Spécimens et échantillons

  • Une photothèque de 20.000 plaques de verre ! De 1890 à 1935 ! La plus grande collection privée du Levant préservée in situ à ce jour !
  • Une collection animée d’un esprit original : l’orientalisme, corrigé par le regard de savants, exégètes, historiens, archéologues, épigraphistes…
  • Jérusalem, Palestine ottomane, Palestine britannique, Transjordanie, Arabie du Nord et Hedjaz, Syrie, Liban, Égypte, Turquie.
  • Plusieurs expositions, nombreux catalogues imprimés !

Aujourd’hui, en parallèle à sa bibliothèque d’un peu plus de 140.000 volumes, le couvent Saint-Étienne possède une photothèque, instrument de travail des professeurs de l’École biblique. Le premier cliché est du P. Lagrange, au printemps 1890. Rapidement, la collection de négatifs sur plaques de verre s’enrichit, du fait des travaux des professeurs. La génération pionnière photographia essentiellement à l’occasion des voyages et excursions. Le P. Paul-M. Séjourné, compagnon du P. Lagrange, fit les premières excursion, et, à ce titre, fut l’initiateur de la photothèque, en compagnie du fondateur de l’École, dans les années 1890-1900.

Mais vous pouvez aussi visionner une présentation de cette photothèque, réalisée dans le cadre de l’émission « Le Jour du Seigneur » sur France2, le 26 décembre 2010, pour célébrer les 120 ans de l’École :
Cliquer pour voir la vidéo
.

Pages : 1 2 3