Le temps des fondations

L’École est le plus ancien centre de recherche biblique et archéologique de Terre sainte. Elle fut fondée en 1890 par le Père Marie-Joseph Lagrange Le Père Lagrange(1855-1938), au sein du couvent dominicain de Saint-Étienne à Jérusalem, couvent créé en 1882.

S’inspirant du nom de la récente École pratique des hautes-études (Paris, 1868), le Père Lagrange l’appela École Pratique d’Études Bibliques, afin d’en souligner la spécificité méthodologique.

La Bible y serait étudiée dans le contexte physique et culturel où elle a été écrite (l’union du monument et du document, disait le P. Lagrange: l’archéologie et l’exégèse des textes).

On modifia son nom en 1920, lorsque l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (Paris) reconnut l’École biblique comme l’École archéologique française de Jérusalem, en raison de la qualité de ses réalisations dans ce domaine. Elle est la seule école archéologique nationale à Jérusalem qui propose un programme de cours, et décerne un doctorat en sciences bibliques.

La redécouverte de la basilique d’Eudocie après des siècles d’oubli, lors des fouilles menées par les Dominicains à la fin du XIXe siècle: au fond, l’ancien abattoir transforme en couvent, qui abrita les commencements de l’Ecole.