Prière pour la paix en Terre Sainte dans la basilique Saint-Étienne

À l’invitation de Mgr Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du Patriarcat latin, une foule de fidèles s’est rassemblée en notre basilique Saint-Étienne de Jérusalem, en cette veille de Pentecôte, pour prier pour la paix en Terre Sainte. Évêques de différents rites, religieux, religieuses et fidèles avaient répondu nombreux à l’appel.

Au cours de ces dernières semaines, le massacre de nombreux Palestiniens à Gaza et des fêtes sans joie partagée par tous à Jérusalem ont, en effet, attristé les cœurs de ceux qui vivent en Terre sainte et qui voient d’éloigner la perspective d’une paix dans la justice.

Tous sentaient le besoin du silence, de la prière et de l’imploration comme l’a dit Mgr Pizzaballa dans sa brève homélie : « Beaucoup a déjà été dit, et, face à ces tragédies, il vaut mieux faire silence devant le Seigneur et demander le don de la confiance et de la paix ». Prières, chants et lectures ont alterné en plusieurs langues, au cours d’une liturgie sobre mais belle, animée par les séminaristes de Beit Jala. Un geste de paix et une onction de parfum furent proposés à chacun comme viatique pour une route qui reste longue.