C’EST LA RENTRÉE !

Ce mardi 2 octobre marquait le jour de la rentrée du premier semestre pour les étudiants. Après un mot d’introduction par le Fr. Jean-Jacques Pérennès o.p., directeur de l’École, Fr. Martin Staszak o.p., Fr. Olivier Catel o.p., et Fr. Stanislaw o.p. ont à tour de rôle pris la parole pour introduire les étudiants à la vie de l’École, de la communauté et du pays.

Une visite de l’École et une série d’introductions aux cours ont précédé un pot d’accueil dans la galerie d’honneur du couvent Saint-Étienne, auquel étudiants et professeurs étaient conviés.

En ce moment et pour une semaine encore, un séminaire de rentrée permet aux étudiants d’entrer peu à peu dans le semestre, puis les cours débuteront.

Vous trouverez ci-dessous un mot du directeur ainsi que trois portraits d’étudiants de l’École biblique.

 

« Jour de rentrée à l’École biblique, ce début octobre. Joie de retrouver des anciens, qui viennent avancer leur travail de doctorat, mais aussi de découvrir de nouveaux visages, avec la diversité qui caractérise les étudiants de l’EBAF : boursiers de l’Académie, étudiants du Biblicum et de l’Institut catholique de Paris, Normaliens chercheurs en séjour pour la Bible en ses traditions, post-doctorants venus participer au séminaire doctoral, volontaires. Pour mettre tout le monde dans le bain et favoriser la cohésion, nous commençons cette année par un séminaire de rentrée, destiné à tous. Que chacun profite à plein de Jérusalem et des ressources diverses de l’École. »

Jean-Jacques Pérennès, Directeur de l’École biblique

 

« J’ai été envoyé à l’École biblique pour un semestre d’études dans le cadre de ma Licence canonique à l’Institut catholique de Paris. Mes recherches portent sur les chapitres 28 et 29 du livre des Nombres ; il s’agit d’un calendrier des fêtes juives et des sacrifices qui y sont associés. L’intérêt de ce semestre est de profiter d’une autre vision de la recherche exégétique, nourrie par le fait que l’École soit située en plein cœur des pays de la Bible. Je suis touché par la vie commune menée à l’École, les discussions informelles que nous avons les uns avec les autres et la proximité entre étudiants et enseignants. Il faut aussi dire que la vie à Jérusalem est teintée d’un aspect spirituel qui ne laisse pas indifférent. »

Abbé Emmanuel Barsu, Prêtre du diocèse de Besançon

 

« Ce semestre d’étude à l’École biblique va me permettre d’approfondir mon sujet de mémoire : l’enseignement spirituel de Saint Augustin dans sa prédication. Mieux connaître le monde de la Bible entre en cohérence avec ce travail de recherche. Cela faisait longtemps que je projetais de venir étudier à l’École biblique et ces premiers jours m’enthousiasment. Le fait d’être une promotion avec un petit effectif créé une ambiance de travail stimulante et les liens se créent facilement entre les étudiants. De plus, fréquenter des doctorants nous fait davantage entrer dans le monde de la recherche. Mais ce qui m’a frappé tout de suite, c’est que les frères qui nous donnent cours ont une solide stature de professeurs et dans le même temps ont une bienveillance presque paternelle. Tout contribue à nous faire nous sentir à l’aise à l’École ! »

Anne Geyer, Etudiante en Master 2 recherche ‘’Histoire des faits culturels et religieux’’, Paris-Sorbonne

 

« Après mon parcours académique en Allemagne, je souhaitais aborder l’exégèse du Nouveau Testament dans un cadre nouveau. Grâce à la bourse postdoctorale que l’École biblique m’a accordée, j’ai pu rejoindre Jérusalem pour poursuivre ma recherche sur le  »moi » paulinien. En tant qu’assistant-boursier, je suis également heureux de pouvoir participer à la mise en place du nouveau programme doctoral, particulièrement du séminaire du Nouveau Testament. La bibliothèque de l’École, l’accompagnement du corps professoral de l’EBAF, la communauté dominicaine et le nombre d’étudiants et de chercheurs venus d’horizons très différents offrent un environnement idéal non seulement pour l’étude et l’échange, mais aussi pour une expérience humaine riche et variée. »

Philippe Van den Heede, Docteur en littérature française, Louvain la Neuve (UCLouvain), Docteur en théologie, Ruhr-Universität Bochum