulpourLaBibleensesTraditions»(janvier2013):directiondu travail de l’assistant Charles Delort (Université de Paris Sorbonne).

 Édition du Colloque « L’exégèse biblique à l’heure de l’histoire de la réception » (juin 2013) COLLABORATEURS TRANSVERSAUX

Travaillant directement sur le site du Research Programme, TEXTE

 Fr. Étienne Méténier (béat.) a continué, sous la responsabilité de prof. Massimo Pazzini, directeur du Studium Biblicum Franciscanum (Jérusalem), un extraordinaire travail d’inventaire de toutes les variantes syriaques (Peshitta et Vieilles Syriaques) du Nouveau Testament (en cours d’achèvement) ; en 2015, il commence le même travail pour divers livres de l’Ancien Testament.

CONTEXTE
Nous tâchons d’exploiter systématiquement et d’intégrer dans notre base de données le meilleur du patrimoine de recherches de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem en ces domaines :

*Histoire et géographie ; Milieux de vie ; Textes anciens

  •   MaureenAttali,doctoranteduprof.M.-F.Baslez(Sorbonne-Paris-IV)exploitesystématiquement le Guide de Terre sainte de Jerome Murphy O’Connor, pour composer des notes complètes et scientifiques dans les rubriques *histoire et géographie ; *milieux de vie ; *textes anciens ; elle se réunit en séminaire privé avec Dr Bieke Mahieu, historienne et Rosemary Le Bohec, doctorante en archéologie sous la direction de Nicolas Grimal (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres).
  •   Premiers contacts avec Drs J.-S. Caillou ; Riccardo Lufrani pour enrichir cette annotation. *Littérature péritestamentaire Recrutementd’unassistant(AntoninCharrié-Benoist,ENSUlm)pourinsérerdansnotrebasede données toutes les variantes bibliques découvertes par le prof. Émile Puech dans les manuscrits de la mer Morte depuis plus de quarante ans, disponibles seulement dans des publications éparses.

    RECEPTION *Intertextualité biblique

  •   Alban Cras (doctorant, Université de Fribourg) : le personnage de Pierre, de l’AT au NT.
  •   GérardMassonnat:notes*Intertextualitébiblique,*traditionjuiveet*traditionchrétiennesurleslivres des Rois et les Actes des apôtres.
  •   Premiers échanges avec Beate Kowalski (KUL) pour l’annotation d’Éz et Rev.*tradition juive
  •   Monsieur Peter Nahon, de l’École des Chartes : mise en route d’une annotation sur l’usage des Écritures dans la liturgie séfardi.
  •   Sr Agnès de la Croix (béat.) a commencé la mise au point d’une annotation juive systématique des quatre évangiles, prenant pour point de départ, mais approfondissant toutes les références rabbiniques proposées par nos collègues américains du Jewish Annotated New Testament (Oxford University Press, 2013), elle établit cette année de petits commentaires critiques sous la vigilance de P. Michel Remaud (ICEJ, Jérusalem), dans le cadre d’un master de Domuni-universitas.*tradition chrétienne
  •   Calixte des Lauriers (master 2, Université de Paris III) : Augustin et Erigène sur Jn.
  •   Christine Veyrard-Cosme (Université de Paris III) : commentaires de Jn entre le 9ème et le 11ème s.
  •   Suividescontactsenvued’unpartenariatdoctoralavecMlleClarydePlinval,ENS-EPHE(«Les femmes de la généalogie de Jésus » dans la réception patristique, sous la direction du prof. M.-O. Boulnois).*liturgie

     Regina Boisclair (Université de l’Alaska) a grandement avancé son travail de dépouillement systématique de l’usage fait de toute la Bible dans les divers lectionnaires chrétiens en usage aujourd’hui.

77

*littérature

 Premiers contacts en vue d’une collaboration avec le Pr Dr Danièle Chauvin (Paris Sorbonne) pour des notes en réception littéraire sur l’Apocalypse; Fr. Gilgenkrantz (Domuni- universitas).

*arts visuels

  •   Premiers contacts en vue d’une collaboration avec le Pr Anne-Orange Poilpré (Paris I) en vue d’une annotation en arts visuels sur les enfances du Christ (Matthieu, Luc). Institut National d’Histoire de l’art (Isabelle Marchesin le 20 mai 2015) ; Dominique Ponnau (Paris, École du Louvre) ; Jean-Marc Nicolas (Périgueux, 25 août 2015).
  •   Dr Gabrielle de Lassus (École Nationale des Chartes) : iconographie mariale ; travail sur les évangiles de l’enfance.
  •   Prof. Christian Heck (Université de Lille III) : définition scientifique de la rubrique *arts visuels ; annotation sur le Crucifix pour la Passion.Cet accompagnement des personnes s’est doublé d’une intensification des relations institutionnelles.

    Entretien ou établissement de relations institutionnelles

    Pour les Revised Bibles

  •   LIVERPOOL HOPE UNIVERSITY (UK) avec le département d’études bibliques de Liverpool Hope University (UK). Le berceau de la Jerusalem Bible est désormais en partenariat avec celui de la Bible de Jérusalem : nous avons signé une convention de coopération le 7 février 2015, qui s’annonce riche de potentiel.
  •   Accueil et formation continue d’une assistante venue de Liverpool : Miss Sarah Whitear (année académique 2015-2016), Miss Georgina Burrows (mars 2016).Pour le Research Project
  •   Suivi de l’accord avec l’ENS (ULM) : rencontres et échanges internet avec le Prof. A.-C. Baudoin en vue de l’établissement de doctorats en partenariat avec le programme : séminaire d’étudiants sous la direction d’Anne-Claire Lozier (agrégative en philosophie) ; puis pour 2015-2016 de Tiphaine Lorieux-Rocke (agrégée en lettres classiques).
  •   SANTA CLARA UNIVERSITY (Californie). Après le séminaire lancé rue d’Ulm à Paris par des étudiants de l’École Normale Supérieure l’an passé, Prof. Jean-François Racine a choisi d’utiliser la technologie de notre programme comme un outil pédagogique pour ses étudiants doctorants, travaillant sur Luc 6-8.
  •   GRAND SEMINAIRE DU DIOCESE DE VERSAILLES (F) Alain de Boudemange (Matthieu) et Marc de Raimond (Jean), Landry Verennes (Projet-Vulgate) sont déjà au travail.UNIVERSITE DOMUNI Un premier master en commun avec notre programme est en cours de réalisation (Sr Agnès de la Croix, béat.).
  •   UNIVERSITE DE NEUCHATEL (CH) Le Pr Jean-Pierre Van Elslande et Dr Fr. Friche se rencontrent pour envisager un travail dans les rubriques *traditions chrétienne et *littérature avec le fond unique de la « Bibliothèques des Pasteurs », confié à l’Université.Par ailleurs, divers contacts sont en cours, en vue de l’établissement de relations avec :
  •   l’Observatoire de la Vie Littéraire (OBVIL ; laboratoire d’humanités numériques). Journée d’études le 19 mai 2015.
  •   Avec le CERCOR (cnrs : Centre Européen de Recherches sur les Congrégations et les Ordres Religieux) : prof. Castagnetti et Costantini réunion le 5 décembre 2015 en vue de l’établissement d’un projet de recherches (intertextualité biblique dans les règles de vie monastiques et religieuse ; iconographie médiévale).

78

Enfin l’organisation d’un grand colloque international en Sorbonne les 5 et 6 décembre 2016 avec les prof. Christiane Veyrard-Cosme (Paris III) et Vincent Zarini (Paris IV) nous a permis de nouer des contacts très prometteurs avec : Nouvelle Sorbonne-Paris III ; l’Institut d’Études Augustiniennes (Paris IV) ; l’École Française de Rome. En voici le programme esquissé :

1. La Bible, le Livre 1.1 Un livre

A.-C. Baudoin : « Le Livre, les livres : quel corpus pour quel canon ? »
B. Caseau : “Saveur de la Parole, odeur du Christ-Logos”
J.-R. Valette : “ Les Hauts Livres du Graal”
M. Lichner et K. Karabova : “Enjeux des controverses autour de la Bible en langue vernaculaire en Slovaquie jusqu’en 1989 (I) et de 1990 à 2016 (II)”

1.2 Des textes

P. Stotz : “Histoire textuelle de la Vulgate”
L. Ciccolini : “La Bible au IIIe s. d’après l’œuvre de Cyprien de Carthage et de ses contemporains”

2. La Bible, les supports
2.1 Au miroir de la page

J.-L. Bruguès : “Livre d’images des manuscrits bibliques”
M. I. Allen : “Histoire des supports du texte biblique”
C. Denoël et A.-O. Poilpré : “Bible et manuscrits insulaires du Haut Moyen Age”
C. Heck : “La parole représentée. Les formes du texte comme exégèse visuelle dans le décor du livre religieux, IXe – XVe siècle”
P. Nahon : « Réflexions sur les formes de l’usage des Écritures dans la liturgie juive »

2.2 Au miroir des murs

M. Attali : “Les programmes picturaux des synagogues byzantines : une source pour l’histoire de la

diffusion et de l’interprétation des textes bibliques »

2.3 Au miroir des écrans (Parole(s) Divine(s), Humanités Numériques)

O.-T. Venard : « Pourquoi la Bible En Ses Traditions serait impossible sans internet »
L. Mellerin : “Les citations bibliques de Bernard de Clairvaux, de la parole vive de l’abbé à l’encodage en TEI”.
H. Brouchet et N. Chatain : « La réalisation de l’application Bible En Ses Traditions »

3. La Bible, des livres
3.1 Intertextualité intrabiblique

M. de Dieuleveult : « Tirer de son trésor [d’images] du neuf et de l’ancien : le cas d’Ézéchiel dans la

littérature prophétique »

3.2 Intertextualité du commentaire

J. Costa : « Que font les rabbins quand ils pratiquent le Midrash ? »
M. Ribreau : “Jean dans les sermons et les homélies d’Augustin”
P.-Y. Cauty : “ La Bible de Grégoire de Tours”
G. Dahan : « Les commentaires de la Bible en Occident médiéval : présentation, transmission »

3.3 Intertextualité littéraire

X. Lafontaine : « Réécrire la Bible en hexamètres : l’exemple des Oracles Sibyllins  » C. Veyrard-Cosme : “ Les Carolingiens et la Bible : des Écritures à l’écriture ? »
F. Stella : « Sur la poésie biblique médiévale »
G. Quevreux : “Peut-on lire la Bible en philosophe ? Le cas de l’angélologie ”

S. Gérain : »Le statut du texte biblique dans la phénoménologie de Michel Henry »
É. Morin : “Intertextualité de la littérature biblique et hypertextualité contemporaine”

Développement digital

Structuration

Trois contrats garantissant à BEST AISBL la pleine propriété des développements digitaux composés à l’intention du programme de recherche La Bible en ses traditions ont été signés en novembre 2015 avec :

 notre maître d’œuvre digital (Fr. Kevin Stephens, OP, de St-Louis, Missouri, USA) créateur du site internet de nos laboratoires, qui continue à y travailler depuis Saint-Louis (Missouri) ou lors de ses longs séjours à Jérusalem.

79

  •   à Jérusalem, Gad Barnea, lui-même ingénieur informatique, qui conseille en permanence la direction du programme,secondés par :
  •   un maître d’ouvrage, la société Spyrit, (Viroflay, France) dirigée par Mr Pierre-Yves Stucki, (principaux intervenants : Dr Pierre Yves Guerder, Jérôme Vadon, ergonome et Alexandre de Saint-Joüan, graphiste).Entretien du blog

    Entretien du portail-BLOG, outil de communication et d’administration globale de notre projet :

    Développements lourds

    DEVELOPPEMENT DE L’A.P.I.
    L’application programming interface en cours d’élaboration et en constante amélioration au

    fil des développements, est déjà très performante, et garantit une indépendance et une stabilité du programme pour de longues années.

    DEVELOPPEMENT POUR « L’INTERFACE GRAND PUBLIC » DE NOTRE PROGRAMME

    En vue d’une mise en ligne / commercialisation de l’édition numérique de référence de la Bible de Jérusalem, toujours prévue fin 2016, un travail intense de conception et de suivi des réalisations s’est effectué sous forme de Skype call conferences entre Jérusalem, Viroflay et Saint- Louis (MO), environ tous les quinze jours. Lors de passages à Paris, plusieurs rencontres entre le directeur exécutif de BEST AISBL et le directeur de Spyrit ont permis de maintenir une excellente communication.

    Second semestre 2015

 correction intensive des « bugs » dans le rouleau et dans l’API ;

 développement des fonctionnalités (moteur de recherche, créations de comptes, options d’affichage des annotations).

Premier semestre 2016
Dans le rouleau interactif :

  •   rendre la navigation plus précise (réglage des breadcrumbs et du moteur de recherche) ;
  •   insérer le répertoire des introductions et des notes de synthèse ;
  •   créer le code rendant toutes les références bibliques systématiquement interactives ;
  •   créerlecodetransformanttouteslesréférencesd’unenoteàuneautre,àtraverstousleslivres et toutes les rubriques d’annotation ;
  •   créer le code faisant apparaître en hovering le texte biblique ou la note référencés, au-dessus de toute référence à l’intérieur des notes ;
  •   composer les textes de la Landing page et raffiner son design ;
  •   effectuer un ultime lissage esthétique de l’ensemble de l’interface.En plus du rouleau, qui séduit les spécialistes et les personnes cultivées, nous souhaitons
  •   développer une application smartphone qui permette au plus grand nombre d’accéder à notre Bible (travail en cours par le bureau parisien : lancement prévu en décembre 2016).INTERFACE CONTRIBUTEURS
    •   rendrepossiblestouslesrenvoisinteractifsden’importequelregistredenotesversn’importe quel registre de note, et à travers toute la Bible.
    •   implémenter le module bibliographique et l’incruster dans le processus éditorial de chaque note.
    •   implémenter un moteur de recherche permettant d’interroger l’intégralité de la base de données (notes soumises, approuvées, publiées) en temps réel.

80

Communication

Outil principal
Nous disposons d’un outil d’administration et de communication unique, destiné premièrement

à nos contributeurs, mais ouvert au grand public, sous la forme du magnifique portail créé par Mr. Gad Barnea (cf. supra ; blog.bibletraditions.org).

Depuis son lancement en juillet 2014, nous y publions une à deux fois par mois les dernières nouvelles du programme, envoyées à quelques centaines d’abonnés sous forme de «bulletin électronique » (Plusieurs dizaines de posts en 2015).

Grand public
Nous affirmions dans le rapport de l’an passé combien la communication et l’organisation nous

avaient fait perdre de temps dans les années précédentes.
Aussi n’avons-nous pas cherché activement de publicité, nous contentant de répondre à

quelques sollicitations :

  •   juin 2015 et septembre 2015 : Gad Barnea et Kevin Stephens ; O.-Th. Venard : réception de Michel De Jaeghere et Isabelle Schmitz, en vue d’une mention de notre programme dans un numéro spécial du Figaro sur Jérusalem.
  •   15 novembre 2015, Journée des 125 ans de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem : « De la Bible de Jérusalem à la Bible en ses traditions : petite histoire de l’édition de la Bible à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem » (1h).Scientifique
    Plusieurs colloques, séminaires ou rencontres scientifiques nous ont permis de présenter le

    programme à ceux qui pourront y participer :

  •   mars 2015, Institut catholique de Toulouse, Rencontre régionale de l’ACFEB Sud-Ouest : atelier « Bible en ses traditions » autour de Dr. J.-E. de Ena sur le Cantique.
  •   4décembre2015,SéminairedelittératureclassiqueetbaroqueduprofesseurGérardFerreyrolles (Université de la Sorbonne Paris IV) : « Bible et littérature au XVIIème s. : le cas de la Passion selon saint Matthieu, traité dans le programme de recherches La Bible en ses traditions » (2 h ).
  •   4 décembre 2015, École Normale Supérieure, Paris, avec trois normaliens membres de notre séminaire : « La Bible en ses traditions comme pont entre l’École Normale Supérieure et l’École biblique et archéologique française de Jérusalem » (2 h).De nombreuses rencontres nous permettent d’entrer en contact ou de garder le contact de collaborateurs divers :

     

       

19 mai journée « OBVIL » : « La Bible en partage », (Observatoire de la Vie littéraire, Université de la Sorbonne, Maison de la Recherche Paris, 5e) : présentation du programme, travail avec une

81

dizaine de professeurs de littérature sur la réception de la Bible.

9-10 juin 2015 participation au colloque « Poussin et Dieu » organisé par le musée du Louvre, Paris : intervention sur « Paysage avec saint Matthieu et l’ange et Paysage avec saint Jean à Patmos

(1640) lus comme un pendant ».

6-7 juillet Atelier «Bible en ses traditions» à Montréal (Canada) avec une douzaine de

collaborateurs canadiens.

14-20 juillet : session de travail avec Sr Marie-Madeleine Saint-Aubin (Sainte-Marie des Deux

Montagnes, Canada) pour le BetaTeam Matthieu.

22-24 juillet Présentation de notre programme par prof. Santiago Rostom au congrès de la Society

of Biblical Literature de Buenos Aires (Argentine).

25 juillet – 4 août, Jérusalem : session de travail avec Marc de Raimond (Versailles) pour lancer

l’équipe Jean et Eugen Pentiuc (Boston) pour continuer le travail sur Hosea.

the Letter of James for the École Biblique’s The Bible in Its Traditions Project ».

82

2 août 2015, University of Louisiana (New Orleans) : Catholic Biblical Association’s Summer Session ; Prof. Dr. Martin Albl : “Faith without actions is dead”: Translating and interpreting

 

  •   Lancement du séminaire doctoral de J.-F. Racine, à Santa Clara University : Lk 2-3.
  •   Suivi du séminaire d’étudiants de l’ENS (Ulm) sur Mt 5-7.
  •   4 décembre, Paris : 14h-16h : Université de la Sorbonne Paris IV : participation au séminaire de Littérature classique du prof. G. Ferreyrolles ; 17 h 30 – 18 h 45 : École normale supérieure : soirée présidée par le Prof. Anne-Catherine Baudoin : La Bible comme lieu de rencontre entre l’École biblique et archéologique française de Jérusalem et l’École Normale Supérieure : le programme de recherches « La Bible en ses traditions ».
  •   7 décembre 2015 journée d’études avec Alain de Boudemange et Marc de Raimond, Versailles. ProspectiveProductions Nous espérons vivement voir bientôt publiés :

     Les actes du colloque paulinien de janvier 2013 (Éditer Paul dans la Bible en ses traditions).  L’Épître de Paul aux Philippiens.

    Ces deux ouvrages, qui sont prêts, n’ont pu être livrés aux Éditions du Cerf en 2015, faute de contrat adapté au produit livré.

    EN 2016, nous prévoyons

  •   Outre l’édition imprimée de ces deux livres,
  •   le lancement d’un site grand public de La Bible en ses traditions, incluant si possible la Bible de Jérusalem remastérisée « BEST »,
  •   la mise au jour de notre encyclopédique Passion selon saint Matthieu, au minimum en format numérique, peut-être dans une version imprimée,
  •   un grand colloque en Sorbonne les 5-6 décembre (cf. supra).fr. Olivier-Thomas Venard O.P. (Vice-directeur de l’É.b.a.f.) directeur exécutif de “La Bible en ses traditions”

25 août, Périgueux : rencontre avec Jean-Marc Nicolas, pour envisager une collaboration en

*vis.

26 octobre, 10 h-12 h : rencontre avec J.-P. Van Elslande Université de Neuchâtel en vue du

lancement d’un séminaire en lien avec notre programme (*litt ; *vis).

La Revue Biblique
Les Cahiers de la Revue Biblique Les Études Bibliques

Après 21 ans comme Directeur de la Revue Biblique, le fr. Jean-Michel de Tarragon, o.p., a passé la main à une nouvelle équipe constituée du fr. Marc Leroy, o.p. (Directeur) et du fr. Étienne Nodet, o.p. (Directeur-adjoint). Le fr. Jean-Michel de Tarragon avait succédé au fr. Raymond-Jacques Tournay, o.p. Le fr. Christian Eeckhout, o.p., est devenu le coordinateur technique, prenant en cela la succession du fr. François Langlamet, o.p. La Revue Biblique a désormais sa propre adresse e-mail: revuebiblique@ebaf.edu. Le Bulletin a été remplacé par une nouvelle rubrique intitulée Revue de livres. Le comité de rédaction a vu de nombreux membres le rejoindre : Olivier Artus, Jean-Marie Auwers, Mark Avila, Paul-Marie Chango, Marc Girard, Michel Gourgues, Christian Grappe, David Hamidovic, Jan Joosten, Jean-Sébastien Rey, Nicolò Rizzolo, Serge Ruzer, Arnaud Sérandour, Jean-Pierre Sonnet, Barbara Strzałkowska.

Après 24 ans, comme Directeur des Cahiers de la Revue Biblique et des Études Bibliques, le fr. Francolino Gonçalves, o.p., a pris sa retraite. Il avait succédé, en 1991, au fr. Jean-Luc Vesco, o.p. C’est le fr. Paolo Garuti, o.p., qui lui succède. Il sera aidé de deux Directeurs-adjoints : le fr. Łukasz Popko, o.p., et le fr. Renaud Silly, o.p. Les collections ont désormais leur propre adresse e-mail: collections@ebaf.edu. La collection Études annexes de la Bible de Jérusalem, qui avait été créée en 1955, a pris fin en 1994. C’est dans cette collection que furent publiées les Institutions de l’Ancien Testament de Roland de Vaux, o.p. ; Essai sur les origines du judaïsme d’Étienne Nodet, o.p., ou bien encore Paul et l’art épistolaire de Jerry Murphy-O’Connor, o.p.

Le 14 Avril 2015, une lettre, signée par le Prieur, le Directeur de l’École biblique et le Directeur de la Revue Biblique, a fait part à Madame Anne-Sophie Duplenne, J. Gabalda et Cie, Éditeurs, de plusieurs préoccupations : la Revue Biblique n’étant pas numérisée, elle est peu citée, et les contributions d’auteurs intéressants se font plus rares ; les justificatifs de comptes rendus et recensions ne sont pas envoyés aux éditeurs, si bien qu’ils envoient moins de livres à la Revue Biblique ; il n’y a pas de stand Gabalda dans les congrès bibliques (Europe, États-Unis), et la Revue Biblique devient invisible dans la masse croissante de revues analogues ; le nombre d’abonnés et la vente au numéro sont en baisse, alors qu’il existe des fichiers électroniques couvrant la clientèle potentielle ; la Revue Biblique est chère, et la rémunération de son directeur reste très modeste.

Il était indiqué dans la lettre que dans ces conditions nous envisagions une refonte complète du contrat de 1894 liant M. Lecoffre (puis Gabalda) et le Couvent Saint-Étienne de Jérusalem avec une consultation juridique, de manière à préserver les droits de chacun.

Jugeant que la réponse de Madame Duplenne, datée du 23 Avril 2015, ne pouvait répondre à nos préoccupations, une nouvelle lettre a été envoyée, le 23 Mai 2015, aux éditions Gabalda dans laquelle est exprimée la volonté du couvent Saint-Étienne de Jérusalem et de l’École Biblique de Jérusalem de résilier le contrat du 31 Juillet 1894 concernant l’édition de la Revue Biblique, conclu entre Victor Lecoffre (et transmis à la société Librairie Lecoffre J. Gabalda et Cie) et le Révérend Père Lagrange (agissant pour le compte du couvent Saint-Étienne et en son nom). Cette résiliation prendrait effet à l’expiration d’un préavis de six mois à compter du jour de réception de la présente lettre.

Le 29 Juin 2015, Madame Duplenne faisait part de la cessation de ses activités.

83

Une commission (fr. Jean-Jacques Pérennès ; fr. Marcel Sigrist ; fr. Étienne Nodet ; fr. Paolo Garuti ; fr. Martin Staszak ; fr. Marc Leroy) a entamé des négociations avec Peeters et avec Brill.

La commission des frères nommés ci-dessus (sauf fr. Paolo Garuti) s’est prononcée le 29 Octobre 2015 à l’unanimité en faveur de Peeters.

Il y a eu un débat au conseil académique du 30 Octobre 2015 et un vote favorable pour Peeters par le chapitre conventuel du 5 Novembre 2015. Des contrats pour une durée de cinq ans, automatiquement renouvelable pour une durée identique et prenant effet au 1er Janvier 2016, ont été signés avec Peeters pour la Revue Biblique, les Cahiers de la Revue Biblique et les Études Bibliques.

Depuis le numéro de Janvier 2016, la Revue Biblique est publiée par Peeters.

Un groupe de travail sur les publications (fr. Martin Staszak ; fr. Étienne Nodet ; fr. Joseph Lê Minh Thông ; fr. Łukasz Popko ; fr. Paolo Garuti ; fr. Marc Leroy) se réunit régulièrement depuis la rentrée 2015. Il a deux projets : la mise en place de normes de publication à l’intention des auteurs pour la Revue Biblique, les Cahiers de la Revue Biblique et les Études Bibliques et la publication d’un numéro thématique sur « le temps et la perception du temps dans la Bible ».

Fr. Marc Leroy, o.p.

84

Bibliothèque

Auprès de la communauté scientifique internationale, l’École biblique est réputée pour sa magnifique bibliothèque, fondée en 1890. Ses rayons contiennent plus de 150 000 volumes et plus de 1000 titres de revues ou périodiques spécialisés (dont 450 sont toujours actifs), la plupart traitant d’exégèse biblique et d’archéologie du Proche-Orient, sans oublier les langues et la littérature des peuples du Proche-Orient ancien.

La bibliothèque possède aussi une importante collection de plans et cartes topographiques numérisée et prête à être intégrée au catalogue informatique, ainsi qu’une précieuse série de quelque 20 000 photographies de la Terre sainte et du Proche-Orient, la plupart remontant au début du XXe siècle.

La très riche collection de livres et de revues, avec son catalogue détaillé, fait de cette bibliothèque un lieu sans équivalent pour les chercheurs du monde entier. Sans cesse mis à jour, et en cours d’informatisation, le catalogue rassemble les données bibliographiques concernant les publications scientifiques relevant des domaines de recherche de l’École. Il permet de mener une recherche à partir du nom de l’auteur, du titre ou du sujet. Les biblistes en apprécient surtout un avantage : il donne accès directement à la bibliographie concernant chaque passage, et même chaque verset, de la Bible. En un temps très bref, un chercheur peut donc disposer d’une bibliographie aussi précise et complète que possible.

La maison d’édition nord-américaine G. K. Hall (Boston) a jugé le catalogue de l’École si utile qu’en 1975 elle en publia l’intégralité, soit 13 volumes. Dans les années 1990 la maison d’édition Brill a publié le catalogue de la Bibliothèque sur cédéroms. Grâce au nouveau système de catalogage introduit en décembre 2008, les chercheurs et les bibliothèques du monde entier ont accès au catalogue complet et mis à jour (http://biblio.ebaf.edu).

La Bibliothèque est surtout au service de l’École Biblique et Archéologique Française de Jérusalem. Fondée en 1890 par le Père M.-J. Lagrange, religieux français de l’Ordre des Dominicains, dans le couvent Saint-Étienne, l’École biblique devint officiellement École Archéologique Française en 1920. Cette reconnaissance par la France du rôle archéologique de l’École était la conclusion de trente ans de travaux assidus en Palestine turque et dans les pays environnants. En 1890, il s’agissait du premier institut de recherches bibliques et archéologiques installé en Terre sainte de manière permanente. L’originalité de l’École est d’associer la recherche exégétique sur les Livres Saints à une connaissance concrète du pays de la Bible. Une petite équipe de chercheurs se forma autour du Père Lagrange, le fondateur, et s’illustra par des travaux historiques, archéologiques, épigraphiques, linguistiques, et, bien sûr, exégétiques. Les publications se succédèrent, en plus du périodique trimestriel de la maison, la Revue Biblique (Peeters) : des monographies assez techniques ou des ouvrages pour le grand public, dont le plus connu est la traduction française de la Bible, connue sous le diminutif de Bible de Jérusalem (Éd. du Cerf ).

La Bibliothèque demeure un lieu important de recherche pour les savants venant des nombreuses institutions scientifiques dans le pays : le Centre de recherche français de Jérusalem (CRFJ), l’Institut français du Proche-Orient (IFPO), l’Université Hébraïque, W. F. Albright Institute of Archaeological Research, les Universités de Tel Aviv et de Beer Sheva, pour nommer seulement les plus importantes.

Parmi les récents développements intéressants à signaler, on notera que la Bibliothèque de l’EBAF a été retenue comme un des partenaires du projet de création d’un portail numérique des Bibliothèques du Levant, projet initié par la Bibliothèque nationale de France (BnF) et qui inclut les bibliothèques les plus prestigieuses du pourtour méditerranéen : IDEO (Institut dominicain d’études orientales du Caire), IFAO (Institut français d’archéologie orientale du Caire), CEA (Centre d’études alexandrines Alexandrie,

85

Egypte), IFPO (Institut français du Proche Orient, Beyrouth, Damas, Amman, Jérusalem), Bibliothèque orientale de l’Université Saint-Joseph (Beyrouth), IFEA (Institut français d’études anatoliennes, Istanbul) et EBAF (École biblique et archéologique française de Jérusalem). Une convention est en cours de signature entre la BnF et ces diverses bibliothèques, afin de promouvoir la sauvegarde, la numérisation, la diffusion et la valorisation du patrimoine culturel, afin de le rendre à terme disponible sur le portail numérique Gallica. Le nombre d’ouvrages très anciens de l’École biblique n’est pas considérable ; en revanche, la bibliothèque de l’EBAF contient des ouvrages rares, parfois difficiles d’accès, dans des domaines comme l’archéologie, l’épigraphie. Elle contient aussi des éditions fragiles qu’il est dangereux de manipuler pour la photocopie ou le prêt au lecteur. La numérisation a ici sa raison d’être. L’expertise et l’appui technique de la Bibliothèque nationale de France seront précieux pour mieux conserver et valoriser ce patrimoine.

L’opération est étalée sur 3 ans, avec un calendrier très précis :

Mars 2016
Signature de la convention avec les partenaires Réunion de lancement du projet

Avril- juillet 2016
Consolidation des listes de documents et définition de l’arborescence du portail Sélection des projets de numérisation
Constitution du comité scientifique
Production des référentiels bibliographiques et techniques

Septembre 2016
1ère réunion du comité scientifique (validation des listes de documents et de l’arborescence)
1ère session de formation de l’équipe projet (production et intégration des fichiers et des données)

Octobre 2016- mars 2017
Production et traduction des métadonnées Préparation des documents et numérisation Production des contenus éditoriaux Intégration dans Gallica

Avril- mai 2017
Intégration des documents et des métadonnées associées dans le portail

Juin 2017
Ouverture du portail

Automne 2017
2ème session de formation de l’équipe projet (conservation physique et numérique)

Janvier 2018- mars 2019 Enrichissement du portail Opérations de valorisation

Outre la valorisation de nos collections, ce projet a l’intérêt de nous insérer dans un réseau scientifique de haut niveau, où nous retrouvons des partenaires naturels comme l’IFPO (Institut Français du Proche-Orient) avec qui l’EBAF collabore et a déjà signé une convention.

86

Équipe

L’équipe de la bibliothèque est formée de 6 personnes :

  •   Fr. Pawel Trzopek, dominicain, bibliothécaire du couvent (depuis 2004)
  •   M. Shadi Saad, bibliothécaire palestinien de Nazareth, formé en France (15 mars 2010 – 31 janvier 2016)
  •   Mme Diana Kahle, assistante à la retraite, qui s’occupe des affaires matérielles de la bibliothèque (reliure, réparations, rangement des ouvrages, etc.)
  •   Mlle Marie Bordillon, bibliothécaire-volontaire de France (depuis juillet 2015)
  •   Mlle Ingrid Sauze, bibliothécaire-volontaire de France (depuis juillet 2015)
  •   Mlle Héléna Rigaud, archiviste bénévole, depuis octobre 2014.Pendant l’année académique 2015/2016, après presque six ans de travail à l’École, M. Shadi Saad est parti en Suisse. Il a été embauché comme bibliothécaire par la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature (http://www.fondation-janmichalski.com/).

    Le travail quotidien consiste surtout à cataloguer les nouveaux ouvrages et à dépouiller les articles des périodiques et ouvrages collectifs. Nous suivons soigneusement les normes de catalogage établies par l’AFNOR pour le format UNIMARC. Le catalogage est effectué avec le logiciel libre Koha, version 3.12.

    Le nouveau chantier de l’activité de la bibliothèque est le travail aux archives du couvent et de l’École. Ce travail est effectué par Mlle Rigaud, qui est une archiviste professionnelle et qui met gracieusement ses compétences au service de nos institutions.

    Activités principales en 2015-2016

  •   Inventaire des ouvrages en double en vue d’une vente ; désherbage, juillet – août 2015.
  •   Vérificationdurangementdesouvragesdanslesrayons,juillet-août2015.
  •   Préparation de l’installation de Koha avec M. Paul Polain (BibLibre) en vue du développement du système (mise à jour du système ; changement de la présentation de l’interface ; changement de l’hébergement, etc.). Les travaux sont toujours en cours à cause des besoins spécifiques de notre bibliothèque, qui ne sont pas standardisés (par ex. dépouillement des articles / chapitres ; recherche par les péricopes bibliques ; questions concernant l’affichage, etc.), depuis avril 2015 jusqu’à présent.
  •   Traitement des archives par Mlle Rigaud (travail continu) : établissement d’un plan de classement, tri et classification, catalogage, etc.Reprise des activités du conseil de la bibliothèque par les décisions du conseil du Couvent et du conseil académique de l’EBAF. Au conseil présidé par le bibliothécaire appartiennent le fr. Étienne Nodet OP, le fr. Gregory Tatum OP, le fr. Łukasz Popko OP et Mlle Rosemary Le Bohec. La première réunion a eu lieu le 22 février 2016.

    Utilisateurs

    Pendant l’année académique 2015/2016 la Bibliothèque a accueilli, outre les étudiants réguliers et les professeurs de l’EBAF, 108 chercheurs externes du monde entier (comptage au 15 mars 2016). La Bibliothèque continue la collaboration avec les instituts chrétiens de Jérusalem (Theologische Studienjahr de l’abbaye de la Dormition, http://www.studienjahr.de/ ; Jerusalem University College http://www.juc.edu/; Institut et Faculté de Théologie de Jérusalem (ITJ-FTJ), http://itj-ftj.com/; Studium Biblicum Franciscanum, http://www.sbf.custodia.org/) en accueillant leurs étudiants durant l’année scolaire.

    La Bibliothèque reste principalement un centre de recherche pour les professeurs, chercheurs et étudiants de l’École Biblique et Archéologique Française de Jérusalem.

    On peut estimer qu’un ensemble de 200 personnes a profité des collections de la Bibliothèque pendant l’année académique 2015/2016.

87

Soucis et difficultés

Le souci principal est désormais le nombre insuffisant de bibliothécaires. Après le départ de Shadi Saad, l’équipe se trouve dans une situation difficile. Le travail quotidien de catalogage et de dépouillement des articles nécessite à lui seul trois personnes pour être mené à bien. Dans l’état actuel, l’équipe de la bibliothèque ne peut pas s’engager dans des projets tels que le traitement des 18 000 ouvrages qui n’ont jamais été entrés dans le catalogue informatique.

Afin de maintenir un haut niveau de qualité, toutes les notices du catalogue doivent en effet être entrées à la main afin de respecter parfaitement les normes de catalogage : l’import de notices à partir du catalogue d’autres institutions n’est pas envisageable en raison du trop grand nombre d’erreurs que l’on y recense. Chaque nouvelle notice du catalogue est ensuite vérifiée au moins une fois par un deuxième bibliothécaire. Les mots-clefs sont également insérés par les bibliothécaires, en raison de certaines spécificités de notre catalogue telles que les noms des sites archéologiques ou les péricopes bibliques.

Le thésaurus de la bibliothèque nécessite certaines mises à jour, telles que la correction des péricopes bibliques ou des listes de sites archéologiques du Proche-Orient. Plusieurs centaines de milliers de notices étant concernées, une intervention de l’entreprise qui a mis en place le système Koha dans sa version adaptée aux besoins spécifiques de la bibliothèque est toujours nécessaire.

Statistiques

En mars 2016, la bibliothèque compte dans la base de données informatisée :

 83527livres
 117317chapitresd’ouvragescollectifs  1592titresdepériodiques
 40517numérosdepériodiques
 228221articlesdepériodiques
 407 cartes
 2770tomaisons

88

Avril 2015

Septembre 2013

Juillet 2008

Livres

82574

80974

73669

Chapitre des ouvrages collectifs

114647

109257

94765

Titre des périodiques

1587

1573

1529

Numéros de périodiques

40083

39464

36672

Articles des périodiques

226090

221694

207168

Cartes

407

407

301

Ouvrages en plusieurs volumes

2773

2765

2914

Achats dans les dernières années (en euros)

120000
100000
 80000
 60000
 40000
 20000
     0

89

Achats (total)

2004 2006

2008 2010

2012 2014 2016

Fr. Pawel Trzopek o.p.

90

91

NUMERISATION. La période automne 2015 à printemps 2016 a vu un progrès soutenu de la numérisation. Le gros du travail a consisté à poursuivre la saisie numérique du vaste fonds du Patriarcat latin de Jérusalem, à partir de deux collections d’albums (pas de négatifs) : celle du grand séminaire à Beit Jala et celle du Patriarcat à Jérusalem, Porte de Jaffa. En mars 2016, trois nouveaux albums ont été empruntés au Patriarcat, dont un épais et lourd, contenant de précieuses photos de la fondation des paroisses en Transjordanie. À ce jour, nous avons 1.800 photos de ces albums du diocèse. Nous avons obtenu l’aide précieuse de M. Serge Nègre, spécialiste français, en résidence de photothèque pendant deux mois et demi, en février-début avril 2016. En septembre 2015, nous rendions les deux albums du Studio Raad, empruntés aux Israéliens pour scans. Nous numérisons aussi des photos archéologiques, les contacts des fouilles jordaniennes à Sébastiyeh (1964-1967), pour aider l’archéologue (et ancien élève), M. Kevin Truhedic, qui y travaille. La donation du neveu du P. Robert Beauvery est aussi en cours de saisie (années 1955-6). Le fonds ancien se monte aujourd’hui à 20.181 clichés traités par le laboratoire parisien « La Chambre noire », plus 3.000 en cours de traitement. Ainsi de 275 nouvelles photos des pères Assomptionnistes de Gallicante, provenant des albums de l’ancienne Notre-Dame de France. En février 2016, nous empruntons un gros album et une boite de tirages aux pères jésuites, en complément de ce qui avait déjà été saisi il y a 3 ans ; cela fait 260 nouveaux scans. La collection jésuite s’élève ainsi, chez nous, à 2.000 photographies. Un nouveau fonds local vient d’être exploité : les 6 albums des Pères du Sacré Cœur de Jésus, ou Pères de Bétharram – à ce jour, 631 nouvelles photographies anciennes. La collection provient de leur maison à Bethléem ; elle couvre essentiellement les années 1920 à 1940 ; elle recoupe parfois celle du grand séminaire de Beit Jala, les bétharramites ayant été en charge du séminaire (archives du Père Médebielle). Quant aux diapositives couleur, Kodachromes et autres, nous avons ajouté 277 dias de Terre sainte d’un père de Bétharram, Angelo Petrelli, offertes par le P. Pietro Felet, SJC.

EXPOSITIONS. Du 4 novembre 2015 au 28 février 2016, se tient à Paris, aux Archives Nationales (rue de Soubise) une exposition photographique, Les secrets de l’État, dans laquelle nous avons quelques photographies liées aux activités des PP. Jaussen et Savignac comme officiers de renseignement pendant la Grande guerre, sur le Canal de Suez. Y est exposée notamment la photographie où l’on voit le Père Jaussen posant avec le colonel Lawrence d’Arabie à bord du Saint-Brieuc. Par ailleurs, le couvent dominicain de Strasbourg, sous la direction du fr. Rémy Valléjo, continue à faire tourner l’exposition qu’il a en dépôt (cf. 2014), notamment à Colmar. Dans le cadre d’un Festival musical et culturel, les Palestiniens du groupe Al- Kamandjati ont emprunté notre ancienne exposition toute prête, Al-Quds al-Sharif, pour la montrer dans différentes villes de Palestine ; il s’agit de 55 grands tirages noir & blanc et de 5 rares autochromes, le tout exclusivement sur l’architecture musulmane de la vieille ville de Jérusalem. L’opération commence en mars 2016.

CONSERVATION A LONG TERME. Le programme de mise sous enveloppes de papier non-acide des négatifs sur verre, et leur rangement dans des boîtes de même qualité se poursuit avec régularité. Trois cents plaques de verre 13 x 18 cm viennent d’être ainsi archivées début 2016. Les achats chez SECAN, à Paris se sont complétés de 300 feuillets à 20 poches pour diapositives, de qualité « chimiquement neutre » ; nous y rangeons les plus anciennes de nos diapositives (toutes numérisées, bien sûr). La conservation est le poste de dépense le plus régulier de la photothèque : il faut acheter ce matériel à Paris, au prix européen fort… Il reste à mettre sous enveloppes nos formats de verres 10 x 15 et 11 x 15 cm. Ensuite, ce sera le tour des plaques héritées de Notre-Dame de France. Et enfin, il faudra mettre sous conditionnement non-acide les 21 albums de positifs des dominicains… Les trois sur la ville de Jérusalem le sont déjà.

Fr. Jean-Michel de Tarragon, o.p.

92

TABLE DES MATIERES

Introduction …………………………………………………………………………………………………………..1 VIE ACADÉMIQUE ORDINAIRE ……………………………………………………………………………. 5

Direction de l’École biblique……………………………………………………….7 Corps enseignant …………………………………………………………………………………………. 7

PROFESSEURS TITULAIRES …………………………………………………………………………………………………… 7

CHARGES DE COURS……………………………………………………………………………………………………………………..8 ASSISTANTS ……………………………………………………………………………………………………………………………….8 BIBLIOTHECAIRE ………………………………………………………………………………………………………………………….8 ENSEIGNANTS EMERITES EN RESIDENCE A L’ÉCOLE ……………………………………………………………………… 9 CHERCHEURS INVITES PAR L’ÉCOLE………………………………………………………………………………………… 9

Corps des étudiants …………………………………………………………………………………….11

ÉTUDIANTS REGULIERS …………………………………………………………………………………………………….. 11 ÉTUDIANTS DE L’INSTITUT BIBLIQUE PONTIFICAL DE ROME (2ND SEMESTRE) ……………………………………… 11 DOCTORANTS ……………………………………………………………………………………………………………….. 11 CHERCHEURS EN SEJOUR ………………………………………………………………………………………………….. 12 ÉTUDIANTS MISSIONNAIRES DE L’ACADEMIE DES INSCRIPTIONS ET BELLES-LETTRES …………………………….. 12 AUDITEURS LIBRES …………………………………………………………………………………………………………. 13

Doctorats et mémoires ……………………………………………………………………………….14

MEMOIRE PREPARATOIRE AU DOCTORAT………………………………………………………………………………………..14 LEÇONPUBLIQUE …………………………………………………………………………………………………………..14 SOUTENANCES DE THESE …………………………………………………………………………………………………………….14 MEMOIRES JUGES ………………………………………………………………………………………………………….. 14

Corps des volontaires …………………………………………………………………………………. 15

VOLONTAIRES……………………………………………………………………………………………………………….. 15

L’année académique 2015-2016 ……………………………………………………………….. 16 CALENDRIER…………………………………………………………………………………………………………………. 16 PROGRAMME DES COURS ET SEMINAIRES, SEMESTRE I……………………………………………………………….. 17 PROGRAMME DES COURS ET SEMINAIRES, SEMESTRE II………………………………………………………………. 18

Cours de Topographie de Jérusalem et du Levant méridional ………………………..19

VISITES DE JERUSALEM …………………………………………………………………………………………………….. 19 EXCURSIONS D’ETUDES ……………………………………………………………………………………………………. 19 VOYAGES D’ETUDES………………………………………………………………………………………………………… 20

Conférences……………………………………………………………………………………………….. 22

CONFERENCES DU JEUDI SOIR …………………………………………………………………………………………….. 22 CONFERENCES PUBLIQUES ………………………………………………………………………………………………… 22 DIES ACADEMICUS …………………………………………………………………………………………………………. 23

Événements ……………………………………………………………………………………………….. 23

125 ANS DE L’ÉCOLE BIBLIQUE …………………………………………………………………………………………………..23 LA SAINTE-ÉTIENNE ………………………………………………………………………………………………………… 23 CONCERTS …………………………………………………………………………………………………………………… 23 CELEBRATION DES 60 ANS DE LA CASA DE SANTIAGO À JERUSALEM …………………………………………………….23 THE BIBLE IN JERUSALEM, THE WORD, JANUARY 3-6, 2016 ……………………………………………………….. 24

93

Recherches & activités du corps enseignant ………………………………………………………………… 26

CHERCHEURS MEMBRES DE L’ÉCOLE…………………………………………………………………………………….. 26 CHERCHEURS EMERITES EN RESIDENCE A L’ÉCOLE …………………………………………………………………….. 39 CHERCHEURS INVITES PAR L’ÉCOLE………………………………………………………………………………………. 44

Activités des chercheurs en séjour ……………………………………………………………………………… 53

VIE DES DÉPARTEMENTS …………………………………………………………………………………… 57

Archéologie ………………………………………………………………………………………………………………59 Activités de l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem,……………….59

ARCHEOLOGIE DE QUMRAN ………………………………………………………………………………………………. 59 LE PROGRAMME DE RECHERCHES DE KHIRBET ES-SAMRA (JORDANIE)……………………………………………… 60 REPRISE DE LA PUBLICATION DE TELL KEISAN (GALILEE) ET DE TELL EL-FARAH (REGION DE NAPLOUSE) ……… 61 LA MISSION DE COOPERATION ARCHEOLOGIQUE DE GAZA …………………………………………………………… 61 SAINT JEAN-BAPTISTE DES GRECS (JERUSALEM). VERIFICATION DES ELEVATIONS ……………………………….. 61 LE TOMBEAU DES ROIS ……………………………………………………………………………………………………. 62 REPRISE DU DOSSIER ARCHEOLOGIQUE DE L’ECCE HOMO (JERUSALEM)…………………………………………… 62 UN PROJET D’ANTHROPOLOGIE SOCIALE………………………………………………………………………………… 62

Activités de Rosemary Le Bohec ………………………………………………………………….. 63 Programme de recherche « la bible en ses traditions…………………………………………………….69

QUESTIONS FINANCIERES (FUND RAISING) ……………………………………………………………………………… 70 STRUCTURATION SCIENTIFIQUE : LES TROIS COMPOSANTES …………………………………………………………. 71 ACHEVEMENT DE LA STRUCTURATION JURIDIQUE …………………………………………………………………….. 71 QUESTIONS DE COPYRIGHT ………………………………………………………………………………………………………….73 DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE EN 2015 : RECRUTEMENT, FORMATION ET SUIVI DES CHERCHEURS…………. 73 ENTRETIEN OU ETABLISSEMENT DES RELATIONS INSTITUTIONNELLES……………………………………………….. 78 DEVELOPPEMENT DIGITAL…………………………………………………………………………………………………. 79 COMMUNICATION………………………………………………………………………………………………………….. 81 PROSPECTIVE………………………………………………………………………………………………………………… 82

La Revue biblique, les Cahiers de la Revue biblique, les Études bibliques ……………..83 Bibliothèque …………………………………………………………………………………………………………….85

ÉQUIPE……………………………………………………………………………………………………………………….. 87 ACTIVITES PRINCIPALES EN 2015-2016 ……………………………………………………………………………….. 87 UTILISATEURS……………………………………………………………………………………………………………….. 87 SOUCIS ET DIFFICULTES ………………………………………………………………………………………………………………88 STATISTIQUES ………………………………………………………………………………………………………………. 88 ACHATS DANS DERNIERES ANNEES (EN EUROS)………………………………………………………………………… 89

Photothèque …………………………………………………………………………………………………..91

94

Les commentaires sont fermés.