REPRODUCTION DE MOULES EUCHARISTIQUES

Dans ses collections archéologiques, le couvent conserve deux précieux moules eucharistiques, trouvés authentiquement dans les ruines de notre basilique byzantine au moment des premières fouilles, avant même l’arrivée du Père Lagrange. C’était vers 1886-1887, du temps du Père Lecomte, fondateur du couvent. Ces objets en calcaire servaient à imprimer une image de croix et de lettres grecques sur les galettes qui servaient de pain eucharistique dans le vieux rite byzantin.

Le fr. Dominique-Marie Cabaret, assisté du fr. Jean-Baptiste Humbert, s’est amusé à réutiliser les deux objets liturgiques vénérables. Le fr. Cabaret a pétri une grosse boule de pâte levée au levain (les byzantins n’utilisaient pas de pain azyme) et l’a cuite à la cuisine du couvent après avoir délicatement imprimer l’image des deux moules, renversés bien sûr, sur la pâte encore fraîche.

La photothèque possède une photo noir & blanc ancienne, sur plaque de verre, des moules lors de la découverte.

Photo noir et blanc des moules eucharistiques byzantins.

Photo noir & blanc des moules eucharistiques byzantins.

Les moules byzantins sont suspendus à la potence du laboratoire pour ne pas écraser la pâte.

Les moules byzantins sont suspendus à la potence du laboratoire pour ne pas écraser la pâte, pétrie au préalable par le Fr. Dominique-Marie Cabaret.

Les moules byzantins sont renversés sur la pâte.

Les moules byzantins sont renversés sur la pâte.

Le résultat : deux hosties byzantines.

Le résultat : deux « hosties » byzantines.